étourdissement

(Mot repris de etourdissement)

étourdissement

n.m.
Perte momentanée de la sensibilité et de l'équilibre éblouissement, malaise, vertige

étourdissement

(etuʀdismɑ̃)
nom masculin
malaise qui fait tourner la tête des étourdissements dus à la fatigue

ÉTOURDISSEMENT

(é-tour-di-se-man) s. m.
Ébranlement causé par un coup violent ou par une forte commotion. Son étourdissement dura longtemps.
État de trouble cérébral qu'on éprouve soit en montant sur un édifice élevé, soit en regardant dans un abîme, soit par une cause interne.
Et comme sans mesure il veut toujours monter, Son étourdissement le fait précipiter [TRISTAN, Panthée, III, 5]
Vous avez des étourdissements ; comment avez-vous résolu de les nommer, puisque vous ne voulez plus dire des vapeurs ? [SÉV., t. IX, Lett. 891, p. 60, dans POUGENS]
Trouble où nous jette un malheur subit, une mauvaise nouvelle. Le premier étourdissement passé, on parvint à calmer sa douleur.
Action de s'étourdir sur.
Qu'est-ce donc, après tout, que leur malheureuse incrédulité, sinon une erreur sans fin, une témérité qui hasarde tout, un étourdissement volontaire et, en un mot, un orgueil qui ne peut souffrir son remède, c'est-à-dire qui ne peut souffrir une autorité légitime ? [BOSSUET, Ann. de Gonz.]
État qui fait tourner la tête par orgueil, vanité, etc.
Il est bien difficile d'être aussi fortuné sans un peu d'étourdissement [MARMONTEL, Mém. X]
Terme de médecine vétérinaire. Sorte de maladie qui attaque les bestiaux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quand il fut revenu de ce grand estourdissement, il demanda le nom de son vainqueur [, Mém. sur du Guescl. ch. 2]
    Au lieu de servir à esteindre le feu, [les témoins d'un duel] aident à l'enflammer davantage, et souvent à la ruine d'euxmesmes, penitence tres meritoire à un tel estourdissement [LANOUE, 249]

ÉTYMOLOGIE

  • Étourdir. On trouve dans l'ancienne langue estourdison, et au XVIe siècle estourdiment, à côté d'estourdissement.

étourdissement

ÉTOURDISSEMENT. n. m. Ébranlement causé par quelque chose qui étourdit. Il a des étourdissements. Il lui a pris un étourdissement.

Il se dit, figurément, du Trouble que cause un malheur subit, une mauvaise nouvelle imprévue. Ils ne sont pas tout à fait revenus de leur étourdissement.

Synonymes et Contraires

étourdissement

nom masculin étourdissement
1.  Courte perte de sensibilité.
2.  Littéraire. État de trouble léger.
Traductions

étourdissement

הסתובבות הראש (נ), טשטוש (ז), סחרחורת (נ), טִשְׁטוּשׁ

étourdissement

bedwelming

étourdissement

sbalordimento, stordimento

étourdissement

[etuʀdismɑ̃] nmdizzy spell
avoir des étourdissements → to feel dizzy