esplanade

esplanade

n.f. [ it. spianata, du lat. planus, uni ]
Terrain plat, uni et découvert, en avant d'une fortification ; vaste place devant un édifice.

esplanade

(ɛsplanad)
nom féminin
grande place aménagée devant un édifice l'esplanade des Invalides, à Paris

ESPLANADE

(è-spla-na-d') s. f.
Terme de fortification. Espace uni ou terre-plein, qui s'étend depuis le glacis d'une citadelle jusqu'aux premières maisons de la ville. Zone de servitude qui s'étend à 250 mètres d'une place ou d'un poste militaire. Le parquet même, corridor ou chemin couvert, où s'établissent les assiégés pour inquiéter les travailleurs ennemis, protéger les sorties, etc.
Espace uni et découvert devant un grand édifice. L'esplanade des Invalides.
Lieu plus ou moins élevé d'où l'œil embrasse une certaine étendue de pays.
Il le prend, il l'emporte [éléphant de pierre], au haut du mont arrive, Rencontre une esplanade et puis une cité [LA FONT., Fabl. x, 14]
À la base de ce rocher est une esplanade couverte de grands arbres [BERN. DE ST-PIERRE, P. et Virg.]
Le Pnyx [forum d'Athènes] est une esplanade pratiquée sur une roche escarpée [CHATEAUB., Itin. 1834]
Terme d'artillerie. Madriers sur lesquels on place les batteries de canon.
Terme de fauconnerie. Route de l'oiseau qui plane.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quand on est en quelque belle splanade [MONT., II, 358]
    Sa tranchée de 18 pieds en œuvre, flancquée de deux forts, au pied desquels il y avoit deux esplanades pour sortir au combat [D'AUB., Hist. II, 69]
    Le prince de Condé retourne sur ses pas, pour faire à ses ennemis (comme il disoit) pont d'or et esplanade d'argent [ID., ib. II, 435]

ÉTYMOLOGIE

  • L'ancien verbe esplaner, rendre plan, de es- préfixe, et plan :
    Mustapha voyant la place comme esplanée [D'AUB., Hist. I, 241]

esplanade

ESPLANADE. n. f. Espace uni et découvert au-devant d'un édifice, au-devant d'une place fortifiée. L'esplanade des Invalides. Il y a une esplanade en face du château. On a fait une grande esplanade au-devant de la place, au-delà des remparts, pour découvrir tout le pays pour dominer les alentours. Au bout de ce jardin il y a une belle esplanade.

esplanade

Esplanade, Faire des esplanades, Applanir et delivrer les chemins des arbres et empeschemens.

esplanade


ESPLANADE, s. f. [1re è moy. dern. e muet.] Espace uni et découvert au devant d' un lieu bâti, au devant d'une place fortifiée. "Devant la citadelle de Montpellier il y a une grande esplanade. "On a fait une grande esplanade au devant de la Place, pour découvrir de plus loin.

Traductions

esplanade

Platz, Esplanade

esplanade

plein, voorplein

esplanade

plaça

esplanade

plads

esplanade

placo

esplanade

espacio libre, plaza

esplanade

tori

esplanade

tér

esplanade

plass

esplanade

plac

esplanade

adro, largo, praça

esplanade

piaţă

esplanade

torg

esplanade

mahali

esplanade

alan

esplanade

广场

esplanade

廣場

esplanade

[ɛsplanad] nfesplanade