étoilé

(Mot repris de etoilee)
Recherches associées à etoilee: étoile

étoilé, e

adj.
1. Qui est rempli d'étoiles : Une nuit étoilée.
2. Qui a la forme d'une étoile : Une broche étoilée.
3. Se dit d'un chef dont la cuisine est distinguée par une ou plusieurs étoiles ; se dit de son restaurant.
La bannière étoilée,
le drapeau des États-Unis.

étoilé


étoilée

(etwale)
adjectif
1. ciel, nuit rempli d'étoiles une nuit étoilée
2. en forme d'étoile une mosaïque étoilée
3. qui porte des étoiles la bannière étoilée des États-Unis

étoile

ÉTOILE. n. f. Astre qui brille de sa lumière propre. Autrefois on donnait également ce nom aux planètes; mais on les distinguait des étoiles proprement dites ou étoiles fixes par la dénomination d'étoiles errantes. Étoile de la première, de la seconde, de la troisième grandeur. On découvrit cette année-là une nouvelle étoile. Le lever, le coucher d'une étoile. La scintillation des étoiles. La nuit est belle, on voit briller les étoiles. L'éclipse fut si grande qu'on vit les étoiles en plein jour. Étoile polaire. On divise les étoiles en groupes qu'on appelle Constellations.

Étoiles doubles, multiples, Étoiles placées dans des directions visuelles si voisines qu'elles paraissent ne former qu'un seul astre quand on les observe avec de faibles instruments.

L'étoile du berger, La planète de Vénus. On l'appelle aussi Étoile du matin, lorsqu'elle précède le lever du soleil; et Étoile du soir, lorsqu'elle paraît après le coucher de cet astre.

Fig., Loger, coucher à la belle étoile, Coucher en plein air.

Fig. et fam., Faire voir à quelqu'un des étoiles en plein midi, En imposer, en faire aisément accroire à quelqu'un.

Il se dit encore abusivement des Fragments de matières cosmiques qui traversent l'atmosphère. Étoiles tombantes ou filantes. J'ai vu tomber une étoile. Des étoiles qui filent.

Il se dit figurément, en termes de Théâtre, d'une Artiste qui, dans une troupe, se distingue par un talent, une réputation hors pair. Une étoile du chant, de la danse.

Il signifie encore au figuré Influence prétendue des astres sur le tempérament et sur la fortune des hommes. Ce chef a confiance dans son étoile. Son étoile pâlit. Être né sous une bonne étoile, Être heureux dans tout ce que l'on entreprend.

Il se dit, par analogie, en termes de Pyrotechnie, d'une Pièce d'artifice qui imite, dans les airs, l'éclat d'une étoile. Une bombe remplie d'étoiles.

Il se dit aussi de Certains ornements auxquels on suppose quelque ressemblance avec une étoile, et qui ont ordinairement cinq rayons. Une couronne d'étoiles. Peindre, sculpter, broder une étoile.

L'étoile des braves, La croix de la Légion d'honneur.

ÉTOILES se dit des Ornements qui, sur le costume des généraux, indiquent leur grade.

Il se dit, en termes de Typographie, dans le même sens qu'Astérisque. On l'emploie surtout pour désigner l'Astérisque destiné à remplacer chacune des syllabes ou des lettres d'un mot qu'on ne veut pas écrire en entier. Voyez ASTÉRISQUE.

Fig. et fam., Monsieur trois étoiles, s'emploie pour désigner Quelqu'un qu'on ne veut pas nommer, ou qui n'est qu'un personnage imaginaire. En écrivant ou en imprimant, Monsieur ou M. ***.

En termes d'Histoire naturelle, Étoile de mer. Voyez ASTÉRIE.

ÉTOILE se dit aussi d'une Croix à cinq branches.

Il se dit encore d'une Fêlure à plusieurs fentes, rayonnant autour d'un point.

Il se dit, en parlant des Chevaux ou des boeufs, d'une Marque blanche sur leur front.

Il désigne encore le Centre où se réunissent plusieurs allées d'un parc ou plusieurs routes ou avenues. L'Arc de Triomphe de l'Étoile.

Il se dit, en termes de Fortification, d'un Fortin à quatre, cinq ou six angles saillants.

étoilé

ÉTOILÉ, ÉE. adj. Qui est parsemé d'étoiles. Le ciel était fort étoilé, Fort serein. La voûte étoilée, Le ciel. Une nuit étoilée.

Par analogie, il s'emploie aussi comme nom masculin pour désigner Certains animaux dont le corps porte des taches qui ont la forme d'étoiles.

Par analogie, il se dit de Tout ce qui est fait, disposé, façonné en forme d'étoile. Feuilles étoilées.

étoile


ÉTOILE, s. f. ÊTOILÉ, ÉE, adj. [É-toa-le, , lé-e; 1re é fer. 3e e muet au 1er, é fer. aux 2 autres.] Étoile, astre, corps lumineux, qui brille au Ciel pendant la nuit. Il se dit plus proprement de celles qui sont apelées fixes, et qui étant lumineûses par elles-mêmes, ont une scintillation sensible. Les aûtres sont apelées étoiles errantes ou planètes. — On apelle abusivement, étoile, ces météores que l'on voit courir dans l'air la nuit, et s'éteindre incontinent. = On dit, proverbialement, loger, coucher à la belle étoile, coucher dehors. "Il fut bien-tôt réduit à passer la nuit dans la rûe... Il fait à ce sujet une peintûre si gracieûse qu'elle doneroit envie de coucher à la belle étoile. Journ. de Mons. — On dit aussi de celui à qui l'on a doné un grand coup sur la tête, qu'on lui a fait voir les étoiles en plein midi (d'aûtres disent toutes les étoiles); et de celui qui est imposteur ou visionaire, qu' il fait voir aux autres, ou qu'il croit voir lui-même les étoiles en plein midi.
   ÉTOILE a divers autres sens. = 1°. Centre où se réunissent plusieurs allées d'un parc, ou plusieurs routes d'une forêt. = 2°. En termes d'Imprimerie, astérisque. Celui-ci est plus savant: étoile est plus vulgaire. = 3°. Marque blanche sur le front d'un cheval.
   ÉTOILÉ, ÉE, adj. Semé d'étoiles; Ciel fort étoilé, fort serein. = Où il s'est fait une félure en forme d'étoile. Bouteille étoilée. = Cet adjectif marche toujours à la suite du substantif. L'étoilé firmament sent le Ronsard, ou le Du Bartas.
   Rem. On se sert beaucoup du mot étoile pour exprimer le destin, la fatalité. "C'est mon étoile d'être malheureux. "L'étoile de M. de Lausun repâlit. Il n'a point de logement: il n'a point ses anciènes entrées. Sév. — Cette manière de parler sent un peu l'astrologie judiciaire. Elle me déplait sur-tout dans la phrâse suivante de l'Ab. Du Bos: "Un grand Magistrat, un grand Général, un grand Ministre ne deviennent ce qu'ils sont capables d'être que dans un âge plus avancé que l'âge où les Peintres et les Poètes atteignent le degré d'excellence où leur étoile leur permet d'atteindre. — Que font les étoiles aux talens des Poètes et des Peintres?

Traductions

étoilé

starlit, starry

étoilé

כוכבי (ת), מכוכב (ת), כּוֹכָבִי, מְכֻכָּב

étoilé

[etwale] adjstarry
étoile de l'Opéra nfleading dancer at the Paris Opera
étoile de mer nfstarfish
étoile filante nfshooting star
étoile polaire nfpole star