exemplaire

1. exemplaire

[ egzɑ̃plɛr] adj. [ lat. exemplaris ]
1. Qui peut servir d'exemple à suivre : Elle est d'une politesse exemplaire irréprochable, parfait, remarquable
2. Qui peut servir de leçon, d'avertissement : L'opinion publique réclame un châtiment exemplaire dissuasif, édifiant [sout.]

2. exemplaire

[ egzɑ̃plɛr] n.m. [ lat. exemplarium ]
Chacun des objets produits d'après un type commun : Son roman s'est vendu à 200 000 exemplaires.

EXEMPLAIRE1

(è-gzan-plê-r') adj.
Qui peut servir d'exemple.
Vous autres grands hommes, que la fortune a mis sur le théâtre, qui jouez un rôle exemplaire.... [VOIT., Lett. 187]
Vous direz quelque jour que ce trait exemplaire Était pour votre État un mal fort nécessaire [TRISTAN, Mariane, V, 2]
Il faut mettre le poids d'une vie exemplaire Dans les corrections qu'aux autres on veut faire [MOL., Mis. III, 5]
Idée exemplaire, type idéal.
Quand une fois par la considération d'un ou de plusieurs triangles particuliers j'ai acquis l'idée exemplaire de triangle, je juge que tout ce qui est conforme à cette idée est triangle, et que ce qui n'y est pas conforme n'est pas triangle [DU MARSAIS, Œuvres, t. V, p. 197]
Qui doit effrayer comme exemple. Punition exemplaire.
Sa trahison mérite un supplice exemplaire [MAIR., Mort d'Asdr. III, 3]
Rends, sans plus différer, ta vengeance exemplaire [CORN., Mél. II, 1]
Et ce sont ces honneurs qui portent ma colère à revêtir leurs noms d'un opprobre exemplaire [GILB., Apolog.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Se il entendoit une forme exemplaire qui est en la pensée divine [ORESME, Eth. VI, 10]
  • XVIe s.
    Ces exemplaires et terribles chastiments [CARLOIX, VII, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. exemplaris, de exemplum, exemple.

EXEMPLAIRE2

(è-gzan-plê-r') s. m.
Modèle à suivre.
Ce roi, des bons rois l'éternel exemplaire [MALH., II, 1]
En sorte qu'il s'y trouve [en des personnages de tragédie] un bel exemplaire d'équité ou de dureté [CORN., 1er disc.]
Cette charité que pratiqua sur la croix le fils de Dieu, notre Sauveur et notre divin exemplaire [BOURDALOUE, Serm. 21e, Dim. après la Pentecôte, Dominic. t. IV, p. 301]
Je conseille à un auteur né copiste de ne se choisir pour exemplaires que ces ouvrages où.... [LA BRUY., I]
Archétype, idée divine.
Ce qui est dit dans la Genèse de l'approbation que Dieu donna d'abord à chacun de ses ouvrages, à mesure qu'ils sortaient de ses mains, puis à tous en général quand il les eut finis, pourrait bien avoir fourni à Platon cette sublime idée des exemplaires éternels sur lesquels le monde a été formé [ROLLIN, Hist. anc. XXVI, III, 2, § 3]
Par rapport au monde sensible, elles [les idées] sont l'exemplaire que Dieu a consulté lorsqu'il l'a voulu produire ; elles sont un monde intelligible [CONDIL., Hist. anc. III, 19]
L'univers, selon Platon, est un exemplaire de la divinité : le temps, l'espace, le mouvement, la matière sont des images de ses attributs [BUFF., Animaux, Systèmes de la reprod.]
Dieu forma à la fois tous les exemplaires des âmes humaines [CHATEAUB., Natch. IV, 185]
Chaque objet provenant d'un type commun. Il n'y a que deux exemplaires de ce livre dans tout Paris.
Un exemplaire d'une médaille, d'une estampe On en faisait [de la loi de Moïse] des exemplaires authentiques [BOSSUET, Hist. II, 3]
Le jour qu'on lui [à Copernic] apporta le premier exemplaire de son livre, savez-vous ce qu'il fit ? il mourut [FONTEN., les Mondes, 1er soir.]
Il se dit, par extension, des divers individus de même espèce ou variété, soit animale, soit végétale, que l'on conserve dans les collections d'histoire naturelle comme échantillons de cette espèce ou variété.
Ce voyageur a rapporté de beaux exemplaires de cette coquille, de cette plante, de cet insecte [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    De Herupois [je] tenrai [tiendrai] le plus droit essemplaire [, Sax. XXX]
  • XIIIe s.
    Car là prist-il son exemplaire Et quanqu'il li fu necessaire [, la Rose, 16937]
  • XIVe s.
    Nous y regarderions et nous seroit aussi comme examplaire [ORESME, Eth. VII, 13]
  • XVIe s.
    Il me dict qu'il estoit aprez à escrire de l'institution des enfants, et qu'il prenoit l'exemplaire de la mienne [MONT., I, 194]
    Un seul exemplaire entier de C. Tacitus n'a peu.... [ID., III, 80]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. exemplar ; ital. esemplare ; du latin exemplare, de exemplum, exemple.

exemplaire

EXEMPLAIRE. n. m. Chacun des objets reproduits d'après un type commun en parlant de Livres, gravures, médailles, etc. Il n'y a que deux exemplaires de ce livre dans tout Paris. On a imprimé, on a tiré cet ouvrage à deux mille exemplaires. Il a été tiré de ce volume dix exemplaires sur Japon. Exemplaire broché. Exemplaire relié. J'ai un bel exemplaire de cette médaille, de cette estampe.

Il se dit encore des Divers individus de même espèce, soit animale, soit végétale, que l'on conserve comme échantillons dans les collections d'histoire naturelle. Ce voyageur a rapporté de beaux exemplaires de cette coquille, de cette plante, de cet insecte.

Il signifiait anciennement Ce qui peut servir de modèle. On dit aujourd'hui dans ce sens MODÈLE.

exemplaire

EXEMPLAIRE. adj. des deux genres. Qui peut servir d'exemple. Vertu, piété exemplaire. Vie exemplaire.

Il signifie encore Qui peut servir d'avertissement. Châtiment exemplaire. Punition exemplaire.

exemplaire

Exemplaire plein de fautes, Exemplare mendosum.

Avoir l'exemplaire et patron, Exemplum habere.

Il faut ici faire un jugement qui soit exemplaire, Aliquid exempli memorabilis in hoc iudicio statui oportet, B.

exemplaire


EXEMPLAIRE, adj. [Ègzanplère: 1re è moy. 2e lon. 3e è moy. et long.] Qui done exemple, qui peut servir d'exemple. "Vertu, piété, vie exemplaire. "Châtiment, punition exemplaire.
   EXEMPLAIRE~, est aussi subst. masc. Il n'est peut-être pas de mot, dont la signification ait changé d'avantage. Autrefois, il signifiait modèle, original, aujourd'hui il veut dire copie. — Les Imprimeurs apèlent copie l'original manuscrit, et exemplaires les copies imprimées d'un ouvrage, et multipliées par la presse. = * Bossuet, en l'employant dans le sens de modèle, comme on le faisait de son temps, joint l'un et l'aûtre de ces mots dans la même phrâse et sur le même objet, ce qui est un pléonasme. "Cette illustre Faculté doit être respectée, comme la mère, le modèle et l'exemplaire de toutes les Facultés du monde.

Synonymes et Contraires

exemplaire

adjectif exemplaire
Qui peut servir d'exemple.
laid, répugnant, vilain -littéraire: pernicieux, vil.
Traductions

exemplaire

(ɛgzɑ̃plɛʀ)
adjectif
qui montre l'exemple une conduite exemplaire

exemplaire

exemplary, copy, example, specimenדוגמאי (ת), דוגמית (נ), דוגמתי (ת), העתק (ז), טופס (ז), למופת (תה״פ), מופתי (ת), עותק (ז), מוֹפְתִי, עֹתֶק, דֻּגְמִיתexemplaar, voorbeeldig, als voorbeeld dienend, stuk, modelcopia, esemplareкопиеkopikopio복사สำเนา (ɛgzɑ̃plɛʀ)
nom masculin
copie imprimer un document à vingt exemplaires tirer un livre à mille exemplaires

exemplaire

[ɛgzɑ̃plɛʀ]
adjexemplary
nmcopy
en trois exemplaires → in triplicate