exhausser

(Mot repris de exhaussas)

exhausser

[ egzose] v.t.
Augmenter en hauteur ; rendre plus élevé : Exhausser un trottoir hausser, rehausser, surélever ; abaisser
Remarque: Ne pas confondre avec exaucer.

exhausser


Participe passé: exhaussé
Gérondif: exhaussant

Indicatif présent
j'exhausse
tu exhausses
il/elle exhausse
nous exhaussons
vous exhaussez
ils/elles exhaussent
Passé simple
j'exhaussai
tu exhaussas
il/elle exhaussa
nous exhaussâmes
vous exhaussâtes
ils/elles exhaussèrent
Imparfait
j'exhaussais
tu exhaussais
il/elle exhaussait
nous exhaussions
vous exhaussiez
ils/elles exhaussaient
Futur
j'exhausserai
tu exhausseras
il/elle exhaussera
nous exhausserons
vous exhausserez
ils/elles exhausseront
Conditionnel présent
j'exhausserais
tu exhausserais
il/elle exhausserait
nous exhausserions
vous exhausseriez
ils/elles exhausseraient
Subjonctif imparfait
j'exhaussasse
tu exhaussasses
il/elle exhaussât
nous exhaussassions
vous exhaussassiez
ils/elles exhaussassent
Subjonctif présent
j'exhausse
tu exhausses
il/elle exhausse
nous exhaussions
vous exhaussiez
ils/elles exhaussent
Impératif
exhausse (tu)
exhaussons (nous)
exhaussez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais exhaussé
tu avais exhaussé
il/elle avait exhaussé
nous avions exhaussé
vous aviez exhaussé
ils/elles avaient exhaussé
Futur antérieur
j'aurai exhaussé
tu auras exhaussé
il/elle aura exhaussé
nous aurons exhaussé
vous aurez exhaussé
ils/elles auront exhaussé
Passé composé
j'ai exhaussé
tu as exhaussé
il/elle a exhaussé
nous avons exhaussé
vous avez exhaussé
ils/elles ont exhaussé
Conditionnel passé
j'aurais exhaussé
tu aurais exhaussé
il/elle aurait exhaussé
nous aurions exhaussé
vous auriez exhaussé
ils/elles auraient exhaussé
Passé antérieur
j'eus exhaussé
tu eus exhaussé
il/elle eut exhaussé
nous eûmes exhaussé
vous eûtes exhaussé
ils/elles eurent exhaussé
Subjonctif passé
j'aie exhaussé
tu aies exhaussé
il/elle ait exhaussé
nous ayons exhaussé
vous ayez exhaussé
ils/elles aient exhaussé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse exhaussé
tu eusses exhaussé
il/elle eût exhaussé
nous eussions exhaussé
vous eussiez exhaussé
ils/elles eussent exhaussé

EXHAUSSER

(è-gzô-sé) v. a.
Élever à une grande hauteur.
Jadis en Grèce on en posa Le fondement ferme et durable, Puis jusqu'au ciel on exhaussa Le faîte de ce temple aimable [VOLT., Temple du goût.]
Fig.
Les titres dont les hommes tâchent d'exhausser leur bassesse [MASS., Avent. Jugem.]
À prix d'argent il eût exhaussé sa bassesse par l'éclat des dignités [ID., Car. Riche.]
Donner plus de hauteur à ce qui a déjà une certaine hauteur. Exhausser un mur.
Une grande taille ne cherche point à se rehausser en exhaussant sa chaussure [BOSSUET, dans LAFAYE, Synony. p. 729]
S'exhausser, v. réfl. Devenir plus haut. Ces constructions s'exhaussent à vue d'œil.

SYNONYME

  • HAUSSER, EXHAUSSER, REHAUSSER. Hausser ne marque rien de plus que de porter ou faire monter plus haut. Exhausser c'est hausser considérablement ; c'est aussi donner plus de hauteur à ce qui a déjà une certaine hauteur : en ce dernier sens il est synonyme de hausser : on hausse ou on exhausse un mur ; mais on voit la plus grande généralité de hausser, si l'on remarque qu'on dit hausser la main et non l'exhausser. Rehausser, c'est hausser de nouveau, hausser ce qui a baissé.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Car pour sa loi esauchier combaton [nous combattons] [, Ronc. p. 71]
    De vasselage [vaillance] essauciez et prisez [, ib. p. 80]
    De grant outrage faire nuls homme mouteplie [prospère] ; Ainz se monte et essauce qui son cuer humilie [, Sax. XXXII]
    Quant vit que il n'aura l'amur al rei Henri, Az piez lui est chaü [tombé] ; si lui cria merci ; Fait l'a e eshaucié [élevé en dignité, en richesse], ço conut e gehi [avoua] [, Th. le mart. 33]
    Mis quers [mon cœur] est esleezciez [rendu joyeux], e mis fiz [mon fils] en Deu eshalciez [, Rois, p. 6]
  • XIIIe s.
    Bien fust la crestienté essaucie, non mie abaissie [VILLEH., XXXIV]
    Et se tant se cuide essaucier Qu'il la prengne [sa femme] riche forment [très riche] [, la Rose, 8620]
    Or avint, si comme il plot à Nostre Seignor, que sainte Eglise essauça et crut de jor en jor... [BRUN. LATINI, Trés. p. 83]
  • XVe s.
    Pour exaulcer son nom [FROISS., II, II, 11]
    Ni les seigneurs pour exaulcer leur estat n'espargnoient ni or ni argent [ID., II, II, 223]
  • XVIe s.
    Ce nonobstant, prendre n'exaucerai [je ne ferai l'éloge de prendre des dons] En mon escrit, et si confesseray, Que bien souvent, quand à femme l'on donne, Le refuser est chose honneste et bonne [MAROT, I, 402]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. esalsar, exaltar, eyssaussar ; anc. espagn. exalzar ; du lat. exaltare, de ex, et altus, haut (voy. ce mot). On voit par l'historique que exhausser et exaucer sont le même mot écrit différemment : exhausser quelqu'un, lui donner de l'élévation, de l'honneur, le satisfaire, et, par extension, exhausser ou exaucer ses vœux, les satisfaire.

exhausser

EXHAUSSER. v. tr. Élever plus haut. Il se dit surtout en parlant de Constructions, d'édifices. Exhausser un mur, une maison, un perron. Un plafond très exhaussé, trop exhaussé.
Synonymes et Contraires

exhausser

verbe exhausser
Traductions

exhausser

verhogen

exhausser

[ɛgzose] vt → to raise, to raise up