exclusion

(Mot repris de exclusions)

exclusion

n.f.
1. Action d'exclure d'un groupe ou d'un lieu : Le comité a prononcé son exclusion de la compétion pour dopage élimination, éviction, radiation
2. Situation d'une personne exclue de la société : La lutte contre l'exclusion marginalisation, rejet ; intégration, socialisation
À l'exclusion de,
à l'exception de ; en excluant.

EXCLUSION

(èk-sklu-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'exclure, de mettre hors.
Je vous souhaite, dans votre retraite, des journées remplies, des amis qui pensent, l'exclusion des sots et une bonne santé [VOLT., Lett. d'Argence, 2 déc. 1761]
Fig.
Tant s'en faut que l'imagination donne l'exclusion au génie [VAUVENARGUES, Du génie.]
Action d'interdire quelque chose à quelqu'un. Exclusion de la tutelle.
Louis le Jeune ayant donné l'exclusion à un de ses sujets pour l'évêché de Bourges [VOLT., Mœurs, 5]
Nous sommes étonné que l'auteur de la Métromanie, qui avait été élu par l'Académie autant qu'il pouvait l'être, ait continué, après une exclusion dont elle avait été plus affligée que lui, à l'attaquer par des épigrammes qui ne font honneur ni à son équité, ni à sa reconnaissance [D'ALEMB., Éloges, St Aulaire.]
Malgré la pluralité des suffrages, j'aurais eu l'exclusion de la part de la cour, si les marques de bonté et d'estime que j'ai reçues des étrangers et surtout de Votre Majesté n'avaient été ma sauvegarde [ID., Lett. au roi de Prusse, 22 août 1772]
Ces gens ne reconnaissent qu'un droit aux emplois littéraires, la capacité de les remplir, qui chez nous est une exclusion [P. L. COUR., I, 135]
Incompatibilité.
D'ordinaire il arrive que, ne pouvant concevoir le rapport de deux vérités opposées, et croyant que l'aveu de l'une enferme l'exclusion de l'autre, ils [les hérétiques] s'attachent à l'une, ils excluent l'autre [PASC., Pensées sur le pape, 12]
Le roi dit à M. de Lauzun que cet ordre [de la Jarretière] n'était pas une exclusion au sien [SÉV., 524]
Caractère exclusif.
Voulez-vous dégager les plaisirs de leurs peines, ôtez-en l'exclusion [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Terme de calcul. Méthode d'exclusion, mode de solution des problèmes fondé sur ce qu'on exclut successivement les inconnues.
À l'exclusion de, loc. prép. Telle personne ou telle chose étant exclue.
Il ne vous suffit pas de posséder à notre exclusion l'ancienne et la solide vertu [BALZ., liv. v, lett. 8]
On ne peut pas dire qu'elle soit en quelqu'une de ses parties à l'exclusion des autres [DESC., Pass. 29]
Parmi les productions monstrueuses de la nature, on peut compter le cœur d'une mère qui aime l'un de ses enfants à l'exclusion de tous les autres [MARMONTEL, Contes mor. Mauv. Mère.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. exclusio ; esp. exclusion ; ital. escluzione ; du lat. exclusionem, de exclusum, supin de excludere (voy. EXCLURE).

exclusion

EXCLUSION. n. f. Action d'exclure ou le Fait d'être exclu. Prononcer une exclusion. Son exclusion a été le résultat d'une intrigue. Exclusion injuste, méritée. Cette exclusion ne s'appliqua d'abord qu'à quelques personnes, mais on l'étendit ensuite à beaucoup d'autres.

À L'EXCLUSION DE, loc. prép. Telle personne ou telle chose étant exclue. On leur accorda de faire des importations en Angleterre, à l'exclusion de tous les autres pays.

Synonymes et Contraires

exclusion

nom féminin exclusion
Traductions

exclusion

exclusionחרם (ז)uitsluitingαποκλεισμόςemarginazioneизключване排除vyloučeníudelukkelse제외 (ɛksklyzjɔ̃)
nom féminin
1. fait de chasser qqn ou qqch son exclusion de l'équipe
2. en ne comptant pas À l'exclusion de ce livre, tu peux tous les prendre.

exclusion

[ɛksklyzjɔ̃] nf
(d'un groupe, d'un club)exclusion
Son exclusion du groupe l'avait beaucoup affecté → His exclusion from the group had affected him very badly.
(d'un lieu)expulsion
[candidat potentiel à une fonction, une institution] → exclusion
(sociale) l'exclusion → social exclusion
(= exception) à l'exclusion de → with the exclusion of