facétieux, euse


Recherches associées à facétieux, euse: facétieusement

FACÉTIEUX, EUSE

(fa-sé-si-eû, eû-z') adj.
Qui a le caractère de la facétie. Un conte facétieux.
N'est qu'un pur stratagème, un trait facétieux, Une histoire à plaisir, un conte de Lélie.... [MOL., Ét. III, 2]
Il se dit aussi des personnes.
Si je n'avais appris que quelques beaux esprits facétieux se réjouissent aux dépens du misérable [SCARRON, Portrait de Scarron fait par lui-même]
S. m. Une personne facétieuse.
Enfin tous les facétieux de l'hôtellerie se réjouirent sur la musique [SCARRON, Rom. com. I, 15]
Ton, esprit facétieux.
M. du Maine raconta le soir chez lui, avec ce facétieux et cet air de fine plaisanterie qu'il possédait si bien, l'empire que ce malotru [qui donne un élixir au roi] avait pris sur la médecine [SAINT-SIMON, 416, 247]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Encore qu'il fust facetieux et eust grace à parler, il ne rioit jamais de ce qu'il disoit [BOUCHET, dans le Dict. de DOCHEZ]
    À tous nobles lecteurs ayant vouloir et affection de veoir choses nouvelles, plaisantes et facescieuses [, Faifeu, p. 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Facétie.