entretenir


Recherches associées à entretenir: s'entretenir

entretenir

v.t.
1. Faire durer qqch en le maintenant dans le même état : Elle rajoute des brindilles pour entretenir le feu alimenter cultiver, préserver
2. Conserver en bon état de propreté, de fonctionnement : Nous entretenons nos meubles en les cirant régulièrement.
3. Pourvoir à la subsistance de : Elle entretient ses enfants et ses parents nourrir
Entretenir qqn de qqch,
avoir avec lui une conversation sur un sujet : Il m'a entretenu des problèmes de pollution.
Se faire entretenir par qqn,
vivre à ses frais.

s'entretenir

v.pr.
1. Se maintenir dans un état physique satisfaisant : C'est une femme qui s'entretient qui fait de l'exercice
2. Échanger des propos sur un sujet : Elles se sont entretenues de la situation converser, parler

entretenir


Participe passé: entretenu
Gérondif: entretenant

Indicatif présent
j'entretiens
tu entretiens
il/elle entretient
nous entretenons
vous entretenez
ils/elles entretiennent
Passé simple
j'entretins
tu entretins
il/elle entretint
nous entretînmes
vous entretîntes
ils/elles entretinrent
Imparfait
j'entretenais
tu entretenais
il/elle entretenait
nous entretenions
vous entreteniez
ils/elles entretenaient
Futur
j'entretiendrai
tu entretiendras
il/elle entretiendra
nous entretiendrons
vous entretiendrez
ils/elles entretiendront
Conditionnel présent
j'entretiendrais
tu entretiendrais
il/elle entretiendrait
nous entretiendrions
vous entretiendriez
ils/elles entretiendraient
Subjonctif imparfait
j'entretinsse
tu entretinsses
il/elle entretînt
nous entretinssions
vous entretinssiez
ils/elles entretinssent
Subjonctif présent
j'entretienne
tu entretiennes
il/elle entretienne
nous entretenions
vous entreteniez
ils/elles entretiennent
Impératif
entretiens (tu)
entretenons (nous)
entretenez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais entretenu
tu avais entretenu
il/elle avait entretenu
nous avions entretenu
vous aviez entretenu
ils/elles avaient entretenu
Futur antérieur
j'aurai entretenu
tu auras entretenu
il/elle aura entretenu
nous aurons entretenu
vous aurez entretenu
ils/elles auront entretenu
Passé composé
j'ai entretenu
tu as entretenu
il/elle a entretenu
nous avons entretenu
vous avez entretenu
ils/elles ont entretenu
Conditionnel passé
j'aurais entretenu
tu aurais entretenu
il/elle aurait entretenu
nous aurions entretenu
vous auriez entretenu
ils/elles auraient entretenu
Passé antérieur
j'eus entretenu
tu eus entretenu
il/elle eut entretenu
nous eûmes entretenu
vous eûtes entretenu
ils/elles eurent entretenu
Subjonctif passé
j'aie entretenu
tu aies entretenu
il/elle ait entretenu
nous ayons entretenu
vous ayez entretenu
ils/elles aient entretenu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse entretenu
tu eusses entretenu
il/elle eût entretenu
nous eussions entretenu
vous eussiez entretenu
ils/elles eussent entretenu

ENTRETENIR

(an-tre-te-nir) , j'entretiens, nous entretenons, vous entretenez, ils entretiennent ; j'entretenais ; j'entretins ; j'entretiendrai ; j'entretiendrais ; entretiens, entretenons ; que j'entretienne, que nous entretenions ; que j'entretinsse ; entretenant ; entretenu v. a.
Au sens propre qui est d'ailleurs peu usité, tenir entre, fixer, assujettir les diverses parties d'un tout. Cette pièce de bois entretient toute la charpente. Terme de métier. Tenir une chose ferme dans la situation où elle est, pendant que l'on travaille aux autres parties de l'ouvrage.
Tenir en bon état. Entretenir un bâtiment, une route. Entretenir une maison en l'absence de ceux qui l'habitent.
Les Français n'ont soin de rien et ne respectent aucun monument, ils sont tout feu pour entreprendre, et ne savent rien finir ni entretenir [J. J. ROUSS., Confess. VI]
Tenir sur pied. Entretenir une armée, des forces considérables.
Maintenir dans le même état, rendre durable. Les vestales entretenaient le feu sacré. Entretenir l'abondance. Les richesses entretiennent l'orgueil.
Entretenez d'encens cette sainte fumée [ROTR., Herc. mour. III, 1]
On ne sut pas longtemps à Rome Cette éloquence entretenir [LA FONT., Fabl. XI, 7]
D'une guerre si longue entretenir le reste [RAC., Andr. I, 2]
Mlle Choin fut chassée de la cour, et se retira à Paris, où elle entretint toujours les bontés que Monseigneur [le fils de Louis XIV] avait pour elle [Mme DE CAYLUS, Souvenirs, p. 219, dans POUGENS]
S'entretenir la main, continuer à tenir la main agile et adroite par l'exercice. Faire des armes pour s'entretenir la main. Entretenir une correspondance, écrire et répondre par lettres. Entretenir commerce avec quelqu'un, être en relations suivies avec lui.
Quiconque entretiendrait avec nos ennemis Un commerce secret fatal à son pays [VOLT., Tancr. I, 1]
Nourrir, repaître. Tout contribue à entretenir son illusion. Entretenir ses pensées, ses rêveries, méditer, rêver.
Et, foulant le parfum de ses plantes fleuries, Aller entretenir ses douces rêveries [BOILEAU, Sat. VI]
Il se dit aussi des personnes chez qui l'on nourrit certains sentiments.
Propre à entretenir les pécheurs dans leurs désordres [PASC., Prov. 9]
La plupart de ceux qui nous entourent, nous entretiennent dans des préjugés qui leur sont communs et que souvent ils nous ont donnés [CONDILLAC, Art de pens. II, 1]
Entretenir quelqu'un d'espérances, l'entretenir de belles promesses, le tromper en lui donnant des espérances, des promesses qu'on n'a pas intention d'effectuer.
Les Tarentins que Pyrrhus entretenait d'espérance [BOSSUET, Hist. I, 8]
Terme de manége. Entretenir un cheval, l'exciter de manière qu'il conserve une vitesse égale dans son allure.
Fournir ce qui est nécessaire à la dépense. Entretenir une nombreuse famille. Entretenir sa maison sur un pied convenable. Entretenir une armée, une garnison. Entretenir un grand train, un nombreux équipage.
Ils [les membres du musée, à Alexandrie] avaient une salle où ils mangeaient tous ensemble aux dépens du public qui les entretenait fort bien [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. VII, p. 304, dans POUGENS]
Entretenir des maîtresses.
Certain marquis l'entretenait [LA FONT., Orais.]
Les libertins entretiennent ici un nombre infini de filles de joie [MONTESQ., Lett. pers. 57]
Le reste me sert à entretenir des filles [VOLT., Cand. 24]
Pour me récompenser de mes soins bienfaisants, Il en entretenait une autre [femme] à mes dépens [LEGRAND, Roi de Cocagne, II, 7]
Absolument.
Aujourd'hui on entretient ; se serait-on jamais imaginé que le Français deviendrait si humble ? on prétend qu'il y a à présent dans Paris près de trois mille filles entretenues [SAINT-FOIX, Ess. Paris, t. III, p. 422, dans POUGENS]
Soudoyer.
Quelle honte.... Que même parmi nous Solamir entretienne Des sujets corrompus, vendus à ses bienfaits ! [VOLT., Tancr. I, 1]
Parler à quelqu'un, conférer sur un sujet.
Hier dans sa belle humeur elle entretint Valère [CORN., Hor. I, 1]
Vous voyez, elle veut que je vous entretienne [MOL., Mis. III, 7]
Non, madame, l'époux dont je vous entretiens [RAC., Brit. II, 3]
Entretenir Titus dans un autre lui-même [ID., Bérén. 1, 4]
Il courut de ses feux entretenir la reine [ID., Mithr. II, 3]
C'est d'Enghien qui s'offre à mes yeux, Sur Nerwinde et Steinkerke entretenant Achille [CHAUL., Épître au chev. de Bouillon.]
On trouvera assez à se mortifier en entretenant contre son goût les personnes dont on ne peut se défaire [FÉN., t. XVIII, p. 215]
Fig.
[Polyeucte à Pauline] Je ne méprise point vos pleurs ni votre foi ; Mais, de quoi que pour vous notre amour m'entretienne, Je ne vous connais plus si vous n'êtes chrétienne [CORN., Poly. v, 3]
S'entretenir, v. réfl. Être tenu, assujetti réciproquement. Ces deux pièces de bois s'entretiennent. Fig.
Donc toutes les choses, étant causées et causantes, aidées et aidantes, médiatement et immédiatement, s'entretiennent par un lien naturel et insensible [PASC., Pensées, I, art. 6]
Être conservé. La sagesse s'entretient par les bons conseils. Cette femme s'entretient toujours fraîche.
Se fournir de choses nécessaires. Il gagne de quoi s'entretenir. Les domestiques s'entretiennent de linge et d'habits. S'entretenir du jeu, y gagner de quoi vivre. Fig. S'entretenir de chimères, s'en repaître.
S'entretenir, se maintenir en état pour ne pas perdre la souplesse de ses membres, pour ne pas oublier ce qu'on sait. S'entretenir dans les mathématiques, dans la lecture du grec.
10° Converser.
D'un cœur ardent, en tous lieux, Un amant suit une belle ; Mais d'un jaloux odieux La vigilance éternelle Fait qu'il ne peut que des yeux S'entretenir avec elle [MOL., le Sicil. 9]
Il lui prit aussi envie de voyager et d'aller par le monde s'entretenir avec ceux que l'on appelait philosophes [LA FONT., Vie d'Ésope.]
Louis n'aimait véritablement à s'entretenir qu'avec elle [Mme DE GENLIS, Mme de Maintenon, t. I, p. 217, dans POUGENS]
S'entretenir de Dieu, parler de Dieu.
11° S'entretenir avec Dieu, penser à Dieu, méditer les choses divines. S'entretenir de ses pensées, avec ses pensées, méditer, réfléchir.
Le commencement de l'hiver m'arrêta en un quartier où, ne trouvant aucune conversation qui me divertît, je demeurais tout le jour enfermé seul dans un poêle où j'avais le loisir de m'entretenir de mes pensées [DESC., Méth. II, 1]
Et ne pourrai-je au moins dans de si grands malheurs M'entretenir moi seule avecque mes douleurs ? [RAC., Alex. IV, 1]

REMARQUE

  • Je l'ai de votre part longtemps entretenu, [CORN., Cid]
    On dit bien : je lui ai parlé de votre part ; ou bien : je l'ai entretenu de ce que vous m'avez commandé de lui dire de votre part, mais on ne peut dire : je l'ai entretenu de votre part [, Académie, Sentiment sur le Cid]
    Cette décision de l'Académie est trop rigoureuse et ne peut être adoptée.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Coment porons entrer dedens ? Ces piex [pieux] sont si en tretenans Que n'i porrons metre les piez [, Ren. 2700]
  • XVe s.
    Laquelle femme le print en son amour desordonnée, et, pour l'entretenir, envendit et engaija de ses bagues et vaisselle de son dit mary [JEAN DE TROYES, Chron. 1482]
    Et si est quasi impossible que grans personnages ensemble et de semblable estat se puissent longuement entretenir, si non qu'il y ait chef par dessus tous [COMM., I, 16]
    Entretenir la paix de l'an precedent [ID., II, 1]
    Si vous lairai Jeannette, qui vous entretiendra, et je m'en irai en ma chambre là derriere penser à Dieu [LOUIS XI, Nouv. XXXIX.]
  • XVIe s.
    Il n'y trouva nulle occasion de s'entretenir, mais il glosa [MONT., I, 57]
    Je me suis dez tousjours entretenu des imaginations de la mort [ID., I, 77]
    On l'entretiendra que c'est que logique, physique [ID., I, 174]
    Je legue à Arethus de nourrir ma mere et l'entretenir en sa vieillesse [ID., I, 216]
    Ceulx qui entretiennent les bestes, se doibvent dire plustost les servir qu'en estre servis [ID., II, 170]
    Outre ces maistresses, il entreteint Servilia [ID., III, 158]
    Qui vouldroit bastir de ces histoires un corps entier et s'entretenant [ID., III, 185]
    Cependant qu'on s'entretenoit là [que le combat se soutenait], quelques soldats escartez rapporterent que, vers le quartier des lansquenets, on n'y faisoit pas trop bonne mine [LANOUE, 600]
    Il taschoit cependant à les entretenir en ce soupçon [ID., 624]
    ....Qu'il vouloit que ses edits fussent entretenus [maintenus] [D'AUB., Hist. II, 32]
    .... Des personnes qui s'entretinssent par la main, et qui sautassent, qui virassent [DESPER., Contes, XL.]
    Il estoit en partie cause de ce combat, pour avoir luy mesme interpreté en trop maulvaise part ce mot d'entretenir, sur lequel fut fondée la querelle [de Jarnac et la Châtaigneraie] [CARLOIX, II, 13]
    Ceulx qui ont affaire de la lumiere d'une lampe, y mettent de l'huile pour l'entretenir [AMYOT, Pér. 36]
    Alcibiades scavoit bien s'entretenir de bonne grace, et se comporter comme il falloit avec toutes gens [, Alc. et Cor. comp. 6]
    Ilz n'avoient qu'une petite maison en la ville, et une petite possession aux champs dont ilz s'entretenoient [ID., P. AEM. 8]
    Les costes vers la racine sont plus entretenantes, pareillement et plus difficiles à rompre [PARÉ, II, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et tenir ; provenç. entretenir ; espagn. entretener ; ital. intrattenere.

entretenir

ENTRETENIR. v. tr. Tenir en bon état. Entretenir un bâtiment, un jardin. Entretenir les ponts, les chaussées, les chemins. Des armes bien entretenues. Une maison bien entretenue.

Il signifie encore Maintenir en un certain état une chose, une personne. Entretenir le feu. Les vestales entretenaient le feu sacré. Entretenir la paix, l'amitié, la concorde. Entretenir une correspondance avec quelqu'un. Entretenir des intelligences avec l'ennemi. Entretenir la désunion dans une famille. Enlretenez- le dans ces bonnes dispositions. Je m'efforçai de l'entretenir dans cette idée. Les bons offices entretiennent l'amitié.

S'ENTRETENIR signifie aussi Se conserver. L'union ne s'entretient pas longtemps entre personnes qui ont des intérêts contraires.

Il signifie encore S'exercer pour se maintenir au même degré de force, de savoir. Il fait tous les jours des armes pour s'entretenir la main.

ENTRETENIR signifie particulièrement Faire subsister en fournissant les choses nécessaires. Entretenir ses enfants, sa famille, sa maison. Entretenir une armée. Entretenir un enfant au collège. Entretenir quelqu'un de linge, de vêtements. Il a de quoi s'entretenir honnêtement. Il s'entretient avec ce qu'il gagne, de ce qu'il gagne. Il s'entretient avec la pension que lui donne son père. Je donne tant à mon domestique pour s'entretenir.

Entretenir un grand train, un grand équipage, etc., Avoir beaucoup de valets, de chevaux, etc.

Entretenir une femme, Pourvoir aux dépenses d'une femme avec laquelle on est en commerce de galanterie. Femme entretenue, Femme qui vit aux dépens de l'homme dont elle est la maîtresse.

Fig., Entretenir quelqu'un d'espérance, l'entretenir de belles promesses, Le tromper, l'amuser en lui donnant toujours des espérances, en lui faisant beaucoup de promesses. On dit aussi S'entretenir de chimères, S'en repaître.

ENTRETENIR signifie par extension Converser avec quelqu'un sur tel ou tel sujet. J'ai tenu à l'entretenir de ce grave événement. Il se dit souvent pronominalement de Deux ou plusieurs personnes qui conversent ensemble sur tel ou tel sujet. Ils s'entretinrent de bagatelles. S'entretenir de propos sérieux, de propos frivoles. S'entretenir de quelqu'un. S'entretenir par lettres. On dit de même figurément : S'entretenir de ses propres pensées. S'entretenir avec soi-même.

Entretenir ses rêveries, Prolonger ses rêveries.

S'ENTRETENIR signifie spécialement Se tenir, s'assujettir réciproquement. Ces deux pièces de bois s'entretiennent.

entretenir

Entretenir. Est composé de Entre et Tenir, et à cette cause signifie proprement par deux ou plusieurs tenir respectivement une chose, Vltro citroque obseruare, comme, Entretenir un traicté de paix, une trefve, un contract, Foedus pacis, induciarumve contractum obseruare, ac tueri mutuo: mais il se prend aussi pour garder et maintenir une obligation non reciproque, au 3. liv. d'Amad. Amadis demanda à Madraque s'il vouloit pas entretenir la promesse qu'il avoit faicte, Pollicitationine stare vellet. et simplement pour observer sans enfraindre, selon ce on voit és edicts et ordonnances cette clause ordinaire, Entretenir, garder et observer inviolablement comme loy perpetuelle, Edicto parere. Entretenir se prend aussi pour soulasser avec une personne, comme, Il m'a entretenu d'honneste propos, Honesto sermone mecum versatus est. Entretenir aussi est desfrayer à son service aucuns, comme, Il entretient plusieurs soldats, Multos milites suo sumptu alit. Cesar et les Compagnies des gens d'ordonnances, entretetenuës ou cassées, Equitum turmis militiam prorogatam, aut abrogatam. Selon laquelle signification mesmes, on dit entretenir une femme, pour luy bailler vivres, habillemens, et tout ce qui luy est necessaire: Ce que le François prend quelquefois en vitupereuse part, pour Desfrayer une putain, Meretrici sumptum pendere.

Il entretient plusieurs armées par mer et par terre, Multos exercitus nauales terrestresque tuetur. Liu. lib. 23.

Entretenir la Repub. Continere Rempub.

Entretenir une maison, Conseruare domicilium sartum tectum.

Entretenir quelque chose que ce soit, Sartum tectum aliquid habere.

Entretenir clos et couvert, Sarta tecta tueri B. ex Marcel.

Aide et entretiens toy au moins mal que tu pourras, Sustenta te vt potes.

S'entretenir par meschans ars, Tenere se improbis artibus.

La vie est entretenuë de trois choses, etc. Tribus rebus animantium vita tenetur, cibo, potione, spiritu.

La ville est entretenuë et maintenue par loix, Ciuitas legibus continetur.

S'entretenir, Tueri se.

Entretenir la liberté du peuple, Conseruare libertatem populi.

Si tu entretiens et continues la façon de faire, en perseverant de defendre ceux ausquels tu as commencé à bien faire, Si tuam consuetudinem in patrociniis tuendis seruas.

Nourrir et entretenir inimitiés, Exercere inimicitias.

Ils les entretint long temps en grande guerre, Eos magno diuturnoque bello inter se habuit.

Si ces disciplines veulent tousjours entretenir la suite de leurs opinions, Hae disciplinae si sibi consentaneae velint esse.

Entretenir l'alliance d'aucun, Sequi amicitiam alicuius.

Entretenir quelqu'un, Omnibus officiis aliquem amplecti B. ex C.

Entretenir l'amitié d'aucun, Gratiam alicuius retinere.

Entretenir quelqu'un en son debvoir, In officio retinere.

Ces estudes entretiennent et embesoignent les jeunes gens, Agunt adolescentiam haec studia.

Garder et entretenir l'accord qu'on a avec aucun, Tenere consensum aliquorum.

Entretenir ou maintenir aucun en sa puissance, Tenere aliquem in sua potestate.

Entretenir aucun et l'adjoindre à soy, Complecti hominem.

Entretenir quelqu'un par beau parler, sans l'ennuyer, Tenere suo sermone aliquem.

Entretenir la dignité et honneur de la ville, Dignitatem et decus ciuitatis sustinere.

Entretenir tousjours en volonté d'ouir, Tenere attentos animos.

Entretenir longuement un propos, Contextu longiore loqui.

¶ Sans s'entretenir, Hiulce.

Les paroles s'entretiennent, Cohaerent dicta inter se.

Oraison qui s'entretient, Coibilis oratio. Gell.

Qui ne s'entretient point, Incoibilis. Gell.

Qui s'entretient, Perpetuus.

S'entretenant, Cohaerens et continuatum.

Estre entretenu, Sustineri, Conseruari, Contineri.

Estre entretenu et repeu de fausse joye, Duci falso gaudio.

entretenir


ENTRETENIR, v. act. ENTRETIEN, s. m. [Antreteni, tien: 2e e muet; 3ee muet aussi au 1er: dans le 2d ien, n'a pas~ le son d' an.] Entretenir, est 1°. Tenir ensemble. "Cette pièce de bois entretient toute la charpente. = 2°. Tenir en bon état. "Entretenir un bâtiment, les ponts, les chemins, etc. = 3°. Faire subsister, et continuer. "Entretenir la paix, l'union, la désunion, etc. = 4°. Fournir les chôses nécessaires à la subsistance. "Entretenir une armée, une garnison. Entretenir un enfant au collège, à l'Académie. — S'entretenir: "Il s'entretient d'habits, de linge et de tout. = 5°. Parler à quelqu'un. "Je l'ai entretenu, nous nous sommes entretenus assez longtems. Entretenir quelqu'un d' une afaire. S'entretenir de quelqu'un, de bagatelles, de chôses sérieuses. De quoi vous entretenez-vous?S'entretenir de Dieu, parler de Dieu, s'entretenir avec Dieu, penser à Dieu, méditer la parole de Dieu.
   ENTRETIEN, a presque toutes les significations d' entretenir. — Ce que l'on dépense pour maintenir une chôse en état. (n°. 2°.) Entretien des chemins, des ponts. "Ce bâtiment est d'un grand entretien. — Subsistance. (n°. 4°.) L'entretien d'une maison, d'une armée, d'une garnison, etc. — Conversation. (n°. 4°.) Avoir un entretien avec... "Ils ont eu un long entretien ensemble. — Entretiens spirituels: pieuses conversations. — Et aussi exhortations, instructions, discours spirituels, etc.
   Rem. 1°. Quelques-uns écrivent entretient, soutient, avec un t à la fin; et un Auteur moderne, ou son Imprimeur a écrit l'entretient des troupes. C'est l'ortographe de la 3e pers. du sing. du v. entretenir. On dit, il entretient et l'entretien.
   2°. On dit élégamment entretien pour sujet d'entretien, comme on dit terreur, pour sujet de terreur. "Il fait l'entretien, et dans le haut style, il est l'entretien de tout le monde. La Touche n'aprouvait pas cette expression. Il la blâme dans Corneille, qui fait dire à Cornélie dans la Mort de Pompée.
   Eternel entretien de haine et de pitié,
   Restes du grand Pompée, écoutez sa moitié.
Il est pris là au figuré, restes, qui êtes l'entretien, de (qui entretenez) la haine et la pitié. — Racine, dans le dernier sens, a dit du siège de Troie.
   Eternel entretien des siècles avenir.
Qui ferez l'entretien, qui serez le sujet de l'entretien des siècles, etc. Il est beau et élégant employé de cette manière.
   3°. ENTRETIEN, dans le sens de conversation, ne se dit pas absolument et dans un sens indéfini. On ne dit point, il faut être poli et discret dans l'entretien, comme on dit, dans la conversation. "Est il rien de plus commun dans l'entretien, que de rendre les plus louables actions suspectes, même en les louant. La Rue. Il falait dire dans la conversation.

Synonymes et Contraires

entretenir

verbe entretenir
2.  Pourvoir aux besoins de.
alimenter, nourrir -littéraire: repaître.
3.  Littéraire. Garder des relations avec.
4.  Avoir un entretien avec.

entretenir (s')

verbe pronominal entretenir (s')
Traductions

entretenir

maintain, keep, confer, keep up, entertain, interviewטיפל (פיעל), כלכל (פיעל), פרנס (פיעל), תחזק (פיעל), תִּחְזֵק, פִּרְנֵס, כִּלְכֵּלonderhouden, in het levensonderhoud voorzien, in stand houden, onderhouden (over)awat, merawatσυντηρώintrattenere, mantenereopretholde유지รักษา (ɑ̃tʀətəniʀ)
verbe transitif
1. garder en bon état entretenir une maison
2. faire durer entretenir le mystère
3. fournir à qqn l'argent dont il a besoin pour vivre entretenir une femme

entretenir

[ɑ̃tʀət(ə)niʀ] vt
[+ maison, voiture] → to maintain
[+ famille, maîtresse] → to support, to keep
[+ amitié] → to keep alive, to sustain
entretenir qn dans l'erreur → to keep sb in ignorance
(converser) entretenir qn de → to speak to sb about [ɑ̃tʀət(ə)niʀ] vpr/vi
s'entretenir avec qn → to have a conversation with sb
s'entretenir avec qn de → to have a conversation with sb about