escabelle

(Mot repris de escabelles)

escabelle

n.f. [ de escabeau ]
En Belgique, grand escabeau.

ESCABELLE

(è-ska-bè-l') s. f.
Synonyme d'escabeau.
Ma chambre est petite, à peine suffit-elle Pour un lit, une table, avec une escabelle [DESMARETS, Visionnaire, IV, 4]
Soudain nous entassons pour défenses nouvelles, Bancs, tables, coffres, lit et jusqu'aux escabelles [CORN., le Ment. II, 5]
Un tapis tout usé couvrit deux escabelles [LA FONT., Phil. et Bauc.]
Fig. Déranger, renverser les escabelles à quelqu'un, rompre toutes ses mesures.
M. de Beauvillier fut des premiers favorisé de ces dîners [où venait Mme de Maintenon], jusqu'à ce que Godet en renversa les escabelles, et arrêta tout court les progrès de Fénelon qui s'était fait leur docteur [SAINT-SIMON, 414, 194]
Remuer ses escabelles, déménager ; et fig. changer d'état, de fortune, de situation.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Deux scabelles prisées ensemble seize deniers parisis [, Bullet. du Biblioph. mai 1863, p. 233]
  • XVIe s.
    Faut que le malade soit assis sur une escabelle [PARÉ, VIII, 25]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. ESCABEAU.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ESCABELLE. Ajoutez :
    Piqueur d'escabelle, s'est dit pour parasite, piqueur d'assiette (FURETIÈRE).

escabelle

ESCABELLE. n. f. Synonyme d'ESCABEAU.