exception

exception

n.f. [ lat. exceptio, de excipere, retirer ]
Personne ou chose qui est hors de la règle commune, qui semble rare ou unique : Cet animateur est une exception, il ne fait pas de fautes de français singularité ; généralité anomalie, particularité dérogation, restriction
À l'exception de,
sauf.
Exception culturelle,
doctrine selon laquelle la production artistique ne doit pas être considérée comme un produit économique afin d'être préservée.
Faire exception,
échapper à la règle.
Loi ou tribunal d'exception,
en dehors du droit commun.
Par exception,
contrairement à l'habitude.

EXCEPTION

(è-ksè-psion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'excepter.
Dieu a fait quelques exceptions à cette défense générale [PASC., Prov. 14]
Voilà qui est sans exception d'âge, de sexe, de qualité [ID., ib. 7]
Tous les saints Pères sans exception [ID., ib. 16]
Je sais que cette maxime doit avoir ses exceptions [MASS., Carême, Commun.]
À l'exception de, loc. adv. Excepté, hormis. Les cygnes sont blancs, à l'exception de ceux de la Nouvelle Hollande, dont le plumage est noir.
Ce qui n'est pas soumis à la règle, à la loi commune. C'est une exception. Il est dans l'exception.
En fait de bonheur c'est l'exception qui flatte [FONT., Dial. I, Morts mod.]
Laissez les exceptions s'indiquer, se prouver, se confirmer longtemps avant d'adopter pour elles des méthodes particulières [J. J. ROUSS., Ém. II]
Il n'y a point d'exception à cette règle, que chacun doit parler d'après sa pensée [MARMONTEL, Élém. littér. Œuvres, t. x, p. 450, dans POUGENS]
Le système des athées n'est fondé que sur des exceptions, tandis que le déisme suit la règle générale [CHATEAUB., Génie, I, VI, 4]
Cet homme est une exception, il a des qualités ou des vices qui le mettent à part.
Ils sont moins l'ornement que l'exception de l'indéfinissable espèce humaine, qui, dans le reste de ses individus, semble n'avoir été qu'ébauchée par la nature [D'ALEMB., Éloges, Despréaux.]
Terme de grammaire. Constatation d'une irrégularité, et dénombrement ou au moins désignation des mots qui échappent à la règle.
Terme de jurisprudence. Tous moyens opposés à une demande judiciaire, particulièrement à la procédure. Présenter, fournir ses exceptions. Opposer une exception. Exception dilatoire, celle qui tend à différer la procédure. Lois, tribunaux d'exception, lois, tribunaux qui sont hors de la règle de la constitution du pouvoir judiciaire, et que l'on crée en vue de graves et exceptionnelles conjonctures.

PROVERBES

  • L'exception confirme la règle, c'est-à-dire l'exception, manifestant la règle, la constate.
  • Il n'y a point de règle sans exceptions, proverbe qui, outre son sens propre, se dit figurément pour excuser quelque manquement.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    La promesse qui estoit nule por l'esception [, Liv. de just. 156]
    Lesqueles deffenses sont appelées exceptions [moyen de défense opposé au demandeur] [BEAUMANOIR, VIII, 1]
  • XIVe s.
    Exception : ceste ruille [règle] est exceptée en 3 liex [lieux] [H. DE MONDEVILLE, f° 100, verso.]
  • XVIe s.
    Il allegua plusieurs exceptions et subterfuges pour ne point comparoir [AMYOT, Marcell. 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. exceptio ; espagn. excepcion ; ital. eccezione ; du latin exceptionem ; de exceptum, supin de excipere (voy, EXCEPTER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    EXCEPTION. - HIST.
  • XIVe s. Ajoutez :
    Li exception verefie la riule (1322) [VARIN, Archiv. administ. de la ville de Reims, t. II, 1re part. p. 324]

exception

EXCEPTION. n. f. Action d'excepter ou Ce qui est excepté. Faire exception de... Par exception. Sans exception. N'y a-t-il point d'exception? C'est une exception à la règle. Ce mot fait exception, est une exception. Il n'y a règle si générale qui n'ait son exception. Cela ne souffre point d'exception. l'exception confirme la règle.

Loi d'exception, Loi établie en dérogation du droit commun, à cause de circonstances exceptionnelles et momentanées.

Tribunaux d'exception, Tribunaux établis ans certains cas en dehors de la juridiction ordinaire d'un pays.

En termes de Jurisprudence, EXCEPTION se dit en général de Tout moyen de défense, et particulièrement de Ceux à l'aide desquels on soutient qu'une demande doit être déclarée non recevable. J'ai une exception toute prête contre cette demande. Il a fourni ses exceptions.

À L'EXCEPTION DE, loc. prép. Excepté, hormis. À l'exception d'un seul.

exception

Exception et clause qui borne une generalité, Exceptio.

Bailler exception, Dare exceptionem.

Bailler toute puissance et authorité sans aucune exception, Infinitum imperium dare alicui, B.

Ceste exception arreste le demandeur tout court, Haec obiecta praescriptio longius petitorem progredi vetat, B.

Alleguer exception de chose jugée, ou Exciper de chose jugée, Excipere rem iudicatem, B.

Alleguer exception de prescription, Excipere temporis iusti ad vsucapionem lapsum, B.

Ceste exception est couverte, Il n'est plus temps de la proposer, Exceptio ista fuit, B.

Exception de trente en quarante ans de prescription, Praescriptio longissimi temporis, Scutum longissimae praescriptionis, B.

Une exception peremptoire, Praescriptio quae iugulum causae petit, Budaeus.

Exceptions dilatoires, Praescriptiones et exceptiones litis moratoriae, Praescriptiones moratoriae, litemque trahentes, B.

Exceptions declinatoires, Praescriptiones et exceptiones litis translatiuae, B.

Debouté de ses exceptions et defenses tant declinatoires, dilatoires, que peremptoires, Praesidio praescriptionum et exceptionum legalium mulctatus, B.

Prevenir par le demandeur les exceptions, et defenses du defendeur, Occurrere vltro exceptionibus et praescriptionibus, B.

Synonymes et Contraires

exception

nom féminin exception
Ce qui paraît unique.
Traductions

exception

exception, odd man out/odd one outuitzondering, exceptie [juridisch], uitsluitingeccezioneAusnahmeεξαίρεσηاِسْتِثْنَاءvýjimkaundtagelseexcepciónpoikkeusizuzetak例外예외unntakwyjątekexceçãoисключениеundantagข้อยกเว้นdışındangoại lệ例外 (ɛksɛpsjɔ̃)
nom féminin
1. fait de ne pas faire comme d'habitude ou comme pour les autres faire une exception
2. ce qui est particulier les exceptions d'une règle de grammaire
3. sauf
4. hors du commun un homme d'exception

exception

[ɛksɛpsjɔ̃] nfexception
l'exception culturelle → cultural exception
l'exception française → the uniqueness of France, what is unique to France
faire exception → to be an exception
faire une exception → to make an exception
sans exception → without exception
à l'exception de → except for, with the exception of
d'exception [mesure, loi] → special, exceptional