externe

(Mot repris de externes)

externe

adj. [ lat. externus ]
1. Qui est au-dehors, tourné vers l'extérieur : La couche externe du comprimé est à libération rapide interne
2. Qui vient du dehors : La cause externe d'un conflit extrinsèque ; intrinsèque
Médicament à usage externe,
qui s'utilise en application sur la peau et ne doit pas être absorbé.

externe

n.
Élève qui suit les cours d'un établissement scolaire sans y coucher et sans y prendre ses repas interne

EXTERNE

(èk-stèr-n') adj.
Qui est au dehors. Les parties externes. Les causes externes des maladies. En médecine, externe se dit des affections qui, occupant les parties superficielles du corps, ne sont pas produites par des causes intérieures. Pathologie externe. Médicament pour l'usage externe, médicament qui doit être appliqué à la peau, et non être pris à l'intérieur.
Terme de géométrie. Angle externe, angle dont l'ouverture est en dehors relativement à une figure polygonale, ou relativement à l'espace compris entre deux parallèles.
Terme d'anatomie. Qui est tourné en dehors, par rapport à l'axe fictif qu'on suppose partager verticalement le corps en deux parties égales. L'angle externe de l'omoplate.
Histoire externe, histoire des documents qui servent pour composer l'histoire interne. L'histoire externe du droit est l'histoire des sources et des monuments du droit.
Élève externe, ou, substantivement, externe, élève qui vient du dehors à un établissement d'instruction pour y suivre un cours. Les pensionnaires et les externes. Externe libre, celui qui fréquente les cours du lycée, mais vit chez ses parents et non dans une pension.
S. m. Nom donné à des étudiants en médecine qui sont chargés du premier degré du service médical dans les hôpitaux. Les externes font le pansement des malades, les saignées et ce qu'on nomme la petite chirurgie, sous la surveillance des internes.
Celui qui travaille dans une étude de notaire ou d'avoué et qui ne fait pas partie des clercs gradués.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Celui qui ne commettoit rien par œuvre externe contre la loy, estoit bon observateur d'icelle [CALV., Instit. 276]
    C'est estre esbloui de l'aparence des choses externes [LANOUE, 206]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. externus, extérieur, de extra, dérivé de ex, hors.

externe

EXTERNE. adj. des deux genres. Qui est, qui paraît au-dehors ou Qui vient du dehors. Il s'emploie surtout dans le langage médical. Maladie externe. Les causes externes des maladies. Médicament pour l'usage externe.

Il se dit particulièrement, en termes d'Anatomie, des Parties d'un organe qui sont tournées vers l'extérieur du corps. La face externe de l'omoplate. L'extrémité externe de la clavicule. En termes de Philosophie, Perception externe. Voyez EXTÉRIEUR.

Il s'emploie comme nom et se dit, dans les Collèges, dans les Institutions, etc., des Écoliers qui n'y sont pas en pension, et qui viennent de dehors assister aux cours, aux leçons. Les pensionnaires et les externes. On ne reçoit dans ce collège que des externes. Adjectivement, Elève externe.

Il se dit aussi, comme nom, d'Étudiants en Médecine qui, à la suite d'un concours, sont chargés d'un service dans les hôpitaux, sans y être logés.

externe


EXTERNE, adj. [Èkstêrne: 1reè moy. 2e ê ouv. 3e e muet.] Qui est du dehors. Extérieur. "Les caûses externes des maladies. — Il a un usage moins étendu qu'extérieur, et il ne se dit que par les savans.
   EXTERNE, s. m. Celui qui fréquente les collèges, les académies, sans y être en pension. "Il y a tant de pensionaires et tant d'externes.

Synonymes et Contraires

externe

adjectif externe
Traductions

externe

(ɛkstɛʀn)
adjectif
qui est à l'extérieur une enveloppe externe

externe

externalאקסטרני (ת)extern, buiten-, uitwendigخَارِجيّexterníydreexternεξωτερικόςexternoulkoinenvanjskiesterno外部の외부의ytrezewnętrznyexternoвнешний, наружныйexternที่ใช้ภายนอกdışbên ngoài外部的външни外部
nom masculin-féminin
élève qui rentre chez lui tous les jours

externe

[ɛkstɛʀn]
adjexternal, outer
nm/f
(MÉDECINE)non-resident medical student, extern (USA)
(ÉDUCATION)day pupil
en externe [passer un concours] → as an outside candidate; [recruter, faire faire un travail] → out of house