exploitation

exploitation

n.f.
1. Action d'exploiter, de mettre en valeur en vue d'un profit : L'exploitation d'un gisement pétrolier.
2. Affaire qu'on exploite, lieu où l'on exploite : Une exploitation agricole ferme
3. Branche de l'économie du cinéma relative à l'activité des exploitants.
4. Mise à profit, utilisation méthodique de qqch : L'exploitation de ce renseignement a permis aux policiers de remonter la filière.
5. Péjor. Action de tirer un profit abusif de qqn ou de qqch : L'exploitation de la main-d'œuvre étrangère.

EXPLOITATION

(èk-sploi-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Action d'exploiter des terres, des bois, une mine, etc.
Il perfectionna l'administration des salines, non pas, comme on pourrait l'imaginer, en augmentant le revenu qu'elles produisaient au gouvernement, mais en en rendant l'exploitation moins onéreuse [CONDORCET, Haller.]
Les propriétaires de Franche-Comté, forcés de vendre leurs bois à bas prix pour l'exploitation des salines [ID., Montigni.]
Tel est l'avantage de l'exploitation des terres sur l'exploitation des mines [CONDILLAC, Comm. gouv. II, 10]
Absolument. Se dit de l'exploitation des mines. Chemin d'exploitation, chemin fait pour les besoins d'une exploitation. Chemin de fer en état d'exploitation, chemin de fer achevé et tout prêt pour servir aux transports.
Par extension, il se dit d'un privilége de théâtre, d'un journal, d'un brevet.
La chose même exploitée. Le matériel qui est sur l'exploitation.
Le lieu où l'on exploite (il se dit surtout aux îles, en Amérique, en Algérie). On lui a concédé une vaste exploitation.
En un sens défavorable, exploitation d'un homme, le profit excessif que l'on en tire en l'employant. L'exploitation des ouvriers par les entrepreneurs.
L'exploitation de l'homme par l'homme est une chose odieuse, anti-sociale ; et il me semble qu'à mon égard vous en avez un peu abusé [CH. DE BERNARD, le Paratonnerre.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. explectationem, de explectare, exploiter.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • EXPLOITATION. Ajoutez : - HIST. XIVe s.
    En contraignant ou faisant contraindre les debteurs des diz arrerages par prise, vendue et explectation de leurs biens [, Mandements de Charles V, 1370, p. 370]

exploitation

EXPLOITATION. n. f. Action d'exploiter, de faire valoir une chose, en tirer le profit du produit. L'exploitation d'un domaine, d'une terre. Cette ferme a de beaux bâtiments d'exploitation. Une grande exploitation. L'exploitation des bois. L'exploitation d'une mine, d'un chemin de fer.

Au figuré, il signifie Action de tirer de quelque chose un profit illicite ou excessif. Il y a abus, c'est une véritable exploitation. Exploitation de la crédulité publique.

Traductions

exploitation

exploitation, farming, operation, running, workingמיצוי (ז), מפעל (ז), ניצול (ז), פיתוח (ז), תפעול (ז), מִצּוּי, תִּפְעוּל, נִצּוּלuitbuiting, exploitatie, bebouwing, bedrijf, misbruik, onderneming, ontginning, uitbatingεκμετάλλευσηsfruttamento, azienda, coltivazione, esercizio (spese di esercizio)اِسْتِغْلالvyužíváníudnyttelseAusbeutungexplotaciónhyväksikäyttöizrabljivanje搾取착취utnyttelseeksploatacjaexploraçãoэксплуатацияexploateringการเอาเปรียบsömürüsự bóc lột剥削 (ɛksplwatasjɔ̃)
nom féminin
1. fait d'utiliser qqch l'exploitation d'une mine
2. ce qui est utilisé une exploitation agricole
3. fait d'utiliser qqn pour ses intérêts l'exploitation de la main d'œuvre

exploitation

[ɛksplwatasjɔ̃] nf
[personne] → exploitation
Cet organisme lutte contre l'exploitation des femmes → This organization fights against the exploitation of women.
[entreprise, commerce] → running; [mine] → working; [mer] → exploitation
[droit, brevet] → using
(= entreprise) → concern, business
exploitation agricole → farm