faîne


Recherches associées à faîne: farine

FAÎNE

(fê-n') s. f.
Le fruit du hêtre. Huile de faîne.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et quant ses mangiers ert [était] plus granz, Si mangoit faïnes ou glans [, Roman de Mahomet, v. 119]
    Après la feste Sainte Crois, Que saingler [sangliers] encroissent de nois, De nois, de glans et de favine [, Partonop. V. 529]
  • XVIe s.
    Ils appellent elaea, c'est à dire l'olive, et phegos la fouine, de mesme nom que les arbres qui les portent [AMYOT, Comment il faut lire les poëtes, 28]
    Les glands, fannes, chastaignes, cornoailles, cormes, couldres et semblables fruits bastards [O. DE SERRES, 336]
    La faine, produite par le hestre ou fousteau, dit en latin fagus [ID., 795]

ÉTYMOLOGIE

  • Wall. faiène ; namur. faième ; Hainaut, fuine ; Berry, fouine ; picard, faigne ; du lat. fagina ou faginea glans, gland du hêtre ; faîne vient de fágina, comme gaîne de vágina ; les formes trisyllabiques viennent de fagínea.

faine

FAINE. n. f. Fruit du hêtre.

faine

Faine, Il vient de cet adjectif Faginus, en ostant la lettre g.

De la faine, Glans fagea.

faîne


FAîNE, s. fém. [Fêne: 1re ê ouvert et long: 2e e muet.] Fruit du hêtre. "Pourceaux engraissés de faîne.