espérant, ante

ESPÉRANT, ANTE

(è-spé-ran, ran-t') adj.
Qui espère.
On y verra [dans des articles sur Hernani] le vrai degré de chaleur des esprits ; rien ne rend mieux le surcroît et le tumulte de sentiment qu'éprouvait sincèrement alors toute une jeunesse espérante et enthousiaste [STE-BEUVE, Revue des Deux-Mondes, 15 mai 1863, p. 308]