excrément

excrément

n.m. [ lat. excrementum, excrétion, de cernere, cribler, tamiser ] (Souvent au pl.)
Matière évacuée du corps par les voies naturelles ; résidus de la digestion évacués par l'anus fèces, selles

EXCRÉMENT

(èk-skré-man) s. m.
Tout ce qui est évacué du corps de l'animal par les émonctoires naturels, comme les matières fécales, l'urine, la sueur, etc. En particulier, les matières fécales.
Fig. Terme de mépris et d'injure.
Va-t'en à la male heure, excrément de la terre [MALH., IV, 14]
Va-t'en, chétif insecte, excrément de la terre [LA FONT., Fabl. II, 9]
Le duc d'Estrées et Mazarin étaient des excréments de la nature humaine, à qui le reste des hommes n'osait parler [SAINT-SIMON, 455, 155]
À peine les deux philosophes daignèrent-ils jeter les yeux sur ces excréments de la littérature [VOLT., Ingénu, 11]
De par tous les diables ! parle français, si tu veux ou si tu le peux, excrément de collége ! [BRUEYS, Grondeur, I, 10]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le sang ne pourroit nourrir s'il n'estoit purgé de deux sortes d'excremens [PARÉ, Introd. 6]
    Un lopin d'excrement de fer [PALISSY, 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. excrementum, de excernere, séparer, de ex, hors, et cernere, séparer, le même que le grec (voy. CRISE).

excrément

EXCRÉMENT. n. m. Matière solide ou fluide qui sort du corps de l'homme ou des animaux par l'effet d'une évacuation naturelle.

Fig. et par mépris, Excrément de la terre, excrément de la nature, excrément du genre humain, se dit d'un Être vil et méprisé.

EXCRÉMENTEUX, EUSE, ou EXCRÉMENTIEL, EXCRÉMENTEUX, EUSE, ou EXCRÉMENTIEL, ELLE. adj. T. de Médecine. Qui tient de l'excrément. Tous les aliments ont deux parties : l'une nutritive ou nourricière, et l'autre excrémenteuse.

excrément


EXCRÉMENT, s. m. [Èkskréman: 1re è moy. 2e é fer.] Ce qui sort du corps de l'animal par les conduits naturels. On comprend sous ce nom non seulement les matières fécales, mais l'urine, la salive, ce qui sort du nés, quand on se mouche, etc. et en physique, les ongles, les cheveux, et les cornes des animaux. = Figurément (style mordant) excrément de la terre, de la natûre, du genre humain: persone vile et méprisable. = L'expression et bâsse. La Fontaine a pu dire, dans une Fable.
   Va-t'en, chétif insecte, excrément de la terre.
Mais on ne doit pas imiter Malherbe, quand il dit dans une Ode, sur le Maréchal d'Ancre, (dont nous n'avons qu'un fragment) Va-t' en à la malheure, excrément de la terre. M. de Balsac trouvait ce mot trop bas pour un tyran. Il ne permettait de le dire que des rats, des mouches, des vermisseaux, etc. Pour moi, je crois que cela dépend des styles; que dans le style noble, ce mot ne peut jamais trouver sa place, et que dans le burlesque~, le bâs comique, le marotique, il peut signifier tout ce qu'on voudra.

Synonymes et Contraires

excrément

nom masculin excrément
1.  Matière fécale de l'homme.
crotte, déjection, étron, fèces, selle -familier: caca -populaire: colombin, merde.
2.  Matière fécale des animaux.
Traductions

excrément

excrement, dung

excrément

feko

excrément

excremento

excrément

Exkrement