expérience

(Mot repris de experience)

expérience

n.f. [ lat. experientia, essai ]
1. Connaissance acquise par une longue pratique jointe à l'observation : Elle a de l'expérience dans ce métier pratique
2. Épreuve, essai effectués pour étudier un phénomène : Faire une expérience scientifique expérimentation, test
3. Action d'essayer de faire qqch, de mettre qqch à l'essai : Une expérience de travail en équipe tentative

EXPÉRIENCE

(èk-spé-ri-an-s') s. f.
Acte d'éprouver, d'avoir éprouvé.
Je ne vous en croirai qu'après l'expérience [CORN., Cid, II, 1]
L'expérience que j'ai de la confusion des disputes [PASC., Esprit géom. I]
Ah ! de vos premiers ans l'heureuse expérience Vous fait-elle, seigneur, haïr votre innocence ? [RAC., Brit. IV, 3]
Vous ne savez pas, répondit Idoménée, combien toutes les expériences sont inutiles aux princes amollis et inappliqués qui vivent sans réflexion [FÉN., Tél. XII]
Le monde entier est occupé à observer un seul homme [le roi] à toute heure, et à le juger en toute rigueur : ceux qui le jugent n'ont aucune expérience de l'état où il est [ID., ib. XI]
[Les rois sont] défiants, par l'expérience continuelle qu'ils ont de l'artifice des hommes corrompus dont ils sont environnés [ID., ib. XII]
Celui qui a eu l'expérience d'un grand amour, néglige l'amitié [LA BRUY., IV]
L'expérience du monde en dégoûte, on le sait [J. J. ROUSS., Émile, IV]
Faire l'expérience d'une chose, la ressentir, l'éprouver.
À mes dépens j'en fais l'expérience [RÉGNIER, Élég. v.]
La haute vaillance Dont je ne fais ici que trop d'expérience [CORN., Sertor. III, 2]
En un autre sens, faire l'expérience de, essayer si une chose réussit.
Et de votre beauté faites l'expérience [MAIR., Sophon. III, 2]
Saint-Aubin en a fait cent fois l'expérience [d'un conseil médical] [SÉV., 395]
Dans le style élevé, faire l'expérience de, faire l'apprentissage.
Il vint chercher la guerre au sortir de l'enfance, Et même en fit sous moi la noble expérience [RAC., Bajaz. I, 1]
Connaissance des choses acquise par un long usage.
C'est [la patience à souffrir un malheur] l'effet vertueux de votre expérience [CORN., Hor. V, 2]
L'expérience consommée est la couronne des vieillards, et la crainte de Dieu est leur gloire [SACI, Bible, Ecclésiastiq. XXV, 8]
Une jeune souris de peu d'expérience Crut fléchir un vieux chat.... [LA FONT., Fabl. XII, 5]
Ce qu'une judicieuse prévoyance n'a pu mettre dans l'esprit des hommes, une maîtresse plus impérieuse, je veux dire l'expérience, les a forcés de le croire [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Je m'en reposerai sur votre expérience [RAC., Brit. III, 1]
Un roi sans expérience de la guerre [FÉN., Tél. v.]
L'expérience est la mémoire de beaucoup de choses [DIDEROT, Opin. des anc. philos. (Hobbisme).]
Expérience signifie communément la connaissance acquise par un long usage de la vie, jointe aux réflexions que l'on a faites sur ce qu'on a vu, et sur ce qui nous est arrivé de bien et de mal [DU MARS., Œuvres, t. v, p. 247]
Ne songeons qu'à rendre utile et salutaire aux hommes cette expérience héréditaire que le présent dispose et lègue aux siècles à venir [MARMONTEL, Élém. littér. Œuvres, t. VIII, p. 75, dans POUGENS.]
L'esprit, la pureté des intentions et de l'âme ne sauraient tenir lieu d'expérience [GENLIS, Veill. du chât t. II, p. 415, dans POUGENS]
Au plur.
Ses longues expériences étaient pour l'État un trésor inépuisable de sages conseils ; et sa justice, sa prudence, la facilité qu'il apportait aux affaires, lui méritaient la vénération et l'amour de tous les peuples [BOSSUET, le Tellier.]
Tentative pour reconnaître comment une chose se passe. Expérience de physique, de chimie, de physiologie.
Les expériences sont les véritables maîtres qu'il faut suivre dans la physique [PASC., Pesant. de l'air, Conclusion.]
L'art de faire des expériences porté à un certain degré n'est nullement commun [FONTEN., Newton.]
[L'écriture] par laquelle les productions, les vues, les expériences, les découvertes de tous les âges accumulées servent de base et de degré à la postérité pour s'élever toujours plus haut [TURGOT, 2e disc. en Sorbonne.]
Personne n'a su mieux disposer une expérience pour la rendre propre, soit à confirmer les résultats de la théorie, soit à servir de base au calcul [CONDORCET, Daniel Bernoulli.]
En physique le mot expérience se dit des épreuves que l'on fait pour découvrir les différentes opérations et le mécanisme de la nature [DU MARSAIS, Œuvres, t. v, p. 249]
Il faudrait laisser à la postérité des expériences commencées ; il faudrait la mieux traiter que l'on ne nous a traités nous-mêmes [BUFF., Exp. sur les végét. 2e mém.]
Expérience, se dit quelquefois absolument pour méthode expérimentale, connaissance à posteriori par l'observation des faits.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ainsinc va des amis poissans, Douz est à lor mescongnoissans [à ceux qui ne les connaissent pas] Lor servise et lor acointance Par le defaut d'experience [, la Rose, 18781]
  • XIVe s.
    Cure nouvelement aquise et demenée en lumiere par l'experience de ceux d'ore [d'à présent] [H. DE MONDEVILLE, f° 4]
    Pour ce que procès de temps, longue experience et longue estude y sont requises quant à engin de homme [ORESME, Eth. x (16).]
    Il ont experience que plusieurs fois ont passés telz perilz [ID., ib. 79]
  • XVIe s.
    Je cognoy par experience cette condition de nature qui.... [MONT., I, 41]
    Il n'y a que quelques hommes qui se meslent d'enregistrer leurs experiences [ID., III, 230]
    Il ne faut point flater soymesmes, ni autrui, ains dire franchement ce que les experiences passées demonstrent [LANOUE, 22]
    Ceste très belle sentence, que l'experience a tant de fois fait trouver veritable [ID., 41]
    S'il estoit question de savoir si un cheval ou un chien sont bons ou mauvais, on vouldroit avoir du temps pour en faire l'experience avant qu'en juger [ID., 70]
    Combien d'hommes riches se sont ruinez après ces miserables experiences [d'alchimie] [ID., 477]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. experientia, esperientia ; espagn. experiencia ; ital. esperienzia ; du latin experientia, de experiens, éprouvant, de experiri (voy. EXPERT). D'après Palsgrave, p. 9, au XVIe siècle, on prononçait euzperiense.

expérience

EXPÉRIENCE. n. f. Épreuve instituée pour étudier la façon dont se passent les phénomènes naturels et rechercher les lois qui les régissent, en les reproduisant artificiellement. Des expériences de physique, de chimie. Faire des expériences sur la pesanteur de l'air, sur l'électricité. Expérience de laboratoire, Essai pratiqué avec le matériel réduit d'un laboratoire dans un but scientifique ou industriel.

Il signifie aussi Connaissance des choses, acquise involontairement par l'usage du monde et de la vie. Il a vieilli dans le métier, il a une longue expérience, beaucoup d'expérience. Avoir l'expérience du monde. Connaître quelque chose par expérience. Je le sais par expérience. Faire une triste, une fâcheuse expérience. C'est un jeune homme sans expérience. Les affaires demandent une grande expérience. L'expérience nous apprend que... Croyez-en ma vieille expérience.

En termes de Philosophie, et dans un sens général, il s'oppose à Raison ou à Raisonnement et désigne l'Acquisition de connaissances par l'épreuve des choses, soit au moyen des sens, soit au moyen de la conscience.

experience

Experience, Experimentum, Documentum, Res, Experientia.

Experience et sçavoir, Gnaritas.

Experience apporte tousjours quelque chose de nouveau, Res semper aliquid apportat noui.

Avoir experience d'une chose par soymesme, Ex se agnoscere.

Ayant grande experience touchant le fait de la guerre, Vsu bellorum exercitus.

Faire l'experience de quelque chose, Facere periculum.

Faute d'experience, Imperitia.

A faute d'experience et d'entendre, Imperite.

Qui n'a nulle experience, Imperitus.

Qui a veu beaucoup d'experience, Experiens vir.

Qui a plus veu d'experience, Grauior natu animus.

Par experience, In re ipsa.

On le voit et cognoit on par experience, Experimento probatur.

On sçait par experience, que cela profite beaucoup aux racines, Compertum id maxime radicibus prodesse.

Sans ceste experience, Citra hoc experimentum.

expérience


EXPÉRIENCE, s. f. [Èkspéri-ance; 1re è moy. 2e é fer. 4e lon.] Épreûve qu'on fait de quelque chôse, soit à dessein, soit par hasard. "L'expérience est la maîtresse des Arts. "Faire une triste une facheûse expérience. "J'en ai fait l'expérience. = Expérience, Essai, Épreûve (synon.) L'expérience est pour la vérité des chôses; l'essai pour leur usage; l'épreuve, pour leurs qualités. On fait des expériences pour savoir; des essais pour choisir; des épreûves pour conaître. "L'expérience confirme nos opinions; l'essai conduit notre goût; l'épreûve rassure notre confiance. Gir. Synon.
   EXPÉRIENCE est sur-tout d' un grand usage pour exprimer la conaissance des chôses aquise par un long usage. "Il a de l'expérience, beaucoup d'expérience. "Il est sans expérience. "Pour aquérir de l'expérience, il faut être capable de réflexion. "Bien des gens ont une longue pratique, sans avoir de l'expérience. "Les afaires demandent une grande expérience.
   Rem. 1°: On dit l'expérience des afaires, mais on ne dit pas l'expérience des hommes. Je ne saurais pourtant blâmer l'Auteur qui a dit: "J'avois si peu d' expérience des femmes, qu'une déclaration d'amour me sembloit une ofense pour celle à qui elle s'adressoit. — Expérience ne régit pas de lui-même la prép. de, il n' a ce régime que par le moyen des verbes auxquels il est joint. "Sa longue expérience de l'ingratitude et de l'infidélité des hommes ne détruisit jamais la sensibilité de son coeur, etc. Hist. d'Angl. Il falait dire: "La longue expérience qu'il avait faite de, etc.
   2°. EXPÉRIENCES au pluriel, ne se dit que de celles de Physique. Ailleurs on dit toujours expérience au singulier, sur-tout dans le moral. "J'ai apris par mon expérience que, etc. et non pas par mes expériences. "Il les invite par ses conseils; il les atire par ses bienfaits; il les presse par ses raisons; il les convainc par ses expériences. Fléchier, Oraison Fun. de M. de Turenne. — L'amour de la symétrie, dans les phrâses, comme la rime et la mesûre dans les vers, ont produit beaucoup de faûtes contre la Langue.
   3°. En Physique, où le pluriel est admis, on dit, faire et non pas, avoir des expériences, comme dit Leibnitz. "On ne saurait avancer dans le détail de la Physique, qu'à mesure qu'on a des expériences. — Il falait, qu'on a fait, etc.
   4°. On dit, faire l'expérience que avec l'indicatif. * Mallebranche dit, dans le même sens, avoir l'expérience que; ce qui n'est pas aussi sûr. "Toutes les persones qui font un peu de réflexion sur leurs pensées, ont assez d'expérience que l'esprit ne peut pas s'apliquer à plusieurs chôses à la fois. — On dirait aujourd'hui: font assez souvent l'expérience que, etc.

Synonymes et Contraires

expérience

nom féminin expérience
2.  Mise à l'épreuve.
Traductions

expérience

Experiment, Erfahrung, Versuch, Erlebnisexperiment, experience, backgroundexperiment, ervaring, proef, proefneming, kennis, verstand, belevenisהתנסות (נ), חוויה (נ), ניסוי (ז), ניסיון (ז), הִתְנַסּוּת, חֲוָיָה, נִסּוּיeksperimentexperimenteksperiment, erfaringeksperimento, spertoexperiencia, experimentoesperienza, esperimento, perizia, praticaexperiência, experimentoförsök, experiment, upplevelseεμπειρία, πείραμα, πείρα, υπόβαθροتـَجْرِبَة, خِبْرَةpokus, zkušenostikoe, kokemuseksperiment, iskustvo実験, 経験경험, 실험eksperiment, erfaringdoświadczenie, eksperymentопыт, экспериментการทดลอง, ประสบการณ์deney, deneyimkinh nghiệm, thí nghiệm实验, 经验опит經驗 (ɛkspeʀjɑ̃s)
nom féminin
1. savoir, connaissance avoir de l'expérience
2. essai scientifique une expérience de chimie
3. fait d'essayer qqch l'expérience de la vie en communauté

expérience

[ɛkspeʀjɑ̃s] nf
[vie, des choses] → experience
expérience professionnelle → professional experience
avoir l'expérience de → to have experience of
avoir de l'expérience → to have experience, to be experienced
Elle a plusieurs années d'expérience → She has several years' experience.
faire l'expérience de qch → to experience sth
(scientifique)experiment
une expérience de chimie → a chemistry experiment
expérience d'électricité → electrical experiment