escopette

(Mot repris de escopettes)

escopette

n.f. [ it. schioppetto ]
Anc. Arme à feu portative à bout évasé.

ESCOPETTE1

(è-sko-pè-t') s. f.
Arme à feu, espèce de carabine que l'on portait ordinairement en bandoulière.
Une espèce de soldat qui, sur deux bâtons croisés, appuyait le bout d'une escopette qui me parut plus longue qu'une pique, et avec laquelle il me couchait en joue [LESAGE, Gil Blas, I, 2]
Sorte d'arquebuse dont la cavalerie française se servait sous le règne de Henri IV et de Louis XIV, et qui, dit-on, portait à cinq cents pas.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tué d'ung coup d'escouppette par un soldat [D'AUB., Hist. I, 94]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. escopeta ; ital. schioppetto, scoppietto, de l'italien schioppo, scoppio, bruit, explosion, arme à feu ; du latin stlopus ou sclopus, bruit que produit un coup sur les joues gonflées.

ESCOPETTE2

(è-sko-pè-t') s. f.
Diminutif de escope ou écope, instrument dont on se sert pour évacuer l'eau ou les matières demi-liquides.
Une grille retient au passage les immondices les plus grosses, que l'on enlève à l'escopette, pour aller les porter dans une toue rangée le long du chemin de halage [MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 1er juill. 1873, p. 25]

escopette

ESCOPETTE. n. f. Arme à feu, espèce de fusil de guerre ou de carabine que l'on portait ordinairement en bandoulière.

escopette

Escopette, voyez Haquebutte et Arquebuse.

escopette


*ESCOPETTE, ESCOPETTERIE. Vieux mots. Le premier se disait d'une espèce de carabine; le 2d de la Salve ou décharge de plusieurs escopettes, fusils, mousquets en même temps. — Ces mots ne peuvent plus entrer que dans le burlesque.

Traductions

escopette

scioppo