exhaussement

exhaussement

[ egzosmɑ̃] n.m.
Action d'exhausser ; état de ce qui est exhaussé : L'exhaussement d'un mur surélévation

EXHAUSSEMENT

(è-gzô-se-man) s. m.
Élévation en parlant des constructions. L'exhaussement d'un mur, d'une maison.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et tout premierement le prierez.... que les choses.... veuille bien tenir secretes.... pour son propre honneur et exhaussement [, Boucic. III, 15]
  • XVIe s.
    Il treuve puis après tous autres propos fades, bons et indignes de son exaulcement [haute position] [AMYOT, Ép. moral. p. 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Exhausser ; provenç. essalsamen, essauchamenz, issalsamen ; anc. cat. exalçament.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • EXHAUSSEMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
    Elevatio, essausements [ESCALLIER, Vocabulaire latin-français 871]

exhaussement

EXHAUSSEMENT. n. m. Action d'exhausser ou Résultat de cette action. Procéder à l'exhaussement d'une maison. Donner de l'exhaussement à un mur. L'exhaussement du niveau de la route.

exhaûssement


EXHAûSSEMENT, s. m. EXHAûSSER, v. act. [Ègzôceman, zôcé: 1re è moy. 2e lon. 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Elévation. Élever. On ne s'en sert qu'en parlant de bâtimens. "Ce plancher n'a pas assez d'exhaussement. "Exhausser une maison, un plancher, etc. Voy. LEVER.

Synonymes et Contraires

exhaussement

nom masculin exhaussement
Fait d'exhausser.
surélévation, surhaussement.