exhalation

exhalation

[ egzalasjɔ̃] n.f.
1. Fait de s'exhaler.
2. Élimination de l'air contenu dans les poumons (par opp. à inhalation).

EXHALATION

(è-gza-la-sion) s. f.
Action d'exhaler.
Terme de botanique. L'action des plantes qui rendent à l'atmosphère les gaz absorbés par elles. Exhalation aqueuse, exhalation d'eau qui se fait par les stomates.
Terme de physiologie. Action par laquelle certains fluides sont versés à la surface des diverses membranes et de la peau.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les vapeurs ou exhalations qui sunt entre nous et le solail [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    Une exhalation de tout le corps vaporeuse et benigne [PARÉ, Introd. 6]
    Muscles servant à l'expulsion de l'air, à l'exhalation de la voix [ID., I, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. exhalacio ; espagn. exhalacion ; ital. esalazione ; du latin exhalationem, de exhalare, exhaler. Dans exhalaison, la finale a pris la forme française (ationem devenant aison, orationem, oraison) ; et dans exhalation, la finale est restée latine.

exhalation

EXHALATION. n. f. Action d'exhaler. Au moment de l'exhalation.

En termes d'Anatomie, il se dit de la Fonction par laquelle certains liquides sont répandus, sous la forme d'une rosée, à la surface des membranes ou dans les tissus organiques.

En termes de Botanique, il se dit de l'Action des plantes qui exhalent dans l'air, après leur avoir fait subir une certaine modification, les gaz qu'elles avaient absorbés.

exhalation

Exhalation et fumée de la terre, Exhalatio, Vapor.

Exhalation pestilentieuse, Pestifera exhalatio.

Traductions

exhalation

exhalation

exhalation

הבל (ז), הדפה (נ), הַדָּפָה