essanger

(Mot repris de essangé)

ESSANGER

(è-san-jé. Le g prend un e devant a ou o : essangeant, essangeons) v. a.
Décrasser du linge dans de l'eau, avant de le mettre à la lessive. Essanger des torchons.

REMARQUE

  • Une corruption très vulgaire change, par assimilation, essanger en échanger, qui n'a aucun sens ici.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Aiez les menus boyaulx [du cochon] bien lavés, renversés et essangés en riviere courant [, Ménagier, II, 5]
  • XVIe s.
    .... Ces ords cuveaux, Où nourrices essangent leurs drapeaux [VILLON, Ball.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. exsaniare, proprement faire sortir la sanie, de ex, et sanies, sanie.
    Ô y avoit, à coûté, des femmes de leissive, Qu'essangian, je cré, leû paquet [BURGAUD, Rec. de fabl. en patois saintongeois, p. 42]

essanger

ESSANGER. v. tr. Laver du linge sale avant de le mettre dans le cuvier à la lessive. Essanger du linge. Essanger la lessive. On dit aussi par corruption ÉCHANGER.

essanger


ESSANGER, v. act. [È-sangé: 1re è moy. 2e lon. 3e é fer.] Laver du linge sale, avant de le mettre dans le cuvier de la lessive. "Essanger du linge. "Essanger la lessive.