estimer

(Mot repris de estimant)

estimer

v.t. [ lat. aestimare, juger ]
1. Déterminer la valeur d'un bien, le prix d'un objet : Le notaire estime la maison à deux cent mille euros coter, évaluer, expertiser
2. Calculer approximativement : Nous estimons la durée du trajet à trois heures évaluer
3. Avoir une bonne opinion de qqn, de ses actes : J'estime beaucoup mes collaboratrices apprécier, respecter ; mépriser, mésestimer [sout.]
4. Avoir pour opinion : Elle estime que le problème est résolu ou elle estime le problème résolu considérer, juger, penser croire

s'estimer

v.pr.
Se considérer comme : Elle s'est estimée capable de le faire se croire contentez-vous de cela

estimer


Participe passé: estimé
Gérondif: estimant

Indicatif présent
j'estime
tu estimes
il/elle estime
nous estimons
vous estimez
ils/elles estiment
Passé simple
j'estimai
tu estimas
il/elle estima
nous estimâmes
vous estimâtes
ils/elles estimèrent
Imparfait
j'estimais
tu estimais
il/elle estimait
nous estimions
vous estimiez
ils/elles estimaient
Futur
j'estimerai
tu estimeras
il/elle estimera
nous estimerons
vous estimerez
ils/elles estimeront
Conditionnel présent
j'estimerais
tu estimerais
il/elle estimerait
nous estimerions
vous estimeriez
ils/elles estimeraient
Subjonctif imparfait
j'estimasse
tu estimasses
il/elle estimât
nous estimassions
vous estimassiez
ils/elles estimassent
Subjonctif présent
j'estime
tu estimes
il/elle estime
nous estimions
vous estimiez
ils/elles estiment
Impératif
estime (tu)
estimons (nous)
estimez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais estimé
tu avais estimé
il/elle avait estimé
nous avions estimé
vous aviez estimé
ils/elles avaient estimé
Futur antérieur
j'aurai estimé
tu auras estimé
il/elle aura estimé
nous aurons estimé
vous aurez estimé
ils/elles auront estimé
Passé composé
j'ai estimé
tu as estimé
il/elle a estimé
nous avons estimé
vous avez estimé
ils/elles ont estimé
Conditionnel passé
j'aurais estimé
tu aurais estimé
il/elle aurait estimé
nous aurions estimé
vous auriez estimé
ils/elles auraient estimé
Passé antérieur
j'eus estimé
tu eus estimé
il/elle eut estimé
nous eûmes estimé
vous eûtes estimé
ils/elles eurent estimé
Subjonctif passé
j'aie estimé
tu aies estimé
il/elle ait estimé
nous ayons estimé
vous ayez estimé
ils/elles aient estimé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse estimé
tu eusses estimé
il/elle eût estimé
nous eussions estimé
vous eussiez estimé
ils/elles eussent estimé

ESTIMER

(è-sti-mé) v. a.
Déterminer la valeur, le prix de quelque chose. On estime ce cheval mille francs.
Combien estimez-vous cette maison ? En quelque contrée de l'univers que vous alliez, vous y trouverez l'homme aussi fin que vous ; et il ne vous donnera jamais que ce qu'il estime le moins pour ce qu'il estime le plus [RAYNAL, Hist. phil. III, 1]
Fig.
Permettez, madame, que j'estime La grandeur de l'amour par la grandeur du crime [CORN., Sertor. v, 4]
Faire cas, avoir de la considération pour.
J'honore sa vertu, j'estime sa personne [CORN., Héracl. I, 2]
Je vous estime trop pour vouloir rien farder [ID., Nicom. I, 2]
... Il [Annibal] m'a surtout laissé ferme en ce point D'estimer beaucoup Rome et ne la craindre point [ID., ib. II, 3]
Son monsieur Trissotin me chagrine et m'assomme, Et j'enrage de voir qu'elle estime un tel homme [MOL., F. sav. I, 3]
Sur quelque préférence une estime se fonde ; Et c'est n'estimer rien qu'estimer tout le monde [ID., Mis. I, 1]
J'estimai ces bons pères de l'excellence de leur politique [PASC., Prov. 5]
Cet homme [Retz] si fidèle aux particuliers, si redoutable à l'État, d'un caractère si haut qu'on ne pouvait ni l'estimer, ni le craindre, ni l'aimer, ni le haïr à demi [BOSSUET, le Tellier.]
Il y a deux choses qu'ils [les hommes] estiment beaucoup.... la vie et l'argent [LA BRUY., XI]
J'ai remis votre lettre au roi, il vous estime autant qu'il peut estimer un hérétique [MAINTENON, Lett. à M. de Villette, 10 juillet 1684]
Croire, réputer, présumer.
Si quelqu'un les regarde.... Estime, mon ami, que c'est un grand miracle [RÉGNIER, Sat. IV]
Ils répondirent qu'ils estimaient la place imprenable [VAUGEL., Q. C. liv. III, dans RICHELET]
Et j'estime Que ce peu que j'ai dit est l'avis de Maxime [CORN., Cinna, II, 1]
Quoi que vous estimiez de ma civilité, Je ne me pique point d'insensibilité [ID., Suiv. II, 3]
Tu m'estimes bien lâche, imprudente rivale [ID., Rodog. II, 1]
Je n'estime pas que l'homme soit capable de former un projet.... [LA BRUY., Disc. sur Théophr.]
Le plus sûr, c'est d'estimer celle [la forme de gouvernement] où l'on est né la meilleure de toutes [ID., X.]
Le roi Louis XIII expliqua pendant un quart d'heure l'avis qu'il estimait devoir être suivi [SAINT-SIMON, 6, 87]
Terme de marine. Faire une estime.
S'estimer, v. réfl. Avoir de l'estime pour soi-même.
Je m'estimais trop peu pour un honneur si grand [CORN., Hor. II, 2]
À l'égard de ceux qui s'estiment à propos de rien, qui sont glorieux de leur rang ou de leurs richesses, gens insupportables et qui fâchent tout le monde... [MARIVAUX, Marianne, 4e part.]
Ces peuples s'estimaient sans mépriser les autres nations [RAYNAL, Hist. phil. XVIII, 16]
Qui ne s'estime pas perd ses droits à l'estime [DELILLE, Parad. perdu, VIII]
S'estimer son prix, avoir de soi la juste opinion qu'on doit en avoir. Avoir une estime réciproque. Nous nous estimons l'un et l'autre.
Déterminer sa propre valeur.
Glocester : Moi, je paie ; à présent tu ne t'appartiens plus. - Tyrrel : Jamais on n'eut sur moi de droit si légitime ; Vous m'avez acheté plus que je ne m'estime [C. DELAV., Enf. d'Éd. II, 3]
Se croire, se réputer.
Leur brutale vertu veut qu'on s'estime heureux [CORN., Hor. IV, 4]
Avant que de combattre, ils s'estiment perdus [ID., Cid, IV, 3]
Roxane s'estimait assez récompensée [RAC., Baj. III, 4]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et tant des autres que nus [nul] nel peut esmer [, Ronc. p. 32]
  • XIIIe s.
    Vingt ans avoit Pepins, ainsi [je] l'oï esmer [, Berte, III]
    Sans les autres richesses que je ne sai conter, Qu'à peine les peut-on ne dire ne esmer [, ib. XCVIII]
  • XIVe s.
    Non obstant que la valeur des choses et dons dessus diz ne soit extimée et declairée en ces presentes [, Bibl. des Chartes, 5e série, t. I, p. 80]
    Ils furent si surprins et orent si grant joie que nul ne le pourroit extimer [, Ménagier, I, 9]
  • XVe s.
    Adonc je regarday l'entrée Du jardin qui estoit fermée ; Mais comme ma vue estima, Zephirus tost la defferma [LA FONT., 15]
    Le conte de Dunoys fort estimé en toutes choses [COMM., I, 3]
    Il estima peu leurs requestes et demandes [ID., V, 16]
  • XVIe s.
    Il ne faut point estimer d'un homme par un seul fait [CALV., Instit. 826]
    Il se pourmena un tour ou deux par la salle, pensant bien profundement comme l'on pouvoit estimer [RAB., Pant. II, 13]
    Estimant que cela ayderoit à.... [MONT., I, 15]
    Je ne l'honore ny ne l'estime [la pratique de la médecine] [ID., III, 207]
    Il fut seul estimé cause et autheur de la guerre peloponesiaque [AMYOT, Péric. 57]
    Plusieurs estiment que cette deesse Euclia soit Diane, et la nomment ainsi [ID., Arist. 50]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, astimer, évaluer, estimer ; provenç. esmar, estimar ; espagn. et portug. estimar ; ital. stimare ; du latin aestimare, que des étymologistes latins dérivent de aes, argent, et le suffixe tim (comme dans legi-timare) : évaluer en argent. AEstimare avait donné, dans l'ancienne langue, d'après la suppression des voyelles brèves, esmer (d'où l'anglais to aim, viser à, ce qui nous indique qu'on prononçait êmer) ; estimer a été refait sur le latin dans le XIVe siècle.

estimer

ESTIMER. v. tr. Priser quelque chose, en apprécier, en déterminer la valeur. Les héritiers ont fait estimer les meubles, les terres, la maison. Cette terre a été estimée tant, estimée à tant. Combien estimez-vous cela? J'estime mon cheval deux mille francs.

Il signifie aussi Avoir une opinion avantageuse de quelqu'un, de quelque chose, en faire cas. On estime fort cet homme-là. Il se fait estimer partout. J'estime son mérite, sa vertu. S'il a fait cette action, je l'en estime davantage. S'estimer à sa juste valeur. Souvent on s'estime trop soi-même. Ils s'estiment réciproquement.

Il peut signifier aussi simplement Avoir une opinion sur une personne ou sur une chose. Il estimait cette place imprenable. Être estimé sage, savant. J'estime que cela est. J'estime qu'il pourrait faire quelque difficulté. J'estime qu'il faudra dix heures pour faire la route. Je m'estime heureux d'avoir échappé à ce danger.

estimer

Estimer, AEstimare, AEstimationem facere.

¶ Penser et estimer ou juger, Arbitrari, Autumare, Computare, Deputare, Existimare, Ducere, Numerare, Reri.

¶ Estimer, priser et louer, Commendare, Dignare, Dignari, In honore habere, Pendere, Putare.

Estimer aucun autant que les deux plus grands, Ponere aliquem in aequo duobus summis.

Estimer aucun plus que tous les autres, Primas ad aliquem referre, vel deferre.

Estimer quelqu'un de ses amis, In suis aliquem reponere.

Estimer quelqu'un eloquent, Reponere in numero eloquentium.

Estimer autant l'un que l'autre, Ponere in aequa, vel pari laude.

Estimer autant que dieux, In numero deorum reponere.

Estimer autant que s'il n'en avoit rien esté dit, Pro non dicto habere.

Estimer beaucoup de fortune, S'y fier fort, Multum ponere in fortuna.

Estimer bon, Numerare in bonis.

Estimer ennemi, Pro hoste habere.

Estimer en soy-mesme, Censere.

Estimer entre les choses vilaines, In turpissimis rebus habere.

Fort estimer, Multifacere, Magni et magno aestimare, Magnipendere, Magni putare.

Chose fort à estimer, Operaepretium.

Estimer grande chose, Permagnum aestimare.

Estimer grande une chose, Grauem rem aliquam habere.

Estimer moins une chose, Infra se ducere aliquid, Minoris facere, Postponere, Ducere minoris.

Estimer toutes choses moindres que soy, Ducere infra se omnia humana.

Estimer plaisir, Pro beneficio habere.

Estimer plus cher le serment qu'on a fait qu'amour, Iusiurandi religionem amori praeuertere.

Pensez maintenant lequel est le plus à estimer, les faicts ou les dicts, Nunc vos aestimate, facta an dicta pluris sint.

Estimer peu de chose la peine d'aucun, Operam alicuius deputare parui pretii.

Qu'on doit peu estimer, Poenitendus.

Peu estimer, Parui facere.

Estimer quelque chose du poix qui luy appartient, Rem aliquam suo momento ponderare.

Estimer superflu, Habere superuacuum.

Tenir et estimer une chose estre mensonge, Ducere pro falso.

Chose qu'on peut estimer, AEstimabilis.

Qu'on ne peut estimer ne priser, Inaestimabilis.

On ne le sçauroit estimer ne priser, Extra pretium est.

Estimer selon sa fantasie et opinion, un homme estre de peu de valeur, Animo suo iudicare hominem parui pretii.

Il faut estimer tout un comme si, etc. Pro eo habendum atque si, etc.

¶ Qui sçauroit estimer que c'est d'estre sage? Deum immortalem quanti est sapere?

A grande peine puis-je estimer ou juger en moy-mesme si, etc. Vix statuere animum meum possum, vtrum, etc.

¶ S'estimer, Mirari se.

Ne s'estimer point plus qu'un autre, Cum alio se aequare.

N'estimer que soy, N'estimer personne au pris de soy, Ducere prae se neminem, vel putare, Infra se omnes ducere.

N'estimer aucune chose non plus que fiens, Pro stercore aliquid habere.

N'estimer point que les bienfaits ayent aucun pouvoir, Vires beneficiis abrogare.

N'estimer quelque chose non plus qu'un bouton de laine, Floccifacere.

N'estimer rien quelque chose, Naucifacere, Pro nihilo putare, Nullo loco numerare rem aliquam, Pro nihilo ducere, Ductare pro nihilo, Nihili facere.

N'estimer une chose non plus qu'une fable, In numerum fabularum aliquid deponere.

Je n'estime rien cela, Id nihil puto, vel pro nihilo.

J'ay pensé et estimé, Ratus sum.

J'estime beaucoup plus son jugement que le tien, Illius ego iudicium antepono tuo.

J'estime cela autant que si tu me l'avois fait, Id ita accipio, vt mihi factum putem.

J'estime autant la dignité de l'un que de l'autre, Vtriusque dignitatem pari atque eadem in laude pono.

J'estime autant son fils que cestuy là, Eius filius eodem est apud me pondere quo ille.

J'estime qu'il est bien heureux, Bene actum cum illo arbitror.

Estimez et pensez seulement si, etc. Tantummodo in animis habetote, nonne, etc.

J'estimoy le plaisir de banquets venir de l'assemblée des amys, Conuiuiorum delectationem coetu amicorum metiebar.

Je n'estimoy pas que mon pere se meslast de tels affaires, Haud censebam istarum esse operarum patrem.

¶ J'estimeray fort tes lettres, Magni erunt mihi tuae literae.

Je t'estime plus que moy en telle maniere d'escriture, Tibi istius generis priores partes tribuo, quam mihi.

Je te puis bien dire qu'il n'y a chose qu'on estime tant, Possum dicere nihil esse tanti.

Il n'y a chose que j'estime si chere, Nihil mihi tanti est.

Estimez vous plus la volonté des ennemis que celle des citoyens? Grauior igitur vobis erit hostium voluntas quam ciuium?

Tu estimes les autres estre semblables à toy, Tuo ex ingenio alienos mores probas.

Pourquoy l'estimes-tu comme frere? Cur eum habes in loco fratris?

N'estime point que j'aye esté negligent, Ne ascribas mihi negligentiam.

Il n'estime nul autre bien que honnesteté, Illi praeter honestum nihil est in bonis.

Lequel il estimoit fort apres son frere, Cui secundum fratrem plurimum tribuebat.

On estime Aulus Gabinius autant triomphant et louable en faits de guerre, sur la mer que Pompée, Ascribitur A. Gabinius. Cn. Pompeio, gloria belli maritimi.

Nos Princes s'estiment tenir Dieu par les pieds, si, etc. Attingere caelum digito se putant nostri Principes, si, etc.

Ils n'estiment leur office estre autre que de, etc. Nullum suum officium ducunt, nisi, etc.

Il n'y a point que les siens estimassent et louassent plus, Nemo probatior suis.

Les anciens ont plus estimé les prez quand est question de labour, Primas prato tribuerunt veteres in agricolatione.

Je n'ay point estimé que ce fust hors le propos, Haud ab re duxi.

Jean n'a rien estimé tout, Ioanni omnia visa sunt pro nihilo.

Qui n'estime guere les plaisirs qu'il fait, Parcissimus aestimator beneficiorum suorum.

Qu'on n'estime pas grandement, Opinatu paruum.

Une chose que le peuple estime et loue fort, Gloriosum in vulgus.

Estre estimé, Pondus habere.

Estre estimé et reputé un Dieu, Deorum numero esse alicui.

N'estre pas bien estimé, N'avoir pas bon credit, Authoritate egere, Non optime audire, Opinione laborare, Nihil dignitati atque opinioni alicuius tribuere. Bud.

Estre aucunement estimé, Esse in aliquo numero atque honore.

Estre estimé pour marchandise, Mercis loco haberi.

Homme bien estimé et de grande reputation, Homo magnae existimationis.

Estre fort estimé, Existimatione florere, Obtinere admirationem, Summam opinionem obtinere, Haberi magnae authoritatis, Esse maximo pretio, vel cum praepositione, In maximo pretio.

Estre fort estimé du Roy, Esse magno loco apud Regem.

Homme fort estimé, Probatissimus homo.

Qui est fort estimé en grammaire, Celeberrimus arte grammatica.

Cet oiseau est fort estimé en banquets, In honore mensarum est haec auis, Maxime commendatur haec auis.

N'estre pas fort estimé, Intra famam esse.

Qu'ils ne fussent moins estimez que paravant, Ne aeris, argenti, auri metallis pretia detraherentur.

Gens peu estimez, Obscurae personae.

Estre le plus estimé, Obtinere principatum.

Faire qu'on soit plus estimé, Authoritatem afferre.

Le plus estimé apres les deux, Tertius in pretio.

Elle est plus estimée à cause de la bonne huile qu'elle rend, Praefertur bonitate olei.

Ceux d'Autun sont les plus estimez et honnorez, Longe principes habentur Hedui.

Elles sont les plus estimées, Laus prima illis est.

Apres ces deux-là, les brebis de Milese sont les plus estimées, Tertium locum Milesiae oues obtinent.

N'estre point estimé, In fastidio esse.

Aristo n'a rien estimé tout cela, Aristoni illa omnia visa sunt pro nihilo.

Il y a une maniere de gens qui veulent estre estimez sur tous en toutes choses, Est genus hominum qui esse primos se omnium rerum volunt.

Synonymes et Contraires

estimer

verbe estimer
1.  Déterminer la valeur de.
2.  Calculer approximativement.
4.  Considérer après réflexion que.
5.  Attribuer telle importance à quelqu'un.

estimer (s')

verbe pronominal estimer (s')
Se considérer comme.
Traductions

estimer

schätzen, abschätzen, achten, bewerten, einschätzen, hochschätzen, mögen, wertschätzen, würdigen, ästimieren, ehren, hochachtenestimate, esteem, appraise, appreciate, like, rate, think well of, assess, prize, value, count, assay, believe, deem, enjoy, evaluate, fancy, feel, feel oneself, gauge, have a high regard for, hold in esteem, hold oneself, judge, love, think highly of, consider, calculate, reckonschatten, achten, hoogachten, begroten, mogen, taxeren, waarderen, achtinghebbenvoor, achtingtoedragen, hechtenaan, houdenvan, (hoog)achten, gissen, menen, respecteren, rekenen, prijzen, achting hebben voor, achting toedragen, hechten aan, houden vanאהד (פ'), אמד (פ'), הוקיר (הפעיל), העריך (הפעיל), חיבב פיעל), שיער (פיעל), הוֹקִיר, חִבֵּב, הֶעֱרִיךְ, אָמַד, אָהַד, שִׁעֵרag, begroot, hou van, waardeerapreciar, avaluar, cartenir, estimar, prear, taxar, trobar agradableagte, bedømme, kunne lide, sætte pris på, synes om, vurdere, skønneαγαπώ, υπολογίζωŝatiapreciar, avaliar, estimar, evaluar, tasar, calculararvioida, arvostaa, kunnioittaakedvel, szeretmeta mikils, þykja vænt umstimare, valutare, apprezzare, rispettare, estimare, pregiare, reputare, ritenereaestimare, appretiare, censere, taxarelike, sette pris på, anslåcenić, lubić, oceniać, oszacowaćestimar, ajuizar, apreçar, apreciar, avaliar, gostar, gostar de, orçar, prezar, taxaraprecia, evaluauppskatta, beräkna, taxera, tycka om, värderabeğenmek, tahminde bulunmakيُقَيِّمُodhadnoutprocijeniti見積もる추정하다оцениватьประมาณước tính估计估計 (ɛstime)
verbe transitif
1. évaluer estimer un tableau
2. calculer de façon approximative estimer une longueur
3. respecter qqn estimer ses parents
4. considérer suivi de que ou de l'inf. Il estime avoir bien travaillé. J'estime que c'est normal.

estimer

[ɛstime] vt
(= respecter) → to think highly of
Mon père l'estime beaucoup → My father thinks highly of him.
(= évaluer) [+ valeur, dégâts, difficulté] → to assess, to estimate
J'estime la distance à 10 km → I reckon the distance to be 10 km.
(= expertiser) [+ meuble, propriété] → to value
(= penser) estimer qch possible → to reckon that sth is possible, to consider sth possible
estimer qn responsable → to consider sb responsible, to consider sb to be responsible
estimer que → to reckon that
J'estime que c'est de sa faute → I reckon that it's his fault.
estimer être → to reckon o.s. to be [ɛstime] vpr/réfl (avec attribut) s'estimer heureux → to consider o.s. lucky
Vous pouvez vous estimer heureux → You can consider yourself lucky.
s'estimer satisfait → to feel satisfied