estampille

estampille

n.f. [ esp. estampilla, de estampar, graver ]
Marque appliquée sur un objet d'art en guise de signature ou sur un produit industriel comme garantie d'authenticité : Cette timbale en argent porte l'estampille du joaillier cachet, poinçon, sceau

ESTAMPILLE

(è-stan-pi-ll' ; ll mouillées, et non è-stan-pi-ye) s. f.
Empreinte appliquée sur des lettres, brevets, diplômes, etc. pour en constater l'authenticité.
La Roche suivit le roi d'Espagne, fut son premier valet de chambre et eut son estampille [sceau d'acier sur lequel est gravée la signature du roi] 25 ans jusqu'à sa mort [SAINT-SIMON, 85, 115]
Marque attestant la provenance de certaines marchandises.
Marque apposée à des livres pour indiquer la bibliothèque à laquelle ils appartiennent, et aussi pour leur permettre de circuler. Estampille du colportage.
Instrument avec lequel on fait les estampilles.
Par condescendance pour la délicatesse timorée du roi, il fut ordonné qu'en cas de refus de sa part, on suppléerait à sa signature par une estampille qui l'imiterait [CONDILLAC, Étud. hist. II, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif d'estampe.

estampille

ESTAMPILLE. n. f. Marque, empreinte qu'on applique, au lieu de signature, ou avec la signature même, sur des brevets, des commissions, des lettres, etc., pour mieux en assurer l'authenticité. Timbre d'estampille. Fig., Avoir l'estampille officielle.

Il se dit plus ordinairement d'une Marque servant à faire connaître d'où provient une marchandise, de quelle manufacture elle sort, ou à constater l'acquittement de certains droits.

Il se dit aussi d'une Marque apposée à un livre pour indiquer la bibliothèque à laquelle il appartient; et encore d'une Marque apposée sur des livres, pour leur permettre de circuler, d'être vendus.

Il se dit de plus de l'Instrument qui sert à faire ces sortes de marques.

estampille


ESTAMPILLE, s. f. ESTAMPILLER, v. act. [Èstanpi-glie, glié: 1reè moy. 2e long. 4e e muet au 1er, é fer. au 2d; mouillez les ll.] Estampille est une marque dont on se sert dans certains Êtats, et qui se met au lieu de la signatûre, ou avec la signatûre même, sur des brevets, des commissions, des lettres, etc. On en met aussi sur des livres. Estampiller, c'est marquer avec une estampille. "Il y a une estampille pour chaque manufactûre de papier. "Le brevet est signé et estampillé.

Synonymes et Contraires

estampille

nom féminin estampille
Empreinte distinctive.
cachet, griffe, marque, signature -littéraire: sceau.
Traductions

estampille

stamp

estampille

タイムスタンプ

estampille

[ɛstɑ̃pij] nfstamp