essarder

ESSARDER

(è-sar-dé) v. a.
Terme de marine. Éponger les ponts. On trouve aussi issarder.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Va te plonger trois fois dans le fleuve d'Argire, Et te lave le corps, puis moitte le retire, Et l'essarde à la lune, afin que la vigueur Et le charme de l'eau penetre jusqu'au cœur [R. BELLEAU, Berger. t. 1, p. 111, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ESSARDER. - ÉTYM. Ajoutez : Es- préfixe, et sart, varech : frotter avec du sart (voy. SART).