événement

(Mot repris de evenement)
Recherches associées à evenement: traduction

événement

[ evɛnmɑ̃] ou

évènement

n.m. [ du lat. evenire, sortir, se produire, de venire, venir ]
1. Ce qui se produit, arrive ou apparaît : Il se tient au courant des événements heure par heure fait, incident, péripétie
2. Fait important, marquant : Une envoyée spéciale couvre l'événement affaire
3. (Employé en appos.) Qui attire l'attention générale : Un livre événement qui fera date
Attendre un heureux événement,
être enceinte.

événements

n.m. pl.
1. Ensemble des faits qui créent une situation : Elle est dépassée par les événements circonstances, conjoncture
2. Ensemble de faits marquants, caractérisés par des troubles sociaux ou politiques : Les événements de mai 68.

ÉVÉNEMENT

(é-vè-ne-man) s. m.
Tout ce qui arrive.
Beaucoup d'événements ont démenti leurs causes [ROTROU, Antig. I, 2]
Conseils marqués par le doigt de Dieu, dont l'empreinte est si vive et si manifeste dans les événements que j'ai à traiter, qu'on ne peut résister à cette lumière [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Le monde cependant se rit de mes excuses, Croit que, pour m'inspirer sur chaque événement, Apollon doit venir au premier mandement [BOILEAU, Épît. VI]
Les choses de dehors qu'on appelle les événements sont quelquefois plus fortes que la raison et que la nature [LA BRUY., VI]
Après cela, sa vie [de M. Parent] n'a plus d'événements, et n'en a peut-être été que plus heureuse [FONTEN., Parent]
C'est-à-dire qu'il vous faut des hommes communs et des événements rares ; je crois que j'aimerais mieux le contraire [J. J. ROUSS., Hél. 2e préface]
Faire événement, causer un sentiment de surprise.
Dans cette maison, les actions honnêtes, délicates, vertueuses ne peuvent faire événement [GENLIS, Ad. et Théod. t. III, lett. 68, p. 509, dans POUGENS.]
C'est tout un événement, c'est une grande affaire, une chose inattendue.
Incident dramatique. Ce drame est plein d'événements.
Issue, bon ou mauvais succès.
Et les remèdes que je tente Demeurent sans événement [MALH., v, 5]
Ce n'est pas à dire que Dieu ne s'ennuie point de donner de bons événements à tous nos mauvais conseils [BALZ., le Prince, ch. 15]
Nos souhaits ne règlent pas l'événement des affaires [ID., liv. I, lett. 3]
Mais ce n'est pas assez d'entreprendre ardemment ; L'honneur de l'entreprise est dans l'événement [ROTROU, Antig. III, 5]
Qui se voulant venger pense à l'événement N'a pas ou grand courage ou grand ressentiment [ID., Bélis. II, 17]
Jamais, certes, jamais plus beau commencement N'eut en si peu de temps plus triste événement [MOL., l'Étour. II, 13]
L'événement n'a point démenti mon attente [RAC., Mithr. v, 1]
Ce combat doit, dit-on, fixer nos destinées ; Et même, si d'Osmin je compte les journées, Le ciel en a déjà réglé l'événement [ID., Baj. I, 2]
Ah ! de tant de conseils événement sinistre [ID., ib. IV, 7]
C'est par trop imiter les hommes : Nous jugeons par l'événement [LA MOTTE, Fabl. I, 10]
Fatalité contraire à l'événement de toutes les autres batailles, où les blessés sont toujours le plus grand nombre [VOLT., Louis XV, 22]
Dénoûment, dans une pièce de théâtre.
Chaque vers, chaque mot court à l'événement [BOILEAU, Art p. III]
Terme de jurisprudence. L'événement de la condition, la réalisation.
À tout événement, loc. adv. À tout hasard, quoi qu'il arrive.
Six mille hommes Que.... Je faisais tenir prêts à tous événements [CORN., Pomp. IV, 1]
Dont à tout événement ils puissent tirer parti [J. J. ROUSS., Ém. III]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Toutesfois l'evenement de Cippus [ce qui arrive à] est memorable [MONT., I, 92]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. evenire, advenir, se faire, de e, et venire, venir.

événement

ÉVÉNEMENT. n. m. Ce qui arrive, ce qui survient. Événement heureux, funeste, inattendu, étrange. Un événement de la plus grande importance. Les grands événements de ce règne. Cet événement aura des suites fâcheuses. Tous les événements de notre vie. Le cours des événements. Une longue suite d'événements. J'ai entendu plusieurs fois le récit de cet événement.

Faire événement, Produire une forte sensation. Son apparition fit événement.

C'est un événement, C'est une chose inattendue, c'est une grande affaire. Ce fut un événement dans son existence. Que me dites- vous là? Quel événement!

Il se dit aussi dans le sens d'Incidents, faits racontés ou mis en action au théâtre, dans un roman, etc. Les événements se pressent, se multiplient dans cet acte. Ce roman est plein d'événements inattendus qui excitent la curiosité.

Il se dit aussi de l'Issue, du succès bon ou mauvais de quelque chose. L'événement fit voir qu'il ne s'était pas trompé. L'événement lui donna tort. Il ne faut pas juger des choses, des conseils, des entreprises par l'événement. Se préparer à tout événement.

En termes de Guerre, il désigne parfois la Dernière phase d'une bataille, la manoeuvre finale qui doit décider de la victoire. L'entrée en ligne de la réserve produisit l'événement de la journée.

À tout événement, À tout hasard, quoi qu'il arrive.

evenement

Evenement, Euentus.

L'issue ou evenement du procez, Fatum controuersiae. Bud.

Porter la charge ou le faix et evenement d'un procez, Iudicii periculum praestare. B.

En tout evenement, In omnem euentum, Vtcunque res cadat.

Les doubteux evenemens de procez, Euentus incerti fori. B.

évènement


ÉVèNEMENT, s. m. [Evèneman: 1re é fer. 2e è moy. 3e e muet.] 1°. L'issûe de quelque chôse. "L'évènement d'un procès, d'une afaire. "Je ne réponds pas de l'évènement. "Vous chargez-vous de l'évènement, etc. = À~ tout évènement, adv. À~ tout hasard, quoiqu'il arrive. = 2°. Aventûre remarquable. "Ce Règne est plein d'évènemens. "Cette histoire est remplie d'évènemens extraordinaires.
   Evènement, Accident, Aventûre. (Synon.) Le 1er est le mot convenable pour les faits, qui concernent l'État ou le Gouvernement; le 2d se dit de ce qui arrive de fâcheux, soit à un seul, soit à plusieurs particuliers: aventûre, dit quelque chôse de plus personel et tient plus du bonheur que du malheur. — Il semble aussi que le hazard a moins de part dans l'idée d'évènement, que dans celui d'accident et d'aventûre. Les révolutions d'état sont des évènemens: les chûtes d'édifices sont des accidens: ce que les jeunes gens apellent (si mal à propôs) de bonnes fortunes, sont des aventûres. "La vie est pleine d'évènemens, que la prudence ne peut prévoir. "La plupart des accidens n'arrivent que par défaut d'atention. "Il est peu de gens, qui aient vêcu dans le monde, sans avoir eu quelque aventûre. GIR. Synon.

Synonymes et Contraires

événement

nom masculin événement
Tout ce qui se produit.
Traductions

événement


évènement

event, happening, occurrence, occasionvoorval, gebeurtenis, belangrijkegebeurtenis, evenement, (belangrijke) gebeurtenis, belevenisאירוע (ז), היווי (ז), התחוללות (נ), התרחשות (נ), חוויה (נ), מאורע (ז), מקרה (ז), עובדה (נ), קורות (נ״ר), תקרית (נ), עֻבְדָּה, מְאֹרָע, הִתְרַחֲשׁוּת, תַּקְרִית, אֵרוּעַ, חֲוָיָה, קוֹרוֹתVeranstaltung, Ereignis, Geschehenγεγονός, περιστατικό, συμβάνacontecimientoeventoсобытиеevento, avvenimento, vicendaحَدَثudálostbegivenhedtapahtumadogađaj出来事사건hendelsezdarzenieevenemangเหตุการณ์สำคัญolaysự kiện事件събитие事件 (evɛnmɑ̃)
nom masculin
1. fait qui se produit un événement marquant dans l'histoire
2. être enceinte Elle attend un heureux événement pour janvier.

événement

[evɛnmɑ̃] nmevent