épilogue

(Mot repris de epilogue)

épilogue

n.m. [ du gr. epilogos, péroraison, de legein, dire ]
1. Conclusion d'un ouvrage littéraire : Un épilogue heureux prologue
2. Fig. Conclusion d'une histoire, d'une affaire : L'épilogue de ce scandale a été la condamnation des personnes impliquées dénouement, fin, règlement ; déclenchement, naissance

ÉPILOGUE

(é-pi-lo-gh') s. m.
Sorte de conclusion, de résumé placé à la fin d'un apologue ou d'un discours et surtout d'un livre. La Fontaine a mis des épilogues à la fin de plusieurs livres de ses Fables. L'épilogue du poëme de Jocelyn.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il fait son epylogue où il recapitule.... [ORESME, Thèse de MEUNIER.]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec provenant de deux mots se traduisant par : sur et discours.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉPILOGUE. Ajoutez :
    Esprit d'épilogue, disposition à épiloguer, à trouver à redire. Ce qui n'est point changé, c'est la défiance de la gauche, son opposition systématique, son esprit d'épilogue et de chicane, le Peuple français, 13 avril 1870.
  • Cet emploi fort douteux d'épilogue a pourtant une raison dans le verbe épiloguer.

épilogue

ÉPILOGUE. n. m. La dernière partie ou la conclusion d'un poème, d'un discours, etc. Dans un roman ou une pièce de théâtre, ce mot désigne plus spécialement le Récit ou le Tableau d'un ensemble de faits qui sont censés s'être passés après l'action du roman ou du drame. L'épilogue doit résumer les principaux points d'un discours. L'épilogue d'un récit, d'un drame. Fig., Tel fut l'épilogue de cette aventure, de ce procès.

epilogue

Epilogue, Epilogus. Cic.

épilogue


ÉPILOGUE, s. m. ÉPILOGUER, v. n. ÉPILOGUEUR, s. m. [Epiloghe, ghé, gheur: 1re é fer. 4e e muet au 1er, é fer. au 2d: l'u devant l'e est muet, il n'est là que pour doner au g un son fort qu'il n'a pas naturellement devant l'e.] Epilogue est la conclusion d'un discours en prôse ou en vers. Il se dit particulièrement d'un poème. "L'épilogue doit être court. "L' épilogue doit résumer les principaux raisonemens d'un discours. — On dit plus comunément pero-raison. = Épiloguer et épilogueur ne se disent point dans le sens d'épilogue. Ils sont synonymes de censurer, censeur: mais ceux-ci sont de tous les styles; les premiers n'apartiènent qu'au discours familier. "Il épilogue sur tout. "C'est un grand épilogueur.

Synonymes et Contraires

épilogue

nom masculin épilogue
Traductions

épilogue

אחרית דבר (נ), הפטרה (נ), סוף דבר (ז), אַחֲרִית דָּבָרepiloog, afloop, ontknoping, slotwoordepilogue, epilogepilogoEpilogepilogEpilogEpilog (epilɔg)
nom masculin
fin, conclusion

épilogue

[epilɔg] nm [discours] → epilogue (fig)conclusion, dénouement