estrelage

ESTRELAGE

(è-stre-la-j') s. m.
Ancien terme de finances. Droit levé sur chaque setier.
Défendons de lever aucun péage, estrelage ou autre droit en essence sur le sel, sauf aux propriétaires à s'en faire payer en argent, suivant le règlement de notre conseil [, Ordonn. mai 1680]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Franchement, sans paier tonlieu, strelage, ou autre debit, ou autre coustume [DU CANGE, sextariaticum.]
  • XIVe s.
    C'est assavoir tout ce que on appelloit la justice et setrellage que tenoit à censse Fourcy [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. sextariale, setier, d'où la forme fictive sextarialaticum, du latin sextarius, setier.