estame

(Mot repris de estames)

ESTAME

(è-sta-m') s. f.
Laine tricotée avec des aiguilles, dont on fait des bas et d'autres pièces d'habillement. Camisole d'estame.
Et deux paires de bas d'estame De la main d'Hécuba sa femme [SCARR., Virg. VII]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    À Paris [j'] emportoie chaume, busche et estain [, Berte, LXXIII]
  • XIVe s.
    Esthame [DU CANGE, stannum.]
  • XVIe s.
    Depuis que les bas de soye, ras de Millan, et d'estame, ont eu la vogue et le cours en ce royaume [CARLOIX, IV, 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et catal. estam ; espagn. estambre ; ital. stame ; du latin stamen, fil de la quenouille, le terme grec signifie fil et provient d'un verbe se traduisant par être debout, fixé ; latin, stare (voy. STABLE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ESTAME. Ajoutez :
  • Laine peignée.
    Serges, cadis et autres étoffes dont la chaîne est de laine peignée appelée estame..., dont la chaîne est de laine peignée d'estame [, Arr. du Conseil, 19 janv. 1723]

estame

ESTAME. n. f. T. de Manufacture. Ouvrage de fils de laine passés, enlacés par mailles les uns dans les autres. Bas d'estame.

estame


ESTAME, s. m. [Èstame; 1reè moy. dern. e muet.] Ouvrage de fil de laine, tricoté. "Bâs d'estame.