façonner

(Mot repris de façonnent)

façonner

v.t.
1. Travailler un matériau pour lui donner une certaine forme : Les sidérurgistes façonnent le métal ouvrer, travailler
2. Faire, fabriquer qqch en travaillant la matière : Ce menuisier façonne des tabourets confectionner
3. Litt. Former par l'expérience, l'habitude : Ces années difficiles ont façonné son caractère forger, modeler

FAÇONNER

(fa-so-né) v. a.
Travailler une chose, lui donner une façon, une forme particulière. Façonner un morceau de bois.
L'or qui naît au Pérou, l'or qui naît à la Chine, Ont la même nature et la même origine ; L'artisan les façonne et ne peut les former [VOLT., Loi nat. part. 1]
Façonner du bois qui vient d'être abattu, l'ébrancher, le scier de manière qu'il puisse être vendu.
On a laissé Blondeau abattre et façonner tout le bois [P. L. COUR., I, 142]
Donner la dernière façon à un ouvrage, y ajouter des ornements. Façonner un vase, une étoffe.
Terme d'agriculture. Façonner un champ, une vigne, leur donner les labours convenables, les façons.
Les tempêtes des comices donnèrent alors tant de distractions aux bourgeois, que les terres n'en furent que médiocrement façonnées [LE P. CATROU, dans DESFONTAINES]
Vous savez comment je vivais chez nous, toujours travaillant, labourant ou façonnant ma vigne, et chantant la vendange ou le dernier sillon [P. L. COUR., 2e lettre particul.]
Fig. Former les mœurs, l'esprit. L'usage du monde l'a façonné. On façonne les hommes par l'éducation.
[Un oncle] Que, depuis quatre mois, le marquis, son neveu, Malgré tant de leçons a façonné si peu [LANOUE, Coquette, I, 3]
En mauvaise part.
[Elle] Façonnait aux forfaits ce cœur jeune et facile [VOLT., Henr. II]
Terme de manége. Façonner un cheval, lui donner une allure régulière et gracieuse.
Accoutumer.
Je l'ai façonné à mes manières [, Dict. de l'Acad.]
V. n. Faire des difficultés, des façons pour exécuter une chose.
Jeunes cœurs, croyez-moi, laissez-vous enflammer ; Tôt ou tard il faut aimer ; Et c'est en vain qu'on façonne ; Tout fléchit sous l'amour, il n'exempte personne [BENSERADE, Ballet des plaisirs.]
J'ai de l'esprit ; et je ne fais point de difficulté de le dire, car à quoi bon façonner là-dessus ? [LA ROCHEFOUC., Portrait.]
Le maréchal du Plessis me parla, sans façonner, de la part de la reine [RETZ, III, 216]
Cet emploi a vieilli ; on dit présentement faire des façons.
Se façonner, v. réfl. Recevoir une certaine façon. Ce bois se façonne facilement.
Se former.
De même les esprits débonnaires et doux Se façonnent, prudents, par l'exemple des fous [RÉGNIER, Sat. XI]
C'est à la cour où se façonne, à mon avis, chaque personne [SCARRON, Poésies, dans LE ROUX, Dict. comique]
Pauline se façonnera en écrivant ce que vous pensez [SÉV., 543]
Que je me suis façonné avec lui en quatre jours de temps ! [BOISSY, Français à Londres, sc. 6]
S'accoutumer, se conformer.
Au joug depuis longtemps ils se sont façonnés [RAC., Brit. IV, 4]
Le peuple se façonne à la docilité [VOLT., Orphel. III, 4]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il voit, sur le tombiau, imaiges enlevées De partie senestre, moult très bien facenées [, Girart de Ross. v. 4355]
  • XVIe s.
    Il fault que la bienseance exterieure se façonne quand et quand l'ame [MONT., I, 182]
    Il luy mesprint d'estre monté sur un cheval façonné à cette eschole [ID., I, 359]
    Ils ne peuvent sinon suyvre l'exercice à quoy ils se sont façonnés [LANOUE, 181]

ÉTYMOLOGIE

  • Façon ; provenç. faissonar ; anc. espag. faccionar.

façonner

FAÇONNER. v. tr. Travailler une chose en vue de lui donner une certaine façon. Vous avez bien mal façonné cela. Façonner grossièrement quelque chose. Façonner un trône d'arbre en canot, en embarcation. Façonner un vase, une tabatière, etc. Étoffe façonnée, par opposition à Étoffe unie. Façonner une vigne, une terre, un champ.

Il signifie, figurément, Former à quelque chose par l'enseignement, l'éducation, l'habitude. Je veux le façonner à ma mode. On l'a façonné aux bonnes manières. Le commerce du monde, l'usage du monde l'a façonné. On l'a façonné aux habitudes de la maison.

façonner

Façonner, Figurare, Formare.

Façonner quelque chose grossement, Informare.

Façonner les autres de sa façon, Fingere ex sua natura caeteros.

Façonner un homme à ses meurs, In suos mores hominem formare.

On n'en pourroit par souhait façonner un meilleur, Melior fingi, ne voto quidem posset.

Se façonner à quelque chose, Consuetudinem nancisci alicuius rei.

Qui façonne ou instruit, Formator morum.

Bien façonné, Concinnus.

Mal façonné, Inconcinnus.

Qui n'est pas du tout façonné, Homo in aula dolatus, non tamen perpolitus. Bud.

Synonymes et Contraires

façonner

verbe façonner
1.  Élaborer quelque chose.
2.  Littéraire. Former quelqu'un.
3.  Travailler un matériau.

façonner (se)

verbe pronominal façonner (se)
Modeler son comportement sur.
Traductions

façonner

shape, fashion, mould, change, tool, workטבע (פ'), יצַר (פ'), כייר (פיעל), עיבד (פיעל), פיסל (פיעל), קרץ (פ'), פִּסֵּל, עִבֵּד, קָרַץbewerken, fabriceren, maken, modellerenprägenδιαμορφώνω形狀tvarmuotoรูปร่าง (fasɔ̃ne)
verbe transitif
1. fabriquer façonner un chapeau
2. donner une forme à qqch façonner un pot en argile

façonner

[fasɔne] vt
(= travailler) [+ matière] → to shape, to fashion
(fig) → to mould, to shape
(= fabriquer) → to manufacture