excellemment

excellemment

[ ekselamɑ̃] adv.
Litt. De façon excellente, remarquable : Vous avez excellemment traduit notre immense joie admirablement, parfaitement

EXCELLEMMENT

(è-ksè-la-man) adv.
D'une manière excellente, parfaitement.
Si quel qu'un pouvait apprendre en un jour à jouer du luth excellemment [DESC., Méth. VI, 11]
Par les secrètes et admirables manières dont Dieu opère ce changement, que saint Augustin a si excellemment expliquées, et qui dissipent toutes les contradictions imaginaires que.... [PASCAL, Prov. 18]
Comme dit excellemment saint Jean Chrysostome [BOSSUET, Parole de Dieu, 2]
Par excellence.
Qui n'est pas contre eux est excellemment pour eux [PASCAL, dans COUSIN]
La pudeur, en colorant vos joues, vous rend excellemment belle [CHATEAUB., Génie, I, I, 19]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Celui qui fait son œuvre excellentement.... [ORESME, Eth. IX (15).]
    Priamus excellemment aorné de filz et de filles [ID., Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    Comme ainsi soit que plusieurs choses ayant esté escrites sagement et excellentement de ces anciens peres [CALV., Instit. Dédic.]
    L'authorité de Moyse fut si excellemment maintenue par ceste horrible vengeance.... [ID., ib. 39]

ÉTYMOLOGIE

  • Excellent, et le suffixe ment. Excellentment est la forme régulière (représentée par excellemment, grâce à l'assimilation des consonnes), alors que excellent était pour le masculin et le féminin ; puis, quand le féminin, suivant la nouvelle règle, devint excellente, on forma excellentement, qui n'a pas duré.

excellemment

EXCELLEMMENT. adv. D'une manière excellente. Cet auteur a écrit excellemment sur telle matière.

excellemment

Excellemment, Eximie, Egregie, Excellenter.

excellemment


EXCELLEMMENT, adv. EXCELLENCE, s. fém. EXCELLENT, ENTE, adj. [Ekcéla-man, lance, lan, lante: 1re è moy. 2e é fer. 3e lon. excepté au premier. — Richelet écrit excélenment, par une suite des mauvais principes qu'il s'était formés sur la prononciation des adverbes: il voulait qu'on prononçât la première m comme une n: elle ne se prononce point.] Excellence, degré de perfection au-dessus des aûtres. Excellent, qui excelle. Excellemment, d'une manière excellente. "L'excellence de cette méthode est conûe: "Cette musique est excellente. "Excellent Musicien, Poète, Orateur. "Excellent livre, excellent homme. "Il peint, il écrit excellemment.
   Par excellence, adv. 1°. Excellemment. "Cela est beau par excellence. = 2°. De manière que ce qui parait commun à plusieurs, soit comme le nom propre, le propre caractère d'un seul. "Le sage par excellence. "C'est donc là l'homme à la mode, l'homme aimable par excellence! Marm.
   * Leibnitz dit, dans le sens excellent, pour dire, dans le sens rigoureux. "Origène cite le livre du Pasteur parmi les livres divins, ce qu'il n'entendoit pas dans le sens excellent et rigoureux. — C'est un latinisme scolastique.
   On dit, excellent pour: Mme. de Sévigné dit excellent à. "La morale chrétienne est excellente à tous les maux; mais je la veux chrétienne: elle est trop creûse et trop inutile aûtrement.
   Rem. Un Auteur moderne a dit: le plus excellent pour le meilleur: mais excellent étant déjà un superlatif, n'est pas susceptible de degrés de comparaison. DICT. NÉOL.
   EXCELLENCE est un titre d'honeur qu'on donne aux Ambassadeurs et à d'aûtres persones titrées. "J'ai écrit à son excellence. "J'ai exécuté les ordres de votre excellence.

Synonymes et Contraires

excellemment

adverbe excellemment
Traductions