expression

expression

n.f. [ lat. expressio ]
1. Action d'exprimer qqch par le langage ou une technique artistique : Elle a mis beaucoup de délicatesse dans l'expression de sa douleur dans ses paroles
2. Manière de s'exprimer par le langage ; mot ou groupe de mots de la langue parlée ou écrite : Je ne connaissais pas cette expression formule, terme, tournure une locution
3. Force, vivacité qu'un artiste insuffle à une œuvre d'art, notamm. musicale : Des chants pleins d'expression. Un portrait sans expression terne
4. Ensemble des signes extérieurs qui traduisent un sentiment, une émotion, etc. : L'expression de la joie manifestation
Réduire à sa plus simple expression,
amener à sa forme la plus simple ou supprimer totalement : Un repas réduit à sa plus simple expression.

EXPRESSION

(èk-sprè-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'exprimer le suc de certaines choses par la pression. Huiles tirées par expression. Terme de médecine. Sueur par expression, se dit des gouttes de sueur qui se montrent sur la face de ceux qui souffrent une angoisse extrême et particulièrement sur celle des agonisants.
Fig. Action de faire sortir, paraître au dehors, c'est-à-dire manière de rendre sa pensée par l'organe de la parole, ou par le ministère de la plume.
Il faut admirer la force agréable de l'expression du célèbre d'Ablancourt, où il n'y a ni rudesse, ni obscurité, ni aucun terme à désirer [ST-ÉVREM., Discours des traducteurs, dans RICHELET]
Les mots eux-mêmes en tant qu'ils sont plus ou moins forts.
Les plus horribles expressions qu'on pourrait former contre Arius [PASC., Prov. 3]
Le matin elle fleurissait ; avec quelles grâces, vous le savez ; le soir nous la vîmes séchée ; et ces fortes expressions par lesquelles l'Écriture sainte exagère l'inconstance des choses humaines devaient être pour cette princesse si précises et si littérales [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
La fière et imprudente jeunesse, au lieu qu'en conseillant des choses dures, elle devait du moins en tempérer la rigueur par la douceur des expressions, joignit l'insulte au refus [ID., Polit. X, II, 9]
La noblesse de ses expressions [de Louis XIV] vient de celle de ses sentiments ; et ses paroles précises sont l'image de la justesse qui règne dans ses pensées [ID., Marie-Thér.]
Selon que notre idée est plus ou moins obscure, L'expression la suit ou moins nette ou plus pure [BOILEAU, Art p. I]
Tous ces pompeux amas d'expressions frivoles Sont d'un déclamateur amoureux de paroles [ID., ib. III]
Moïse, Homère, Platon, Virgile, Horace ne sont au-dessus des autres écrivains que par leurs expressions et par leurs images : il faut exprimer le vrai pour écrire naturellement, fortement, délicatement [LA BRUY., I]
Un bon auteur et qui écrit avec soin éprouve souvent que l'expression qu'il cherchait depuis longtemps sans la connaître et qu'il a enfin trouvée, est celle qui était la plus simple, la plus naturelle, qui semblait devoir se présenter d'abord et sans effort [ID., ib.]
Entre toutes les expressions qui peuvent rendre une seule de nos pensées, il n'y en a qu'une qui soit la bonne [ID., ib.]
Une chose qui, quoique infiniment moins considérable, sied bien, et que M. Dodart avait parfaitement, c'est la noblesse de l'expression ; outre qu'elle tient je ne sais quoi de celle des mœurs, elle fait foi que l'on a vécu dans un monde choisi, car ce n'est que là qu'elle se prend ou se perfectionne [FONTEN., Dodart.]
Si les fenêtres, par exemple, sont mal disposées, que les unes soient plus grandes, les autres plus petites, les unes placées plus haut, les autres plus bas, ce dérangement blesse les yeux et semble leur faire une sorte d'injure ; c'est l'expression de saint Augustin [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. XI, 1re part. p. 126, dans POUGENS.]
Racine suivait exactement le conseil que donnait César, de fuir comme un écueil toute expression qui ne serait pas marquée au coin de l'usage le plus certain et le plus connu [D'OLIVET, Rem. sur Rac. § 19]
Si vous aviez vu les expressions terribles et tendres de sa douleur, vous en auriez été touchée [MONTESQ., Ars. et Ismén.]
Familièrement. Expressions à mi-sucre, expressions doucereuses.
Est-ce dans ces amants qui partent pour l'armée, dont les expressions sont toutes tendres et à mi-sucre ? [, Théât. ital. la Thèse des dames, dans LE ROUX, Dict. com.]
Au-dessus de toute expression, qui ne peut être suffisamment exprimé, soit en bien, soit en mal. Son zèle est au-dessus de toute expression. On dit aussi au delà de toute expression, au delà de l'expression.
Cette réponse impertinente m'a choquée au delà de l'expression [GENLIS, Ad. et Théod. t. I, lett. 32, p. 265, dans POUGENS]
Je vous aime au delà de toute expression [ID., ib. t. III, p. 511]
Habileté à s'exprimer, faculté de s'exprimer.
Je la remerciai de toutes les forces de mon expression et de toutes les forces de mon âme [SCARR., Rom. com. Il, 14]
Dire d'une chose modestement, ou qu'elle est bonne, ou qu'elle est mauvaise, et les raisons pourquoi elle est telle, demande du bon sens et de l'expression [LA BRUY., V]
Action de faire sortir, paraître au dehors, c'est-à-dire manière dont les impressions que nous recevons du dehors se peignent dans tout notre extérieur, et notamment dans les traits du visage.
Ses yeux [de Voltaire] et son sourire avaient une expression que je n'ai vue qu'à lui [MARMONTEL, Mém. VII]
Aussitôt qu'il aperçut son petit-fils, il lui tendit les bras avec l'expression la plus touchante [GENLIS, Ad. et Théod. t. III, lett. 67, p. 496, dans POUGENS.]
Et surtout, quand la joie étincelle en ses yeux, De leur férocité l'expression rapide Trahit toute l'horreur de sa beauté perfide [LEMERC., Frédég. et Br. III, 2]
Puis, montrant un ciel toujours pur, il leur demanda si dans ce soleil brillant ils ne reconnaissaient pas son étoile ; mais cet appel à sa fortune et l'expression sinistre de ses traits démentaient la sécurité qu'il affectait [SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 1]
Absolument, l'expression, une certaine disposition des traits qui fait que les sentiments s'y peignent en caractères nets et apparents.
Quel est le visage le plus propre à l'expression ? c'est celui qui, pour la forme des traits et par les rapports qu'ils ont entre eux, s'altère suivant la vivacité des passions et la nuance des sentiments ; ajoutez-y la régularité, et supposez encore que, dans son état habituel, il ne montre que des sentiments qui ont droit de plaire, vous joindrez à l'expression les grâces et la beauté [CONDILLAC, Art d'écrire, II, 15]
Si la beauté peut se passer d'expression et de grâce, on n'avait encore rien vu, dans cette cour si brillante, d'aussi beau que cette jeune personne [GENLIS, Mme de Maintenon, t. II, p. 2, dans POUGENS]
Terme de peinture. Représentation vive et naturelle des passions, des attitudes, des actions de ceux qu'on veut peindre.
La belle expression, les attitudes justes [BAHIER, le Cabinet de Quinault, p. 48]
On a de l'expression longtemps avant d'avoir de l'exécution et du dessin [DIDEROT, Salon de 1767, Œuvres, t. XIV, p. 65, dans POUGENS.]
Il n'avait point fait une étude particulière des beaux-arts, mais l'expression dont brillent les chefs-d'œuvre en ce genre saisit infailliblement tout homme de génie [D'ALEMB., Éloges, Montesquieu.]
Terme de musique transporté de la peinture. Qualité par laquelle le compositeur sent vivement et rend avec vérité toutes les idées qu'il doit rendre, tous les sentiments qu'il doit exprimer. Il y a beaucoup d'expression dans cette musique.
Ne croyez pas, mademoiselle, que ces êtres si sensibles à l'harmonie soient les meilleurs juges de l'expression [DIDEROT, Lett. sur les sourds et muets.]
Signes d'expression, signes qui indiquent d'accélérer ou de ralentir. Il se dit aussi des exécutants, des chanteurs. Ce pianiste joue avec expression. On dit de même qu'un danseur, qu'une danse a de l'expression.
Terme de physiologie. Fonction d'expression, une des fonctions de la vie animale qui a pour but de manifester les sentiments et les volontés, et qui emploie la mimique et surtout la phonation.
Manifestation.
Le nom de son fils est le nom de Verbe, Verbe qu'il engendre éternellement en se contemplant lui-même, qui est l'expression parfaite de sa vérité, son image, son Fils unique [BOSSUET, Hist. II, 6]
De cette manière, la parole des députés serait plus l'expression de la voix de la nation [MONTESQ., Esp. XI, 6]
Personnification. Victor Hugo était la plus haute expression de la littérature romantique.
Terme de mathématique. Forme sous laquelle on représente des constructions, des résultats.
L'algèbre réduit à des expressions simples et générales et qui n'ont qu'un très petit nombre de lettres, les résolutions d'un nombre infini de problèmes et souvent même des sciences entières [MALEBR., Recherche, VI, I, 5]
Il [M. Lagny] a donné à l'Académie, en 1705, l'expression algébrique de la série infinie des tangentes de tous les arcs ou angles multipliés d'un premier arc ou angle quelconque connu [FONTEN., Lagny.]
Il faut remarquer que toute expression d'une division à faire est identique avec l'expression de son quotient [CONDIL., Lang. calc. I, 7]
Réduire à sa plus simple expression, ramener les termes d'une fraction, d'une formule, d'une équation au moindre nombre possible. 75/100 réduit à sa plus simple expression est 3/4. Fig. Réduire quelque chose à sa plus simple expression, le réduire au moindre volume.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Lorsque par expression de mam melles on fait sortir le laict [PARÉ, II, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. expressionem, de expressum, supin de exprimere, exprimer (voy. ce mot).

expression

EXPRESSION. n. f. Action d'exprimer le suc, le jus d'une herbe, d'un fruit, etc. On obtient de l'huile par expression des olives.

Il signifie figurément Ce qui exprime une pensée, un sentiment. L'expression de la joie, de la douleur. Sa physionomie a beaucoup d'expression. Son regard est plein d'expression, est dépourvu d'expression. L'expression du geste, de la voix. Un chant sans expression.

Il se dit, dans un sens analogue, en termes de Peinture et de Sculpture, de la Représentation vive et naturelle des passions. Il y a dans la tête de cette statue beaucoup d'expression.

Il se dit encore, dans une acception particulière, des Termes et des tours qu'on emploie pour exprimer ce qu'on veut dire. Expression vive, hardie, énergique. Expression propre, correcte. Expression figurée, métaphorique. User d'une expression basse et populaire. Un choix d'expressions heureuses. La pensée est belle, mais l'expression laisse à désirer. Cela pèche par l'expression. Je trouve cette expression mauvaise, trop faible. Agréez l'expression de mes sentiments dévoués. L'expression, les expressions me manquent pour vous témoigner ma reconnaissance. Cela est beau au-delà de toute expression.

En termes de Mathématiques, il signifie Forme sous laquelle on représente une valeur. Une expression algébrique. Réduire à sa plus simple expression, Ramener les termes d'une fraction à n'avoir plus de commun diviseur, et les termes d'une équation au plus petit nombre possible.

Réduire une chose à sa plus simple expression, L'abréger, la diminuer le plus possible.

expression

Expression, Expressio, Plin.

Grand desir et insatiable d'aller à la selle, avec peu d'effect, qu'on appelle les expressions, Tenasmus tenasmi.

Synonymes et Contraires

expression

nom féminin expression
1.  Ce par quoi une chose se manifeste.
2.  Manifestation d'une émotion.
3.  Qualité de ce qui est expressif.
4.  Manière de s'exprimer.
Traductions

expression

expression, phrase, term, utterance, sayingאומר (ז), ארשת (נ), ביטוי (ז), הבעה (נ), התבטאות (נ), חיווי (ז), מבטא (ז), מבע (ז), מוצא פה (ז), ניסוח (ז), אֲרֶשֶׁת, הַבָּעָה, הִתְבַּטְּאוּת, בִּטּוּי, חִוּוּיuitdrukking, uiting, gezegde, (het) uitpersen, uitdrukkingskracht, zegswijzeAusdruck, Äußerung, kurzer Satz, Sprichwortexpresión, dicho, fraseair mukaexpressão, ditado popular, fraseέκφραση, ρητό, φράσηespressione, detto, fraseتَعْبِير, عِبَارَةٌ, قَوْلfráze, rčení, vyjádřenífrase, talemåde, udtrykilmaus, lauseen osa, sanontaizraz, izrekaことわざ, 慣用句, 表現말하기, 문구, 표현ordtak, uttrykk, ytringpowiedzenie, wyrażenieвыражение, высказывание, фразаfras, ordspråk, uttryckการแสดงออก, วลี, สุภาษิตanlatım, deyim, sözcük grubucụm từ, sự diễn tả, tục ngữ短语, 表情, 说法 (ɛkspʀesjɔ̃)
nom féminin
1. fait d'exprimer qqch l'expression de la colère La danse est un moyen d'expression.
2. aspect du visage une expression de haine sur son visage
3. ensemble de mots une expression familière

expression

[ɛkspʀesjɔ̃] nf
[concept, opinion] → expression
liberté d'expression → freedom of expression
moyens d'expression → means of expression
(= locution) → expression
expression toute faite → set expression, set phrase
(autres locutions) réduit à sa plus simple expression (= formulation) → reduced to its simplest terms