extatique

extatique

adj.
Causé par l'extase ; qui exprime le ravissement : Une joie extatique.

extatique

(ɛkstatik)
adjectif
qui montre une très grande joie un sourire extatique

EXTATIQUE

(èk-sta-ti-k') adj.
Qui est causé par l'extase.
Que dans ces transports extatiques Où seul tu me feras la loi, Tout hors de moi, mais tout en toi, Je te chante mille cantiques [CORN., Imit. III, 5]
On voit par toute la suite que la sentence de saint Antoine [ô soleil, pourquoi me troubles-tu ?] regardait un genre d'oraison extatique [BOSSUET, États d'orais. v, 12]
Je n'entends point l'extatique grimace D'un faux béat qui, le front vers les cieux, Aux chérubins fait partout les doux yeux [J. B. ROUSS., Ép. I, 6]
Les psaumes avaient un mode extatique qui leur était particulièrement consacré [CHATEAUB., Génie, III, I, 2]
Qui est ravi en extase. Un esprit extatique. Substantivement. Les extatiques.
Qui cause un vif transport comparé à l'extase.
Favori d'Apollon, dont la voix extatique Anime les ressorts d'une âme frénétique [DESMARETS, Visionnaires, I, 4]
Je ne dirai point combien mon cœur alors Sentit, par son amour, d'extatiques transports [TH. CORN., Berger extrav. I, 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Esprit abstraict, ravy et ecstatic, Qui, frequentant les cieulx, ton origine, As delaissé ton hoste et domestic, Ton corps.... [RAB., ]
    À l'esprit de la Royne de Navarre (dizain placé en tête du 3e livre de Pantagruel). Cette morgue grave, severe et ecstatique en une action si folle [MONT., III, 359]

ÉTYMOLOGIE

  • Le grec se traduit par, extase.

extatique

EXTATIQUE. adj. des deux genres. Qui est causé par l'extase ou, en parlant des Personnes, Qui est sujet ou disposé à entrer en extase. Ravissement extatique. Transport extatique. Une âme extatique.

extatique

Extatique Extaticus qui est en extase.

Traductions

extatique

extatisch

extatique

ecstatic

extatique

ekstatisch

extatique

ekstatisk

extatique

extatisk

extatique

[ɛkstatik] adjecstatic