escourgeon

(Mot repris de escourgeons)

ESCOURGEON1

(è-skour-jon) s. m.
Variété d'orge appelée orge d'automne ou d'hiver (hordeum hexastichon, L.).
C'est l'orge à six rangs (orge escourgeon de certains auteurs) qu'il ne faut pas confondre avec la variété à six rangs de l'orge vulgaire [LEGOARANT, ]
Variété précoce de l'orge commune, que l'on fait manger en vert aux chevaux.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Une piece de terre semée de nouviau d'un grain appelé scorion [DU CANGE, scario.]
  • XVIe s.
    Une espece de froment, dict l'escourgeon [O. DE SERRES, 107]

ÉTYMOLOGIE

  • Ardennais, socoran ; namur, socouran ; Hainaut, soucorion, soucrion ; norm. sugrégeon, épeautre ; liég. soucrion, orge nu ; bas-lat. scario. Origine inconnue.

ESCOURGEON2

(è-skour-jon) s. m.
Lanière de cuir servant de lien pour un fléau.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. ESCOURGÉE.

escourgeon

ESCOURGEON. s. m. Espèce d'orge hâtive qu'on fait ordinairement manger en vert aux chevaux.

escourgeon


ESCOURGEON, s. m. [ès-kour-jon: 1re è moy. l'e devant l'o est muet: il n'est là que pour doner au g un son doux, qu'il n'a pas devant l'o] Orgehâtive, qu'on fait manger en vert aux chevaux.