épopée

(Mot repris de epopee)
Recherches associées à epopee: épopées

épopée

n.f. [ gr. epopoiia, de epos, poésie ]
1. Récit poétique qui raconte les exploits d'un héros, et où intervient le merveilleux : « L'Énéide » de Virgile est une épopée.
2. Fig. Suite d'actions réelles mais peu banales, extraordinaires ou héroïques : Sa campagne électorale a été une véritable épopée.

épopée

(epɔpe)
nom féminin
1. littérature récit des exploits d'un héros les épopées du Moyen Âge
2. figuré aventure, suite de rebondissements Notre séjour a été une épopée.

ÉPOPÉE

(é-po-pée) s. f.
Dans un sens très général, narration en vers d'actions grandes et héroïques. L'Iliade chez les Grecs, le Mahabarata chez les Indiens, les Nibelungen chez les Allemands, chez nous les poëmes de Roland et d'Artus sont des épopées. Épopées primitives, poëmes dans lesquels certains peuples, avant la culture littéraire, ont célébré leurs dieux et leurs héros.
Dans un sens plus restreint, le poëme épique proprement dit, soumis à ses règles, avec son merveilleux, ses épisodes, etc.
C'est l'imitation, ou récit, d'une action intéressante et mémorable ; ainsi l'épopée diffère de l'histoire, qui raconte sans imiter ; du poëme dramatique, qui peint en action ; du poëme didactique, qui est un tissu de préceptes ; et des fastes en vers, qui ne sont qu'une suite d'événements sans unité [MARMONTEL, Élém. littér Œuv. t. VII, p. 264, dans POUGENS]
Épopée comique, badine ou héroï-comique, poëme épique où les événements sont travestis, soit que le poëte plaisante sur un grand sujet, par exemple le Roland furieux de l'Arioste, soit qu'il en rehausse un petit, par exemple le Lutrin de Boileau. Fig. Suite d'actions éclatantes et dignes de l'épopée.
Ce n'était pas alors, sire, cette épopée Que vous aviez naguère écrite avec l'épée, Arcole, Austerlitz, Montmirail [V. HUGO, Crépusc. 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec provenant de deux mots se traduisant par : poëme et faire.

épopée

ÉPOPÉE. n. f. Grande composition, généralement en vers, qui raconte quelque action héroïque, embellie d'épisodes, de fictions et d'événements merveilleux. L'Iliade, l'Énéide, la Jérusalem délivrée sont des épopées.

Par extension, il signifie Suite de faits historiques qui, par leur caractère héroïque, rappellent les récits merveilleux des poètes. L'épopée napoléonienne. L'épopée des fusiliers marins pendant la grande guerre.

épopée


ÉPOPÉE, s. f. [1re et 3e é fer. dern. e muet.] Genre du poème épique. "L'Epopée demande un génie élevé: le bel-esprit ne sufit pas pour y réussir.

Traductions

épopée

epic

épopée

אפוס (ז), עלילה (נ), שירה אפית

épopée

epos, heldendicht, epiek

épopée

епос

épopée

episk

épopée

epos

épopée

έπος

épopée

eposo

épopée

epopeya

épopée

epos

épopée

叙事詩

épopée

epika

épopée

epos

épopée

epopéia

épopée

epos

épopée

ep

épopée

епика

épopée

史诗

épopée

史詩

épopée

EPOS

épopée

EPIC

épopée

[epɔpe] nfepic