espatage

ESPATAGE

(è-spa-ta-j') s. m.
Nom donné à la seconde opération par laquelle on réduit l'épaisseur du fer destiné à la tôle et déjà mis en plaque par le dégrossissage, [LEGOARANT, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Épater (voy. ce mot), au sens de rendre plat ; le Hainaut dit du fer espaté, réduit en tôle.