excepter

(Mot repris de excepterez)

excepter

v.t. [ lat. exceptare, exclure, de capere, prendre ]
Ne pas intégrer dans un ensemble : Il faut aborder toutes les questions, sans en excepter aucune écarter, éliminer, exclure ; compter, inclure

excepter

(ɛksɛpte)
verbe transitif
ne pas intégrer dans qqch excepter qqch d'une règle

excepter


Participe passé: excepté
Gérondif: exceptant

Indicatif présent
j'excepte
tu exceptes
il/elle excepte
nous exceptons
vous exceptez
ils/elles exceptent
Passé simple
j'exceptai
tu exceptas
il/elle excepta
nous exceptâmes
vous exceptâtes
ils/elles exceptèrent
Imparfait
j'exceptais
tu exceptais
il/elle exceptait
nous exceptions
vous exceptiez
ils/elles exceptaient
Futur
j'excepterai
tu excepteras
il/elle exceptera
nous excepterons
vous excepterez
ils/elles excepteront
Conditionnel présent
j'excepterais
tu excepterais
il/elle excepterait
nous excepterions
vous excepteriez
ils/elles excepteraient
Subjonctif imparfait
j'exceptasse
tu exceptasses
il/elle exceptât
nous exceptassions
vous exceptassiez
ils/elles exceptassent
Subjonctif présent
j'excepte
tu exceptes
il/elle excepte
nous exceptions
vous exceptiez
ils/elles exceptent
Impératif
excepte (tu)
exceptons (nous)
exceptez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais excepté
tu avais excepté
il/elle avait excepté
nous avions excepté
vous aviez excepté
ils/elles avaient excepté
Futur antérieur
j'aurai excepté
tu auras excepté
il/elle aura excepté
nous aurons excepté
vous aurez excepté
ils/elles auront excepté
Passé composé
j'ai excepté
tu as excepté
il/elle a excepté
nous avons excepté
vous avez excepté
ils/elles ont excepté
Conditionnel passé
j'aurais excepté
tu aurais excepté
il/elle aurait excepté
nous aurions excepté
vous auriez excepté
ils/elles auraient excepté
Passé antérieur
j'eus excepté
tu eus excepté
il/elle eut excepté
nous eûmes excepté
vous eûtes excepté
ils/elles eurent excepté
Subjonctif passé
j'aie excepté
tu aies excepté
il/elle ait excepté
nous ayons excepté
vous ayez excepté
ils/elles aient excepté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse excepté
tu eusses excepté
il/elle eût excepté
nous eussions excepté
vous eussiez excepté
ils/elles eussent excepté

EXCEPTER

(è-ksè-pté) v. a.
Ne pas comprendre dans. On accorda l'amnistie aux rebelles, mais en exceptant les chefs.
Ah ! Seigneur, que le ciel, qu'ici j'ose attester, De cette loi commune a voulu m'excepter ! [RAC., Phèd. II, 5]
Excepter que, avec l'indicatif.
J'ai oublié d'excepter, quand j'ai parlé de son ignorance [de l'abbé de Lavau], qu'il sait fort bien lire [FURETIÈRE, 3e factum, t. I, p. 303]
S'excepter, v. réfl. Se mettre en dehors de.
Ô roi, qui du rang des hommes T'exceptes par ta bonté [MALH., II, 1]
Ils [les Pyrrhoniens] ne sont pas pour eux-mêmes, ils sont neutres, indifférents, suspendus à tout, sans s'excepter [PASC., Pensées, t. I, p. 292, édit. Lahure.]

PROVERBE

    Qui dit tout n'excepte rien.
On excepte toujours les présents ou les personnes présentes, c'est-à-dire les jugements désagréables qu'on exprime d'une façon générale sont censés ne s'appliquer en rien aux présents.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ne nule grace de fortune, Car ge n'en excepte nesune [aucune] [, la Rose, 6284]
  • XVe s.
    Exceptées les forteresses [FROISS., I, I, 116]
    Et furent ces treves accordées de toutes parties, mais on excepta hors la terre de la duché de Bretagne [ID., I, I, 323]
  • XVIe s.
    Tous les autres bateaux perirent, exceptée la nacelle où estoient ces deux petits enfans [AMYOT, Rom. 3]
    Si bien formé en toutes les parties de son corps, qu'il n'y avoit que redire, excepté qu'il avoit un peu la teste longue [ID., Péricl. 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. exceptar ; du latin exceptare, fréquentatif de excipere, de ex, hors, et cipere pour capere, prendre : mettre en dehors. Excipere veut dire prendre en tirant au dehors, de là le double sens de recevoir et d'exclure.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • EXCEPTER. - HIST. XIIIe s. Ajoutez :
    En rentes, en dismes.... en toutes autres values entierement, sans riens essieuter [, Bibl. des chartes, 1875, 3e et 4e livraisons, p. 204 (1280)]

excepter

EXCEPTER. v. tr. Désigner une personne ou une chose comme n'étant pas comprise dans un nombre, dans une règle ou dans une situation où il semble qu'elle devrait l'être. Ils en sont exceptés de droit. On accorda l'amnistie aux rebelles, mais en exceptant les chefs. Excepter quelqu'un de la règle commune. Je n'en excepte qui que ce soit. Sans excepter personne. Les passagers ont tous péri, cinq ou six exceptés.

excepter

Excepter, Excipere.

Excepter ou reserver, Recipere.

Tout sans rien excepter, Vniuersus.

Bon à toutes choses, excepté ce, Bonus ad caetera.

Fort endurans toutes nuisances, excepté chaleur, Patientes incommodi praeter caloris.

Excepté ces deux paires de lettres que, etc. Praeter binas literas quae, etc.

Personne ne l'a dit, excepté Cicero, Nemo id dixit praeterquam Cicero.

Il n'en a pas excepté un, Neminem eximum habuit.

Excepté nous, Praeter nos.

Tous les Consuls ont consenti excepté Pompée, Assenserunt Consules vsque ad Pompeium.

Excepté toy seul, Extra te vnum.

Qui est excepté et mis à part, Exceptitius.

excepter


EXCEPTER, v. act. EXCEPTION, s. f. [Èkcèpté, èkcèp-cion; 1re et 2e è moyen, 3e é fer. au premier.] Ne point comprendre dans un nombre, dans une règle, etc. Il régit l'ablatif: "exceptez de cette règle les noms qui, etc. "On a mis un impôt: on en a excepté les Nobles "Ils en sont exceptés.
   EXCEPTION, l'action par laquelle on excepte. "Faire exception de... Sans exception~. Cela ne soufre point d'exception. = La maxime vulgaire dit, qu'il n'y a point de règle sans exception. Ce principe est sur-tout vrai pour les règles de la Gramaire. On dit aussi que l'exception confirme la règle. "Ce verset du Lévitique est la loi générale: La loi du Deutéronome, dont nous venons de parler, en est une exception. Or, exception n' est pas contradiction. L'Ab. Guénée à M. de Volt...
   Au Palais on fait un grand usage d'exceptions, pour signifier les moyens, les preuves pour réfuter l'adversaire. Bossuet se sert souvent de ce mot, comme d'aûtres termes du Barreau, qu' il employait volontiers.
   Rem. À~ l'exception et du moins ont à peu près le même sens. Ainsi c'est un pléonasme que de les joindre ensemble. "L'\île de Socotora est stérile, non-seulement en plantes, mais même en arbres, à l'exception du moins de quelques valons. Prévôt. Hist. des Voy. — Cela a tout l'air d'un anglicisme.
   À~ L'EXCEPTION, adv. régit le génitif. "Tous y étoient, à l'exception de l'Abbé.

Synonymes et Contraires

excepter

verbe excepter
Traductions

excepter

except, exclude

excepter

exceptuar

excepter

escepti

excepter

exceptuar

excepter

exceptuar

excepter

eccettuare

excepter

[ɛksɛpte] vt → to except