errer

(Mot repris de errants)

errer

v.i. [ lat. errare, marcher à l'aventure, faire fausse route ]
1. Aller çà et là, à l'aventure, sans but : Elle erre à travers les rues déambuler, flâner
2. Litt. Passer d'une chose à l'autre sans se fixer : Je laissais ma pensée errer au gré des mots vagabonder, vaguer [litt.]

errer


Participe passé: erré
Gérondif: errant

Indicatif présent
j'erre
tu erres
il/elle erre
nous errons
vous errez
ils/elles errent
Passé simple
j'errai
tu erras
il/elle erra
nous errâmes
vous errâtes
ils/elles errèrent
Imparfait
j'errais
tu errais
il/elle errait
nous errions
vous erriez
ils/elles erraient
Futur
j'errerai
tu erreras
il/elle errera
nous errerons
vous errerez
ils/elles erreront
Conditionnel présent
j'errerais
tu errerais
il/elle errerait
nous errerions
vous erreriez
ils/elles erreraient
Subjonctif imparfait
j'errasse
tu errasses
il/elle errât
nous errassions
vous errassiez
ils/elles errassent
Subjonctif présent
j'erre
tu erres
il/elle erre
nous errions
vous erriez
ils/elles errent
Impératif
erre (tu)
errons (nous)
errez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais erré
tu avais erré
il/elle avait erré
nous avions erré
vous aviez erré
ils/elles avaient erré
Futur antérieur
j'aurai erré
tu auras erré
il/elle aura erré
nous aurons erré
vous aurez erré
ils/elles auront erré
Passé composé
j'ai erré
tu as erré
il/elle a erré
nous avons erré
vous avez erré
ils/elles ont erré
Conditionnel passé
j'aurais erré
tu aurais erré
il/elle aurait erré
nous aurions erré
vous auriez erré
ils/elles auraient erré
Passé antérieur
j'eus erré
tu eus erré
il/elle eut erré
nous eûmes erré
vous eûtes erré
ils/elles eurent erré
Subjonctif passé
j'aie erré
tu aies erré
il/elle ait erré
nous ayons erré
vous ayez erré
ils/elles aient erré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse erré
tu eusses erré
il/elle eût erré
nous eussions erré
vous eussiez erré
ils/elles eussent erré

ERRER

(è-rré) v. n.
Aller de côté et d'autre, à l'aventure. Errer çà et là.
L'humble toit est exempt d'un tribut si funeste ; Le sage y vit en paix et méprise le reste ; Content de ses douceurs, errant parmi les bois.... [LA FONT., Phil. et Bauc.]
Ces hommes autrefois morts au monde erraient par le désert et dans les villes [FLÉCH., Panég. I, p. 391]
Tantôt un livre en main, errant dans les prairies, J'occupe ma raison d'utiles rêveries [BOILEAU, Épit. VI]
Il erra cinq à six mois, toujours poursuivi et toujours tranquille, dans les montagnes et les petites îles au nord de l'Écosse [D'ALEMB., Éloges, Milord Maréchal.]
Fig. S'égarer, flotter çà et là.
Mais sans errer en vain dans ces vagues propos [BOILEAU, Sat. IV]
Le bonheur de l'impie est toujours agité ; Il erre à la merci de sa propre inconstance [RAC., Esth. II, 9]
Son esprit errait d'impiété en impiété [MASS., Car. Évid.]
Se dit de la pensée, de l'esprit qui ne se fixe pas.
Où allez-vous, cœurs égarés ? quoi ! même pendant la prière, vous laissez errer votre imagination vagabonde ? [BOSSUET, Marie-Thèr.]
Notre esprit erre sur mille vains objets [MASS., Myst. Pentecôte.]
Laisser errer, laisser en toute liberté. Laisser errer ses pensées, s'abandonner à ses rêveries, à de vagues méditations.
Il laisse errer sans art sa plume et son esprit, Sait peu ce qu'il va dire, et peint tout ce qu'il dit [DELILLE, Imagin. VI]
Se tromper, avoir une opinion fausse.
Ses chagrins le rendaient pourtant méconnaissable, Un œil indifférent à le voir eût erré [LA FONT., Filles de Min.]
Très lourdement il errait en cela [ID., Cal.]
Ils n'auront point le malheur d'avoir erré dans la foi [PASC., Prov. 17]
Dont quelques-uns ont pris sujet d'errer contre l'immortalité de l'âme [ID., Juifs, 31]
La même erreur les fait errer diversement [BOILEAU, Sat. IV]
Si j'avais erré dans ma méthode [J. J. ROUSS., Émile, I]
Absolument. Se tromper dans quelque doctrine.
Cet esprit de douceur et de modestie, seul capable de ramener ceux qui errent [MASS., Myst. Dispos.]
Si ce grand homme a erré, que ne dois-je pas craindre ? [MONTESQ., Esp. XXX, 25]
Il est faux que le mufti prétende, comme le grand lama, qu'il ne peut errer ; loin de vouloir persuader qu'il est infaillible, il met toujours au bas de ses réponses et de ses décisions : D'ailleurs il n'y a que Dieu qui ne peut jamais se tromper [SAINT-FOIX, Ess. Paris, Œuvres, t. IV, p. 372, dans POUGENS]

SYNONYME

  • ERRER, VAGUER. Vaguer, c'est être vagabond, c'est-à-dire n'avoir pas de demeure fixe, ou sortir de l'ordre fixé. Errer, c'est porter ses pas à l'aventure. On erre dans les bois ; et l'on n'y vague pas, ou, si l'on y vague, c'est comme un vagabond. Il ne faut pas laisser vaguer les bestiaux dans les champs ; errer ne pourrait pas ici remplacer vaguer, attendu que vaguer a quelque chose de blâmable qui n'est pas dans errer. Au figuré, Bossuet (cité par Roubaud) a dit : " L'homme qui se présente à vous par contrainte, par bienséance, laisse vaguer ses pensées, sans que vos discours arrêtent son esprit distrait. " Ici errer pourrait remplacer vaguer, sauf que vaguer a une nuance méprisante qui n'est pas dans errer.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Qui erre contre la foi, comme en mescreance, de lequele il ne veut venir à voie de verité, il doit estre ars [brûlé] [BEAUMANOIR, XXX, 11]
  • XIVe s.
    Et pour ce aucuns errent en ceste question [ORESME, Eth. 162]
  • XVe s.
    Et cognoissoit lors qu'il avoit erré en beaucoup de passages [COMM., III, 12]
  • XVIe s.
    Il alla errant cà et là par le monde, jusques à ce que.... [AMYOT, Lyc. 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. errar ; ital. errare ; du latin errare ; grec ; allem. irren. Il ne faut pas confondre ce verbe avec un autre errer, qui se trouve dans l'ancien français et qui signifie aller, voyager, cheminer : Tant erra qu'il vint en uns prés par delà Andrenople, H. DE VALENC., XI ; Les chevaliers qui la menoent, Qui ensemble od li erroent, Si cumanda tuz à rester, MARIE DE FRANCE, I, p. 394. Ce verbe, sous cette forme ou sous celle de oirrer, était très employé ; il vient du bas-latin iterare, voyager (voy. ERRE). Le chevalier errant était, d'après la remarque de Diez, non pas le chevalier qui erre, mais le chevalier qui voyage de pays en pays.

errer

ERRER. v. intr. Vaguer de côté et d'autre, aller çà et là à l'aventure. Errer par la campagne, à l'aventure. Errer çà et là.

Par extension, Laisser errer ses pensées, Rêver en méditant sans suite et sans liaison dans ses idées.

Il signifie au figuré Se tromper, avoir une fausse opinion. Il n'y a personne qui ne puisse errer, qui ne soit sujet à errer. Vous errez dans votre calcul. Errer dans la foi. Errer dans les principes. Redresser ceux qui errent.

errer

Errer, neutr. acut. Dont l'indicatif est, Je erre, Il vient de ce mot Latin, Erro. Et signifie faillir, forcheminer. Il erre du tout, Errat tota via. Errer aussi signifie aller comme, Et tant erra qu'il vint à Constantinople, Tantum itineris fecit, vt Constantinopolim peruenerit. Dont le nom a esté donné aux chevaliers errants, parce qu'ils alloient sans cesse par les contrées, cerchants estranges et haultes adventures où s'esprouver, Ce mot Errer presuppose en cette signification un trac et vestige en terre de ce qui ainsi va, et selon ce on dit, les erres d'un Cerf estre haults, et qu'il va de haultes erres, quand il marche legerement sans former profondement ses foyes en terre, ou que ses foyes, pour estre ja vieilles, sont à demi rompues et effacées dont le contraire est aller de bon temps. Mais si dit-on bien aussi Errer, ou du passer ou du marcher de ce qui va dont il ne peut demeurer nul trac ne vestige. Ainsi dit-on, Et tant erra la flotte des navires, qu'elle vint surgir en Alexandrie.

On erre aux noms, et ignore-on qui l'a faict, Nominum error manet.

Aller errant par ci, par là, parmi les champs, sans tenir ordre, Palari, Errare, Oberrare.

Qui va errant par ci, par là, Errabundus.

errer


ERRER, v. n. ERREUR, s. f. [Ér-ré, reur: la 1re est un é presque fer.] Errer, est 1°. Aller çà et là à l'aventûre. "Errer de côté et d'aûtre: errer par la campagne. = 2°. Se tromper, avoir une fausse opinion. Tous les hommes sont sujets à errer. "Vous errez dans votre calcul. Errer dans les principes, dans le droit, dans la foi. = On a dit au fig. dans le premier sens, laisser errer sa pensée sur un objet, sur un projet, etc. M. Necker a employé depuis peu cette expression, qui est belle, et qui fait image.
   ERREUR, 1°. Fausse opinion "Être, tomber dans l'erreur, sortir d'erreur, revenir de son erreur. Vivre, persister dans l'erreur. "Erreur dans la foi, en matière de foi. "Doctrine pleine d'erreurs, etc. = 2°. Erreurs, au pl. dérèglement dans les moeurs. "Les folles erreurs de la jeunesse. "Il est bien revenu de ses erreurs, etc. = 3°. Faûte, méprise. "Commettre une erreur dans une citation, dans un compte. Erreur de calcul, erreur dans la chronologie, etc.
   REM. 1°. Erreur, était autrefois masc. mais il est depuis quelque temps fém. disait Vaugelas, et si déclaré, que qui le fait d'un aûtre genre, fait un solécisme.
   2°. Errer se dit dans le propre, plus souvent que dans le fig. Erreur, au contraire, ne se dit plus que dans le fig.: on ne l'emploie plus dans le sens propre. Il n'y a d'exception que dans cette phrâse: les Erreurs d'Ulysse. "Si après cela, je fais quelques souhaits, dit Voiture à Mlle. Paulet, c'est qu'à la fin de tant d'erreurs, je puisse avoir l' honeur de vous en entretenir. On dit aujourd'hui courses. "Tels qu'étoient les Israélites, lorsqu'après de longues erreurs, ils mirent enfin le pied dans la terre promise. La Ruë.
   Cet espoir m'a guidé dans mes erreurs diverses.
       P. Folard, Thémistocle.
Ce terme est aujourd'hui suranné en ce sens.

Synonymes et Contraires

errer

verbe errer
Marcher sans but précis.
Traductions

errer

bummeln, herumschweifen, irren, streifen, umherstreifen, vagieren, umherwandernwander, roam, stray, hang, errdwalen, zwerven, rondzwerven, dolen, ronddolen, ronddwalen, waren, zich vergissenהיטלטל (התפעל), הילך (פיעל), נד (פ'), נדד (פ'), נע ונד, צען (פ'), שוטט (פיעל), תעה (פ'), נָדַד, תָּעָה, שׁוֹטֵטswerfvagarstrejfe om, vandre omkringvagierrar, vagabundear, vagar, deambularvaeltaa, harhaillavagariwłóczyć się, wędrowaćvagabundear, errar, perambular, vadiar, vagar, vaguearбродить, колобродить, блушдатьirra, vandra omkringaggirarsi, errare, scorrere, vagare, girovagareيَتَجَوَّلُpotulovat seπεριφέρομαιlutati歩き回る배회하다vandreเดินไปโดยไม่มีจุดหมายdolaşmakđi lang thang漫步 (eʀe)
verbe intransitif
marcher sans but

errer

[eʀe] vi → to wander