exagérateur, trice

EXAGÉRATEUR, TRICE

(è-gza-jé-ra-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui exagère. C'est un grand exagérateur.
C'est un homme.... ne parlant jamais qu'à propos, point prompt à décider, point du tout exagérateur incommode [MOL., Am. magn. II, 3]
Vespasien et Titus firent ce siége mémorable qui finit par la destruction de la ville [Jérusalem] ; Josèphe l'exagérateur prétend que, dans cette courte guerre, il y eut plus d'un million de Juifs massacrés [VOLT., Dict. phil. Juifs.]
Adj.
Je ne suis point exagérateur comme celui qui ne racontait que des prodiges de votre altesse [BALZ., 6e disc. sur la cour.]
Toutes les passions sont exagératrices, et elles ne sont passions que parce qu'elles exagèrent [CHAMPFORT, Max. et pens. t. I, p. 357]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. exaggeratorem, de exaggerare, exagérer.