entripaillé, ée

ENTRIPAILLÉ, ÉE

(an-tri-pâ-llé, llée, ll mouillées) adj.
Qui a de la tripaille, qui a une grosse bedaine.
.... Il faut un roi qui soit gros et gras comme quatre ; un roi, morbleu ! qui soit entripaillé comme il faut ; un roi d'une vaste circonférence, et qui puisse remplir un trône de la belle manière [MOL., Impromptu, 1]
Phébus, de tous les dieux le plus entripaillé, En pèse pour le moins une demi-douzaine [BOURSAULT, Phaéton, v, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et tripaille.