estimé, ée

ESTIMÉ, ÉE

(è-sti-mé, mée) part. passé.
Qui jouit de l'estime. Estimé de tout le monde.
Réputé, cru.
Pithée, estimé sage entre tous les humains [RAC., Phèdre, IV, 2]
Il suffit, pour être estimé savant, de savoir ce que les autres ne savent pas, quand même on ignorerait les vérités les plus nécessaires et les plus belles [MALEBR., Rech. IV, 7]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ESTIMÉ. Ajoutez :
  • Terme de marine.
    Point estimé, point qu'on déduit à l'aide des renseignements fournis par l'estime [, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXXXII, p. 534]
  • On dit de même : hauteur estimée, latitude estimée.