équité

(Mot repris de equite)

équité

[ ekite] n.f. [ lat. aequitas, égalité ]
1. Vertu de celui qui possède un sens naturel de la justice, respecte les droits de chacun : Elle est traitée avec équité impartialité ; iniquité
2. Justice naturelle ou morale, considérée indépendamment du droit en vigueur : L'équité d'un partage arbitraire

équité

(ekite)
nom féminin
respect de ce qui est juste avoir le sens de l'équité

ÉQUITÉ

(é-ki-té) s. f.
Disposition à faire à chacun part égale, à reconnaître impartialement le droit de chacun.
La timide équité détruit l'art de régner [CORN., Pomp. I, 1]
Dans le monde il n'est rien de beau que l'équité ; Sans elle la valeur, la force, la bonté, Et toutes les vertus dont s'éblouit la terre, Ne sont que faux brillants et que morceaux de verre [BOILEAU, Sat. X]
Sur l'équité des dieux osons nous confier [RAC., Phèdre, v, 1]
De votre cœur, Abner, je connais l'équité [ID., Athal. v, 2]
Il est vrai qu'il ne fallait que de l'équité de part et d'autre ; mais la pratique de l'équité est si opposée à la nature humaine qu'elle fait les plus grands héros en morale [FONTEN., Renau.]
L'intérêt est ton dieu, le mien est l'équité [VOLT., Fanat. II, 5]
La justice naturelle, par opposition à la justice légale. Les arbitres jugent plutôt selon l'équité que selon es textes.
La force tenait lieu de droit et d'équité [BOILEAU, Art p. IV]
En équité, loc. adv. Conformément à l'équité, indépendamment de toute loi, de toute convention.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Vraie fois de necessité, Non tant seulement d'equité, Nous fait de Dieu sept choses croire [J. DE MEUNG, Tr. 58]
  • XVe s.
    D'entour lui [il] doit touz menteurs rebouter, Justice avoir, equité et raison [E. DESCH., Des vertus nécess. au prince.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. equitat ; espagn. equidad ; ital. equità ; du latin aequitatem, de aequus, proprement égal, d'où équitable. Palsgrave, p. 61, remarque qu'on prononçait é-ki-té, ce qui est notre prononciation.

équité

ÉQUITÉ. n. f. Sentiment naturel, spontané, du juste et de l'injuste. Il fut absous, parce qu'on eut plus d'égard à l'équité qu'à la justice rigoureuse. Les arbitres jugent plutôt selon les règles de l'équité que suivant les termes de la loi. Il juge avec équité. Contre toute équité. En toute équité. Selon l'équité.

equité

Equité, AEquitas.

Ce n'est point fait à la vraye equité et raison, Ex aequo et bono non fit.

Aller à l'equité, AEquum et bonum colere.

Qui va selon l'equité et à la bonne foy, Seruantissimus aequi.

Selon l'equité et sans garder la rigueur de la loy, Ex bono et aequo.

La bonne et vraye equité, Aequum et bonum.

Qui fait contre equité et justice, Iniquus.

Tu parles contre l'equité, Non aequum dicis.

Equité fait pour partie adverse, AEquitas cum aduersario stat.

Avoir l'equité pour soy, AEquum et bonum habere.

Parler contre l'equité, Oppugnare verbis aequitatem.

Il est d'equité et de raison naturelle que, etc. Humanitatis intuitu obnoxius esse debet, etc. B. ex Papiniano.

L'equité et raison naturelle, AEquum et bonum.

Juger par equité, AEqui et boni momenta cum iure summo expendere, exquisitam iuris interpretationem et limatam iuris subtilitatem aequo et bono posthabere. B.

La Cour juge le plus souvent par equité, In iudiciis Curiae multum valet aequi et boni interpretatio. B.

Par equité de la Cour plus qu'autrement, Non tam iure aut moribus pronuntiatum aut decretum, quam Curiae placito et consulto. B.

Je suis fondé en equité, AEquo et bono nitor. B.

Un procez gisant en equité, Causa quae iudicis potius aequi et boni amantis ponderibus examinanda sit, quam hominis iuris supra modum consulti et retinentis. B.

équité


ÉQUITÉ, s. f. [ékité: 1re et dern. é fer.] 1°. Justice, droitûre: "Avec équité, selon l'équité. En toute équité; contre toute équité. "Homme, plein d'équité, ou, sans équité, qui n'a point d'équité. = 2°. Il signifie aussi la justice exercée, non pas selon la rigueur de la Loi, mais avec un adoucissement raisonable. "Les Juges subalternes sont des Juges de rigueur, mais les Juges Supérieurs peuvent juger selon l'équité.

Synonymes et Contraires

équité

nom féminin équité
2.  Caractère de ce qui est juste.
Traductions

équité

דין צדק (ז), ישרות (נ), כושר שיפוט (ז), צדק (ז), שורת הצדק (נ), דִּין צֶדֶק, צֶדֶק, יַשְׁרוּת

équité

عَدْل

équité

spravedlnost

équité

retfærdighed

équité

Grechtigkeit

équité

oikeudenmukaisuus

équité

pravednost

équité

公正

équité

공평함

équité

rättvisa

équité

ความยุติธรรม

équité

içtenlik

équité

sự công bằng

équité

公平

équité

[ekite] nfequity