errements

errements

n.m. pl.
Vieilli Manières d'agir habituelles ou blâmables : Il persiste dans ses errements égarement, erreur

errements

(ɛʀmɑ̃)
nom masculin pluriel
habitudes condamnables persister dans ses errements

ERREMENTS

(ê-re-man) s. m. plur.
Procédé habituel, en parlant d'affaires. Suivre les derniers, les anciens errements. Suivre les vieux errements, faire une chose comme on la faisait autrefois.
Bissy dans les mêmes errements [ayant les mêmes intentions] le soutenait [Godet] de toutes ses forces naissantes [SAINT-SIMON, 415, 225]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Merci clamant [demandant] de mon fol errement, [je] Ferai la fin de mes chansons oïr [, Couci, X]
    Je deïsse et l'estre et l'errement, Se j'osaisse en faire mention De la grant court de France au dous renom [HUES DE LA FERTÉ, Romanc. p. 182]
  • XIIIe s.
    Et si baille on toz les erremens du plet [procès] ou copie du dit as temoins [BEAUMANOIR, VI, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • L'ancien verbe errer, cheminer, procéder, qui vient non de errare, mais de itinerare, faire voyage (voy. ERRE).

errements

ERREMENTS. n. m. pl. Manière dont une affaire est conduite. Reprendre, suivre les errements d'un parti. Ce mot, employé le plus souvent dans un sens péjoratif, n'implique pourtant pas forcément une idée de blâme.
Synonymes et Contraires

errements

nom masculin pluriel errements
1.  Littéraire. Manières d'agir habituelles.
2.  Littéraire. Agissements blâmables.
Traductions

errements

agmaniero

errements

trato

errements

handelwijze

errements

maneira de agir, procedimento

errements

[ɛʀmɑ̃] nmplmisguided ways