excuser

(Mot repris de excusées)

excuser

v.t. [ lat. excusare, mettre hors de cause, de causa, cause, raison ]
1. Disculper qqn de qqch ; accepter les motifs qu'il avance pour un manquement, une faute : Je l'excuse de s'être mis en colère pardonner
2. Tolérer qqch par indulgence : L'examinateur a excusé cette omission admettre, passer sur
3. Servir d'excuse à qqn : La recherche du profit n'excuse pas ce manque d'humanité justifier, légitimer
4. Accepter les excuses de qqn : Veuillez m'excuser. Je vous prie de m'excuser.

s'excuser

v.pr.
Présenter ses excuses : Elle s'est excusée de son retard ou d'être en retard.

excuser


Participe passé: excusé
Gérondif: excusant

Indicatif présent
j'excuse
tu excuses
il/elle excuse
nous excusons
vous excusez
ils/elles excusent
Passé simple
j'excusai
tu excusas
il/elle excusa
nous excusâmes
vous excusâtes
ils/elles excusèrent
Imparfait
j'excusais
tu excusais
il/elle excusait
nous excusions
vous excusiez
ils/elles excusaient
Futur
j'excuserai
tu excuseras
il/elle excusera
nous excuserons
vous excuserez
ils/elles excuseront
Conditionnel présent
j'excuserais
tu excuserais
il/elle excuserait
nous excuserions
vous excuseriez
ils/elles excuseraient
Subjonctif imparfait
j'excusasse
tu excusasses
il/elle excusât
nous excusassions
vous excusassiez
ils/elles excusassent
Subjonctif présent
j'excuse
tu excuses
il/elle excuse
nous excusions
vous excusiez
ils/elles excusent
Impératif
excuse (tu)
excusons (nous)
excusez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais excusé
tu avais excusé
il/elle avait excusé
nous avions excusé
vous aviez excusé
ils/elles avaient excusé
Futur antérieur
j'aurai excusé
tu auras excusé
il/elle aura excusé
nous aurons excusé
vous aurez excusé
ils/elles auront excusé
Passé composé
j'ai excusé
tu as excusé
il/elle a excusé
nous avons excusé
vous avez excusé
ils/elles ont excusé
Conditionnel passé
j'aurais excusé
tu aurais excusé
il/elle aurait excusé
nous aurions excusé
vous auriez excusé
ils/elles auraient excusé
Passé antérieur
j'eus excusé
tu eus excusé
il/elle eut excusé
nous eûmes excusé
vous eûtes excusé
ils/elles eurent excusé
Subjonctif passé
j'aie excusé
tu aies excusé
il/elle ait excusé
nous ayons excusé
vous ayez excusé
ils/elles aient excusé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse excusé
tu eusses excusé
il/elle eût excusé
nous eussions excusé
vous eussiez excusé
ils/elles eussent excusé

EXCUSER

(èk-sku-zé) v. a.
Donner les raisons qui peuvent disculper quelqu'un d'une faute, d'un manquement.
Je ne vois pas comment on pourrait l'excuser [Dieu] de tromperie, si en effet ces idées [des objets extérieurs] étaient produites par d'autres causes que par des choses corporelles [DESC., Médit. VI, 9]
Je vous excusai fort sur votre intention [MOL., Mis. III, 5]
Je ne m'étais chargé dans cette occasion Que d'excuser César d'une seule action [RAC., Brit. I, 2]
Excuser une chose sur, la rejeter sur.
Le monsieur sur la vue excuse ce défaut [RÉGNIER, Sat. x.]
Excuser à, suivi d'un nom de personne ou de chose personnifiée, excuser envers, auprès de.
Vous m'excuserez à lui si je ne lui écris, car le messager part [MALH., Lett. à Peiresc, 13 févr. 1611]
Non, je te connais mieux, tu veux que je te prie, Et qu'ainsi mon pouvoir t'excuse à ta patrie [CORN., Hor. II, 5]
Ne viens point m'excuser l'action de cette infidèle [MOL., B. gent. III, 9]
Recevoir, admettre les raisons que quelqu'un allègue pour se disculper. Après l'avoir entendu, on ne peut s'empêcher de l'excuser.
Vous m'excuserez sur l'humaine faiblesse [MOL., Tart. III, 3]
Excuser un juré, recevoir comme valables les motifs qui l'empêchent de siéger. Le président l'excusa comme malade. Se dit aussi dans les assemblées délibérantes pour les membres qui ne peuvent pas venir siéger.
Servir d'excuse, avec un nom de chose pour sujet.
Rien n'excuse à présent votre cœur obstiné [VOLT., Orphel. v, 4]
Pardonner, tolérer, par indulgence. Il faut excuser ce léger oubli.
J'ai tant et si longtemps excusé tes excuses [RÉGNIER, Élég. II]
Je veux bien excuser son heureuse imprudence [RAC., Iphig. IV, 10]
Excuse les transports de ce cœur offensé [VOLT., Zaïre, III, 7]
Excuser quelqu'un de faire une chose, le dispenser de la faire. Il m'a invité à dîner, je l'ai prié de m'en excuser. Absolument. Être indulgent.
Le rat [de ville].... Va, vient, fait les honneurs, le priant d'excuser [A. CHÉN., Fable.]
Excusez-moi, vous m'excuserez, formules de civilité usitées quand on veut se dispenser de faire une chose, ou quand on contredit une personne pour laquelle on a de la déférence. Vous resterez avec nous ?- Excusez-moi, je ne le puis. Vous m'excuserez, si je ne vous accompagne pas plus loin.
Monsieur, excusez-moi, je n'y puis rien comprendre [RAC., Plaid. II, 2]
Absolument. Excusez.
Ah ! seigneur, excusez, si, vous connaissant mal.... [CORN., Nicom. I, 3]
Ironiquement. Excusez, excusez du peu, se dit pour exprimer son étonnement de l'outre-cuidance, de l'impertinence, de l'avidité de quelqu'un, etc.
S'excuser, v. réfl. Présenter ses excuses, ses raisons pour se disculper.
Elle s'excusa sur ce qu'elle n'avait jamais vu le roi [VAUGEL., Q. C. liv. IV, dans RICHELET]
Tu sais bien t'excuser, et n'admets point d'excuses Pour les faiblesses du prochain [CORN., Imit. II, 3]
Mais si pour s'excuser il nomme sa complice.... [ID., Cinna, III, 1]
Tout l'Érèbe entendit cette belle homicide S'excuser au berger qui ne daigna l'ouïr, Non plus qu'Ajax, Ulysse et Didon son perfide [LA FONT., Fabl. XII, 24]
Et vous vous excusez de m'avoir fait heureux ! [RAC., Mithr. IV, 2]
S'excuser sur une personne ou une chose, rejeter la faute sur cette personne ou cette chose.
Vous excuserez-vous sur les suites inséparables d'une naissance illustre ? [MASS., Carême, Mélange.]
S'excuser de faire une chose, s'en dispenser.
Encore que les raisons pour lesquelles je l'avais prise [la résolution de publier un livre] fussent très fortes, mon inclination, qui m'a toujours fait haïr le métier de faire des livres, m'en fit incontinent trouver assez d'autres pour m'en excuser [DESC., Méth. VI, 1]
On dit que M. le prince s'est excusé de servir cette campagne ; je trouve qu'il fait fort bien [SÉV., Lett. du 26 févr. 1676]
Lorsque Mendose le voulut mener chez elle, il trouvait toujours quelque prétexte pour s'en excuser [LESAGE, Diab. boit. 13]
Absolument.
Mais lorsque vous voudrez, sans elle, en disposer, N'aura-t-elle aucun droit, Seigneur, de s'excuser ? [CORN., Œdipe, I, 3]
Être excusé.
Une telle action ne saurait s'excuser [MOL., Mis. I, 1]

PROVERBE

    Qui s'excuse s'accuse, c'est-à-dire chercher à se justifier avant d'être accusé, indique qu'on se sent coupable.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Pour ce, dame, vous loe [je vous conseille] à escuser Que cil ne soient ateint de l'heresie Qui desormais ne vous vorront [voudront] amer [QUESNES, Romancero, p. 108]
  • XIIIe s.
    Par iceste maniere bien [nous] vous escuserons [de ne pas vous montrer] [, Berte, LXXVII]
    Ce ne seroit pas sens, se je m'en escusoie [je niais être la reine] [, ib. CVI]
    S'il [un enfant] fesoit larrechin, il ne seroit pas jugiés, car ses ages [son âge] l'escuseroit [BEAUMANOIR, XVI, 10]
  • XIVe s.
    Vostre jeunesse vous excuse d'estre bien saige et vous excusera encores en toutes choses que vous ferez en intention de faire bien [, Ménagier, Prologue]
    Plus tost s'escuse femme que vens ne voist [n'aille] ventant [, Baud. de Seb. III, 301]
  • XVe s.
    Et estoye [je] du guet ceste nuit, car nul n'en estoit excusé [COMM., I, 9]
  • XVIe s.
    Je leur donne la victoire s'ils se peuvent excuser que ceste accusation de Christ ne s'adresse point à eux [CALV., Instit. 951]
    Au-dessus du grand bastion d'en haut y avoit un grand chemin creux qui excusoit [dispensait] l'ennemy de faire tranchées [M. DU BELL., 428]
    Vous suppliant escuzer la paine que vous donne à lire tant de fascheuses lettres [MARG., Lett. 72]
    Mon ignorance m'excusera mieux sur ce que.... [MONT., II, 107]
    Ils m'esleurent maire de leur ville [Bordeaux] ; je m'en excusai, mais.... [ID., IV, 149]
    D'Aubigné, ayant appris cette nomination, se rendit à Chastelleraud pour s'excuser de l'accepter [pour la refuser] [D'AUB, Vie, CXI]
    Qui trop tost s'excuse de peché s'accuse [GENIN, Récréat. t. II, p. 248]
    Tel se plaint qui n'a point mal ; tel s'excuse qui s'accuse [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 424]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. escusar ; espagn. excusar ; ital. scusare ; du latin excusare. Il faut revenir sur l'étymologie donnée à accuser : excuser, accuser, c'est tirer de cause, mettre en cause ; causa paraît donc bien être dans le mot. Mais, d'autre part, causa se rattache à cudere, frapper, pousser, dont le fréquentatif cusare est admis par les étymologistes latins comme radical de accusare et excusare ; causa se rapportant, pour la forme, à cudere, comme clausa à cludere, et, pour le sens, signifiant ce qui pousse, et figurément affaire juridique.

excuser

EXCUSER. v. tr. Disculper dans une certaine mesure, présenter une personne ou une action comme moins coupable qu'elle ne semble. Il l'a excusé auprès de moi. Il s'efforçait vainement de l'excuser. On doit excuser les fautes de la jeunesse. Il faut excuser ce léger oubli. Excusez l'état où je suis. Vous m'excuserez si je ne vous accompagne pas plus loin. Rien ne peut faire excuser une telle conduite. Par extension, Rien n'excuse une telle conduite.

Il signifie aussi Reconnaître une personne ou une action comme moins coupable qu'on ne l'avait cru. Après l'avoir entendu, on ne peut s'empêcher de l'excuser.

Il signifie encore Autoriser quelqu'un à ne pas faire une chose. Il m'a invité à souper, je l'ai prié de m'en excuser.

S'EXCUSER signifie Donner des raisons pour se disculper. Comment pourrait-il s'excuser d'une telle faute? Ils s'en sont excusés sur ce qu'ils n'avaient pas d'ordre. Il s'en excuse sur sa maladie.

S'excuser sur un autre, Rejeter la faute sur un autre.

S'excuser de faire une chose, Donner des raisons pour s'en dispenser. Il ne s'est point trouvé au rendez-vous : il a envoyé s'en excuser, s'excuser. On m'a prié de solliciter pour lui, je m'en suis excusé. Je vous prie de me tenir pour excusé.

Excusez-moi. Terme de civilité dont on se sert ordinairement quand on contredit quelqu'un, ou lorsqu'on veut se dispenser de céder à quelque demande. Vous dites que j'ai fait telle chose; excusez-moi, je ne l'ai point faite, ou, absolument, Excusez-moi. Vous resterez avec nous? Excusez-moi, je ne puis. On dit aussi dans le même sens : Vous m'excuserez.

excuser

Excuser, Excusare, Eximere ex culpa.

S'excuser, Causari, Expurgationem habere, Opponere causam, Satisfacere.

Soy excuser sur quelque chose, Excusare aliquid.

S'excuser sur le temps, Causam conferre in tempus.

S'excuser qu'on est malade, et que nostre maladie empesche que nous n'avons fait aucune chose, Excusare valetudinem, Liu. li. 23.

Il se pourroit excuser de ceste excuse, Illo perfugio vti posset.

Se faire excuser envers aucun, Excusationem ad aliquem relinquere.

S'excusant sur l'esté, qu'il estoit venu trop tard, AEstatem increpitans seram.

S'excusera-il sur l'aage? An aetatem afferet?

Il le faut excuser, Venia sit.

Je desire fort d'estre excusé envers eux, Volo me istis excusatum.

Tenir pour excusé, Accipere causam, Excusationem accipere.

Tiens moy pour excusé je te prie, je souppe en la maison, Excusatum me habeas rogo, coeno domi.

Synonymes et Contraires

excuser

verbe excuser
2.  Justifier quelque chose, quelqu'un.
Traductions

excuser

entschuldigen, verzeihenexcuse, forgive, pardon, justify, make excuses, remit, validate, vindicateexcuseren, verontschuldigen, begenadigen, billijken, rechtvaardigen, vergeven, verschonen, inhetgelijkstellen, in het gelijk stellenהצדיק (הפעיל), הִצְדִּיקbegenadig, vergeef, verskoondisculpar, excusar, perdonarundskylde, tilgivesenkulpigidisculpar, excusar, perdonarantaa anteeksi, puolustaa, puolustellafyrirgefa許す, 弁解する사과하다, 변명하다tilgi, unnskyldeprzebaczać, uniewinniać, usprawiedliwićdesculpar, escusar, perdoarierta, scuzaursäkta, benåda, förlåta, urskuldaaffetmek, bağışlamak, özür beyan etmekσυγχωρώ, δικαιολογώscusare, compatireيَعْذِرُomluvitispričatiизвинятьแก้ตัวbiện minh原谅извинение藉口 (ɛkskyze)
verbe transitif
pardonner excuser un comportement Je vous prie de m'excuser.

excuser

[ɛkskyze] vt
(= disculper) → to excuse
"excusez-moi" (pour s'excuser) → "I'm sorry", "sorry"
Excusez-moi, je ne vous avais pas vu → Sorry, I didn't see you.; (pour attirer l'attention) → "excuse me"
Excusez-moi, est-ce que vous avez l'heure? → Excuse me, have you got the time?
(= dispenser) excuser qn de qch → to excuse sb from sth
se faire excuser → to ask to be excused [ɛkskyze] vpr/vi → to apologize
s'excuser de → to apologize for
Il s'est excusé de son retard → He apologized for being late.