extorquer

(Mot repris de extorqua)

extorquer

v.t. [ lat. extorquere, déboîter ]
Obtenir qqch par force, menace ou ruse : Ils lui ont extorqué de l'argent soutirer, voler arracher

extorquer


Participe passé: extorqué
Gérondif: extorquant

Indicatif présent
j'extorque
tu extorques
il/elle extorque
nous extorquons
vous extorquez
ils/elles extorquent
Passé simple
j'extorquai
tu extorquas
il/elle extorqua
nous extorquâmes
vous extorquâtes
ils/elles extorquèrent
Imparfait
j'extorquais
tu extorquais
il/elle extorquait
nous extorquions
vous extorquiez
ils/elles extorquaient
Futur
j'extorquerai
tu extorqueras
il/elle extorquera
nous extorquerons
vous extorquerez
ils/elles extorqueront
Conditionnel présent
j'extorquerais
tu extorquerais
il/elle extorquerait
nous extorquerions
vous extorqueriez
ils/elles extorqueraient
Subjonctif imparfait
j'extorquasse
tu extorquasses
il/elle extorquât
nous extorquassions
vous extorquassiez
ils/elles extorquassent
Subjonctif présent
j'extorque
tu extorques
il/elle extorque
nous extorquions
vous extorquiez
ils/elles extorquent
Impératif
extorque (tu)
extorquons (nous)
extorquez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais extorqué
tu avais extorqué
il/elle avait extorqué
nous avions extorqué
vous aviez extorqué
ils/elles avaient extorqué
Futur antérieur
j'aurai extorqué
tu auras extorqué
il/elle aura extorqué
nous aurons extorqué
vous aurez extorqué
ils/elles auront extorqué
Passé composé
j'ai extorqué
tu as extorqué
il/elle a extorqué
nous avons extorqué
vous avez extorqué
ils/elles ont extorqué
Conditionnel passé
j'aurais extorqué
tu aurais extorqué
il/elle aurait extorqué
nous aurions extorqué
vous auriez extorqué
ils/elles auraient extorqué
Passé antérieur
j'eus extorqué
tu eus extorqué
il/elle eut extorqué
nous eûmes extorqué
vous eûtes extorqué
ils/elles eurent extorqué
Subjonctif passé
j'aie extorqué
tu aies extorqué
il/elle ait extorqué
nous ayons extorqué
vous ayez extorqué
ils/elles aient extorqué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse extorqué
tu eusses extorqué
il/elle eût extorqué
nous eussions extorqué
vous eussiez extorqué
ils/elles eussent extorqué

EXTORQUER

(èk-stor-ké) v. a.
Obtenir par violence morale.
Je sais bien que mon agrément ne validerait pas une démission qui a été extorquée par la force [RETZ, Mém. t. III, livre IV, p. 448, dans POUGENS]
Que nous serviront alors ces grâces prétendues que nous aurons comme extorquées des vicaires de Jésus-Christ ? [BOURDAL., Serm. 24e dim. après la Pentecôte, Domin. t. IV, p. 417]
L'un et l'autre dès lors vécut à l'aventure Des présents qu'à l'abri de la magistrature Le mari quelquefois des plaideurs extorquait, Ou de ce que la femme aux voisins escroquait [BOILEAU, Sat. x.]
Ils n'auraient point prétendu extorquer à sa famille quatre cent mille francs d'amende ; à quoi son bien était fort loin de monter [VOLT., Lett. Beaumont, 3 juin 1771]
Enfin j'extorquai son consentement plus à force d'importunités et de caresses, que de raisons dont elle se contentât [J. J. ROUSS., Confess. v.]
Par extension.
Grotius a extorqué de son temps une réputation qu'il était bien loin de mériter [VOLT., Lett. Linguet, 15 mars 1767]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Acuns tyrans extorquent et trayent pecunes des populaires [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
    Li dits ouvriers pour plus extorquer l'argent des privez et des estranges [, Ord. des rois de Fr. t. XII, p. 521]
    Les droiz lesquels il avoient extorqué des peres [sénateurs] [BERCHEURE, f. 40, recto.]
  • XVIe s.
    Pour accroistre la foule, on loue des gens pour venir pleurer et jetter des cris et des plaintes qui sont, au sceu de tous, toutes feinctes et extorquées avec argent [CHARRON, Sagesse, I, 32]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. extorquere, arracher, de ex, et torquere, tordre (voy. TORDRE) : arracher par torsion. La langue, ayant fait de torquere, tordre (par un changement d'accent : torquere ( accent bref sur le 1er e) au lieu de torquere (accent long sur le 1er e) ), a dit, dans sa haute période, estordre et non extorquer, qui ne se montre qu'au XIVe siècle.

extorquer

EXTORQUER. v. tr. Tirer, obtenir par force, par violence, par menaces, par importunité, etc. Extorquer de l'argent à quelqu'un. On lui a extorqué sa signature. À force d'importunités, on lui a extorqué son consentement.

extorquer

Extorquer, et oster par force, Extorquere.

Extorqué, ou osté par force, Extortus.

extorquer


EXTORQUER, v. act. EXTORSION, s. f. [Èkstorké, tor-sion: 1re è moy.] Quelques Écrivains ou Imprimeurs écrivent extortion~ avec un t devant l'i. J'ai vu sur tout cette manière d'écrire ce mot dans des Traductions de livres anglais. C'est qu'il y a des Auteurs de cette nation qui écrivent extortion, quoique le grand nombre se serve d'extorsion. Boyer renvoie de celui-là à celui-ci.
   EXTORQUER, c'est tirer, obtenir par violence, par menace, etc. Extorsion, exaction violente. "On lui a extorqué de l'argent; l'aveu de son crime; son consentement pour un mariage qu'il n'aprouvait pas. — "Il a été puni pour ses extorsions.

Synonymes et Contraires

extorquer

verbe extorquer
Obtenir malhonnêtement.
Traductions

extorquer

extortחמס (פ'), סחט (פ'), עשק (פ'), עָשַׁקafpersen, afdwingenabnötigen, erpressenextorsionarestorcere勒索kiristää뜯어 (ɛkstɔʀke)
verbe transitif
prendre qqch à qqn sans son accord

extorquer

[ɛkstɔʀke] vt [+ argent, renseignement] extorquer qch à qn → to extort sth from sb