expirer

(Mot repris de expire)

expirer

v.t. [ lat. expirare, souffler ]
Expulser des poumons l'air inspiré (par opp. à inspirer) : Inspirez, puis expirez ! souffler ; aspirer, inspirer
v.i.
1. (Auxil. avoir) Litt. Mourir décéder, trépasser [litt.]
2. (Auxil. avoir ou être) Arriver à son terme ; prendre fin : Son passeport expire à la mi-avril. Le délai a expiré hier. Le sursis n'est pas encore expiré.

expirer


Participe passé: expiré
Gérondif: expirant

Indicatif présent
j'expire
tu expires
il/elle expire
nous expirons
vous expirez
ils/elles expirent
Passé simple
j'expirai
tu expiras
il/elle expira
nous expirâmes
vous expirâtes
ils/elles expirèrent
Imparfait
j'expirais
tu expirais
il/elle expirait
nous expirions
vous expiriez
ils/elles expiraient
Futur
j'expirerai
tu expireras
il/elle expirera
nous expirerons
vous expirerez
ils/elles expireront
Conditionnel présent
j'expirerais
tu expirerais
il/elle expirerait
nous expirerions
vous expireriez
ils/elles expireraient
Subjonctif imparfait
j'expirasse
tu expirasses
il/elle expirât
nous expirassions
vous expirassiez
ils/elles expirassent
Subjonctif présent
j'expire
tu expires
il/elle expire
nous expirions
vous expiriez
ils/elles expirent
Impératif
expire (tu)
expirons (nous)
expirez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais expiré
tu avais expiré
il/elle avait expiré
nous avions expiré
vous aviez expiré
ils/elles avaient expiré
Futur antérieur
j'aurai expiré
tu auras expiré
il/elle aura expiré
nous aurons expiré
vous aurez expiré
ils/elles auront expiré
Passé composé
j'ai expiré
tu as expiré
il/elle a expiré
nous avons expiré
vous avez expiré
ils/elles ont expiré
Conditionnel passé
j'aurais expiré
tu aurais expiré
il/elle aurait expiré
nous aurions expiré
vous auriez expiré
ils/elles auraient expiré
Passé antérieur
j'eus expiré
tu eus expiré
il/elle eut expiré
nous eûmes expiré
vous eûtes expiré
ils/elles eurent expiré
Subjonctif passé
j'aie expiré
tu aies expiré
il/elle ait expiré
nous ayons expiré
vous ayez expiré
ils/elles aient expiré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse expiré
tu eusses expiré
il/elle eût expiré
nous eussions expiré
vous eussiez expiré
ils/elles eussent expiré

EXPIRER

(èk-spi-ré)
V. a.Terme de physiologie. Expulser l'air qui est entré dans la poitrine. Par extension.
Les végétaux aspirent sans doute l'air et l'expirent [BERN. DE ST-P., Harm. liv. 5]
V. n. Exhaler son âme, l'âme étant comparée au souffle qui s'exhale de la poitrine, mourir.
Elle a fait expirer un esclave à mes yeux [RAC., Brit. IV, 4]
Lorsqu'il fut expiré, Cassius le dépouilla de ses habits royaux [LE P. CATROU, dans DESFONTAINES]
Par exagération.
Elle n'est mariée qu'avec une figure qui sort d'un cabinet, qui vient à table, et qui fait expirer de langueur, de froid et d'ennui tout ce qui l'environne [MARIVAUX, Jeux de l'am. et du has. I, 1]
Fig.
Les flots tranquilles viennent expirer au pied des canneliers en fleurs [CHATEAUB., Mart. 77]
Être détruit.
J'ai joui des derniers moments de sa gloire [de la Grèce], et je ne l'ai quittée qu'après avoir vu sa liberté expirer dans la plaine de Chéronée [BARTHÉL., Anach. ch. 72]
Hector tomba sous lui, Troie expira sous vous [RAC., Andr. I, 2]
Prendre fin, arriver à son terme. Son bail expira à la Saint-Jean, le mien a expiré hier.
On veut que la substitution soit expirée au premier degré [PATRU, Plaid. 12, dans RICHELET]
Demain la trêve expire et demain l'on t'arrête [VOLT., Fanat. II, 6]
Votre Majesté avait bien voulu abréger de moitié le temps de sa prison ; ce terme est expiré, et il y es encore, à ce qu'il croit, contre vos ordres [D'ALEMBERT, Lettre au roi de Prusse, 10 avril 1767]
Fig. Cesser, se dissiper, s'évanouir. Les sons expirèrent lentement. Cette lueur expira par degrés.
Dès que ma flamme expire, un mot la fait renaître [CORN., Tite et Bérén. II, 1]
C'en est fait, je me rends, et ma colère expire [ID., Rodog. IV, 3]
Il semble qu'à ces mots notre discorde expire [ID., Hor. I, 4]
D'une action si noire Que ne peut avec elle expirer la mémoire ? [RAC., Phèd. v, 7]
Je le vis, son aspect n'avait rien de farouche ; Je sentis le reproche expirer dans ma bouche [ID., Iphig. II, 1]
Notre vocation à l'autel expire à mesure que nous voyons revivre de nouvelles espérances pour la terre [MASS., Carême. Vocat.]

REMARQUE

  • Expirer se conjugue avec avoir, quand on veut exprimer l'acte : le bail a expiré hier ; cet homme a expiré à l'instant même ; avec le verbe être, quand on veut exprimer l'état : le bail est expiré depuis longtemps ; cet homme est expiré depuis quelques heures.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Li povoir du lieutenant du bailli expirera [, Ordonn. des rois, t. VII, p. 546]
    De ceste amour proprement Hom mortel ne porroit dire Le prix, le doux sentement, La grand valour qu'elle expire [exhale] [, Modus, ms. f° 303, dans LACURNE]
  • XVe s.
    Et finira cestui premier livre au trepas du très chretien roi de France, Charles le Bien aimé, lequel expira sa vie en son hostel de Saint-Paul à Paris [MONSTRELET, Prol.]
  • XVIe s.
    La furie des viperes expire par l'attouchement d'un rameau de fouteau [RAB., Pant. IV, 62]
    Je luy demanday si hors la guerre toute son auctorité estoit expirée [MONT., I, 247]
    Quand nous serons expirez, ce buchier.... [ID., II, 36]
    Autant que mes yeux peuvent recognoistre cette belle saison expirée.... [ID., III, 306]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. expirar, espeirar ; port. expirar ; ital. spirare ; du lat. exspirare, de ex, et spirare, souffler.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • EXPIRER. - HIST. XIVe s. Ajoutez :
    Que li termes.... fu espirés.... [CAFFIAUX, Régence d'Aubert de Bavière, p. 83]

expirer

EXPIRER. v. tr. Rendre l'air qu'on avait aspiré. Expirer l'air.

Il s'emploie aussi intransitivement pour signifier Rendre le dernier soupir. Le voilà qui expire. Il expira dans mes bras.

Figurément, il signifie aussi, pour certaines choses physiques ou morales, Prendre fin, cesser d'être. Cette lueur expira par degrés. La vague vient expirer au pied de cette falaise. Les sons expirèrent lentement. À sa vue, le reproche expira sur mes lèvres. La puissance de cet empire était près d'expirer. Son bail expire à la Saint-Jean. Les délais sont expirés. La trêve est expirée. Ce temps expiré, aucune réclamation ne pourra être admise.

expirer

Expirer, Expirare.

Le temps est expiré, Abiit tempus.

Synonymes et Contraires

expirer

verbe intransitif expirer
2.  Littéraire. Disparaître progressivement.
3.  Arriver à son terme.

expirer

verbe transitif expirer
Rejeter de l'air.
Traductions

expirer

(ɛkspiʀe)
verbe transitif
faire sortir l'air des poumons

expirer

expire, breathe out, exhale, lapse, breatheגווע (פ'), התפגל (התפעל), נשף (פ'), נָשַׁף, גָּוַעuitademen, aflopen, vervallen, verlopen, sterven, wegsterven [geluid]expirar, caducar, espirarausatmen, verstreichen, ablaufenεκπνέω, λήγωscadere, spirare, espirareيَزْفِر, يَنْتِهِيpozbýt platnosti, vydechnoutånde ud, udløbehengittää ulos, lakata olemasta voimassaisteći, izdahnuti息を吐き出す, 期限が切れる내쉬다, 만료되다puste ut, utløpewygasnąć, zrobić wydechexpirarвыдыхать, истекатьandas ut, löpa utหมดอายุ, หายใจออกnefes vermek, süresi dolmakhết hạn, thở ra呼出, 期满изтича
verbe intransitif
1. se terminer Le délai expire dans deux jours.
2. mourir Il a expiré dans mes bras.

expirer

[ɛkspiʀe] vi
[délai] (= prendre fin) → to expire
(littéraire) (= mourir) → to expire
(= respirer) → to breathe out