espringale


Recherches associées à espringale: farandole

ESPRINGALE

(è-sprin-ga-l') s. f.
Espèce de baliste autrefois en usage dans les armées du moyen âge.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Ainsi que là Bertran recordoit son vouloir, Un carrel d'espringalle vint lez lui asseoir ; Mais à lui ne mesfit ne à son cheval noir [, Guesclin. v. 3971-4006]
    Canon ne espringalle ne leur vaudra neant [, ib.]
  • XVe s.
    Et le [le château] fit pourvoir moult bien d'espringales, de bombardes, et d'arcs à tourz et d'autres instrumens [FROISS., I, I, 315]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. espingala ; espagn. et portug. espingarda. La vraie forme paraît être espringale, avec l'r ; et celle qui ne l'a pas paraît être une altération.
    En tout cas, espringale vient de l'allemand springen, sauter, qui d'ailleurs était entré dans le français : Tantost espringez et balez [, la Rose, 10122]
Traductions

espringale

espingarda

espringale

espingarda

espringale

spingarda