épi

(Mot repris de epi)

épi

n.m. [ du lat. spica, pointe ]
1. Partie terminale de la tige des céréales, portant les graines groupées autour de l'axe : Des épis de blé, de maïs.
2. Mèche de cheveux qui poussent en sens contraire de celui des autres.
3. Cloison mobile placée perpendiculairement à un mur et utilisée dans les expositions.
En épi,
se dit d'objets, de véhicules disposés parallèlement les uns aux autres, mais en oblique : Stationnement en épi.

ÉPI

(é-pi) s. m.
Partie du blé, du froment et de plusieurs autres graminées, qui, placée au sommet de la tige, est formée par la réunion des graines. Graines, fleurs, disposées en épi. Épi serré. Fleurs en épi.
Les prémices des épis que l'on rôtit sur le feu [SACI, Rible, Paralip. I, XXIII, 29]
Ainsi sur les moissons quand l'orage a soufflé, Reposent confondus dans le sillon comblé Et le pavot sanglant et le bluet céleste, Et l'ivraie ennemie et les épis de blé [MASSON, Helvét. VII]
Près de la borne où chaque État commence, Aucun épi n'est pur de sang humain [BÉRANG., Sainte alliance des peuples.]
La vie a dispersé, comme l'épi sur l'aire, Loin du champ paternel les enfants et la mère [LAMART., Harm. III, 2]
Fig.
Du champ que ton pouvoir féconde [Amour], Vois la mort trancher les épis [BÉRANG., Prière d'un épic.]
Terme de botanique. Inflorescence du type indéfini, composée de fleurs rapprochées sessiles, disposées le long d'un axe indéfini. Épi simple, disposition des fleurs qui sont attachées immédiatement sur un axe ou pédoncule commun et allongé, le plantain, par exemple ; épi composé, épi formé d'épillets ou petits épis, le blé, par exemple.
Par extension. Un épi de diamants, un assemblage de diamants montés en forme d'épi.
Disposition par petites touffes.
Les Tartares n'ont que peu de barbe, et elle est par petits épis comme celle des Chinois [BUFF., De l'homme, Variétés.]
Épi de cheveux, petite touffe de cheveux qui ont une direction contraire aux autres. Chez le cheval, ligne plus ou moins régulière formée, sur certains points du corps, par des changements de direction des poils.
Terme d'architecture. Assemblage de charpentes dont la disposition rappelle la forme d'un épi. Terme d'architecture hydraulique. Ouvrage de charpente, de maçonnerie ou de fascines, qui part de la rive d'un cours d'eau, et s'étend en long ou en travers.
Le vendredi dix-septième, je fis commencer un épi à l'embouchure du pont neuf qui était ouvert, pour empêcher que ladite embouchure ne fût remplie de sable au reflux de la mer [BASSOMPIERRE, Mémoires, t. III, p. 382, dans LACURNE]
Terme de construction. Crochet de fer placé sur un mur d'appui, pour empêcher qu'on ne l'escalade.
Épi d'eau, nom vulgaire d'une plante qui croît dans les étangs et dont la fleur est en épi (potamogéton flottant). Épi celtique, le nard (nardus stricta, L. graminées).
Terme d'astronomie. Épi de la Vierge, étoile de première grandeur qui se trouve dans la constellation de la Vierge.
Terme de géologie. Épi de blé, fossile rapporté soit à une tête d'encrine, soit à un épi de graminée.
Terme de chirurgie. Nom d'un bandage qu'on désigne plus ordinairement par celui de spica.

PROVERBE

    Jamais avril ne se passa sans épi.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ausi cum cil, ceo m'est avis, Qui vont coillant les bons espis, E ce laissent qui n'a valor [BENOÎT, II, 12667]
  • XIVe s.
    Et li jeunes paiens point ne s'en esbahi, Ainçois en mercia Mahomet le pourri ; Il ne vous prise tous la monte d'un espi [, Guesclin. 15740]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenc. et espagn. espiga ; ital. spiga ; du latin spica, épi.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉPI. Ajoutez :
    Couronnement de métal, de plomb, de faïence, de terre cuite ; c'était une pointe plus ou moins ornée qui surmontait les extrémités de la ligne supérieure d'un toit.

épi

ÉPI. n. m. Partie du blé et de plusieurs autres plantes graminées, qui est placée au sommet de la tige, et formée par la réunion des graines. Épi long, court, serré. Épi bien garni. Épi maigre. Épi de blé, d'orge. Quand les blés sont en épis, montent en épi.

Par analogie, on donne souvent le nom d'Épi à Ce qui en rappelle la forme, par exemple, en termes de Botanique, à la Réunion des fleurs qui doivent donner les graines et aux Fleurs quelconques attachées, rangées le long d'un axe commun, à l'extrémité de la tige. Le bouillon blanc a ses fleurs en épi, disposées en épi; à une Plante qui croît dans les étangs et les marais, et dont les fleurs sont en épi et qu'on nomme Épi d'eau; en termes de Joaillerie, à un Assemblage de diamants qui a la forme d'un épi de blé. Épi de diamants; à une Mèche de cheveux qui se dressent et s'écartent les uns des autres; en termes de Chirurgie, à une Sorte de bandage dont les tours représentent en quelque manière un épi d'orge (on le nomme aussi Spica); en termes d'Architecture, à Différentes choses qui ont plus ou moins de ressemblance avec un épi : tel est l'assemblage des chevrons autour du poinçon d'un comble pyramidal, Épi de faîtage; telle est encore une certaine disposition des briques d'un pavé, posées de chant et diagonalement, etc.; à des Travaux hydrauliques ayant pour objet de modifier le mouvement des eaux et de solidifier les berges. Il se dit aussi d'un Meuble de bibliothèque placé au milieu d'une salle et non le long des murs.

épi


ÉPI, s. m. [1re é fer.] Tête du tuyau de blé où est le grain. "Épi de froment, épi de blé, d'orge, etc. "Les bleds sont en épi, montent en épi. = M. de Bougainville écrit épic au sing. et M. Linguet met épics au pluriel. Est-ce le goût de ces deux Auteurs, ou la faute de leurs-Imprimeurs? Je n'en sais rien: mais cette ortographe est contre l'usage; et si elle a quelque fondement dans l'étymologie, il y a long-temps qu'on n'y a plus d'égard. = Le peuple, en certaines Provinces, fait épi féminin. "Les épis sont fort belles, fort haûtes. Il faut dire, fort beaux, fort hauts.

Traductions

épi

Ähreear, spike, tuftaar, kolf, (koren)aar, piekאשבול (ז), קווצה (נ), קלח (ז), קמה (נ), שיבולת (נ), קָלַח, שִׁבֹּלֶתaarespigaστάχυspikoespiga, mazorca, remolinospigaarista, spicaколосухоuchoøreöraหู (epi)
nom masculin
1. ensemble de graines à l'extrémité de la tige un épi de maïs
2. mèche de cheveux qui se redresse avoir un épi
3. de façon oblique se garer en épi

épi

[epi] nm [blé, orge] → ear
épi de cheveux → tuft of hair
stationnement en épi → parking at an angle to the kerb
se garer en épi → to park at an angle to the kerb