essayeur

(Mot repris de essayeurs)

essayeur, euse

[ esɛjœr, øz] n.
1. Personne chargée de procéder à des essais.
2. Personne qui procède à l'essayage d'un vêtement, chez un tailleur, un couturier.

essayeur

(esɛjœʀ) masculin

essayeuse

(esɛjøz) féminin
nom
personne qui fait essayer les vêtements Elle travaille comme essayeuse chez un grand couturier.

ESSAYEUR

(è-sè-ieur) s. m.
Celui qui dans un hôtel des monnaies est préposé à l'essai des matières d'or et d'argent et à la vérification du titre des monnaies.
Essayeur, essayeuse, se dit, chez les tailleurs et chez les couturières, de celui ou celle qui essaie un vêtement. Je vous enverrai l'essayeur, l'essayeuse.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Om ne croit pas qu'il soit ameres [amant], Mes essaieres [entreprenant] et vanteres, Si ne si ose l'en [on] fier [, Fabliaux mss. n° 7218, f° 135]
  • XIVe s.
    Perrin langoieur ou essaieur de pourceaus [DU CANGE, essaium.]

ÉTYMOLOGIE

  • Essayer ; provenç. issajaire, assajador ; espagn. ensayador ; portug. ensaiador ; ital. assaggiatore, saggiatore. Le provençal issajaire, et le vieux français essaiere, sont au nominatif ; assajador et essaieur sont au régime.

essayeur

ESSAYEUR, EUSE. n. Celui, celle qui essaie. Au masculin, il se dit particulièrement de l'Employé qui, à la Monnaie, fait l'essai des matières d'or et d'argent destinées à la fabrication et vérifie si elles sont au titre auquel elles doivent être.

Au féminin, il désigne spécialement les Femmes qui, dans les magasins de confection, font essayer les vêtements aux clientes.

essayeur


ESSAYEUR, s. m. [È-cé-ieur: 1re è moy. 2e é fer.] Il ne se dit que dans le 2d sens d'essai. Oficier préposé pour faire l'essai de la monoie et des matières d'or et d'argent, destinées à la fabrication.

Traductions

essayeur

[esɛjœʀ, øz] nm/f (chez un tailleur)fitter