facilité

facilité

n.f.
1. Qualité d'une chose facile à faire, à comprendre : Un logiciel d'une grande facilité d'installation
2. Aptitude à faire qqch sans peine : Il a beaucoup de facilité pour les mathématiques
3. Moyen qui permet de faire qqch sans difficulté ; occasion, possibilité : J'ai eu toute facilité pour le rencontrer.
Se laisser aller à la facilité ou choisir la facilité,
aller vers ce qui demande le moins d'énergie, d'effort.

facilités

n.f. pl.
Commodités, conditions spéciales accordées pour faire qqch : Des facilités de transport.
Facilités de paiement,
délais accordés pour payer.

FACILITÉ1

(fa-si-li-té) s. f.
Qualité de ce qui est facile. La facilité d'un travail. La facilité d'un morceau, d'un passage. Absence d'obstacle. La facilité de sortir, d'entrer. Cela se peut faire avec facilité.
Ne te figure point d'impossibilité Où tu fais, si tu veux, trop de facilité [CORN., Théod. v, 3]
Au plur. Moyen d'arriver à un but.
Les facilités que nous avons apportées pour.... [PASC., Prov. 9]
Je ne songerai plus qu'à vous donner toutes les facilités pour revenir [SÉV., 88]
Vous apportez toutes les facilités possibles à l'union [BOSSUET, Lett. 56]
On agite de nouveau l'affaire qui les avait obligés de s'assembler ; les conjurés en représentent les avantages et les facilités [VERTOT, Révol. rom. XII, p. 207]
Où tant de justes ont trouvé les facilités d'une vie sainte et fidèle [MASS., Car. Mot. de conv.]
Vous vous promettez que la suite apportera à ce changement des facilités que vous ne trouvez pas aujourd'hui [ID., Panégyr. St Jean-Baptiste.]
Ce corps a établi le siége de ses affaires à Gothenbourg, dont la position offrait pour l'expédition des bâtiments, pour la vente des marchandises, des facilités que refusaient les autres ports du royaume [RAYNAL, Hist. phil. v, 8]
Terme de finances et de commerce. Délai accordé à un acheteur, à un débiteur pour le payement. Les facilités du commerce. Ses créanciers lui donnèrent des facilités. Au sing. Vendre avec facilité pour le payement.
Disposition à faire quelque chose sans peine ni effort. Il a une grande facilité à parler. Se mouvoir avec facilité. Écrire avec facilité. Facilité à mal faire.
Il ne se défiait pas de sa trop grande facilité à écrire, facilité que M. Despréaux n'avait point et qui doit être toujours suspecte quand ce n'est point le fruit d'un long exercice [OLIVET, Hist. Acad. t. II, p. 118, dans POUGENS]
Personne ne niera que Pétrarque n'ait rendu de grands services à la poésie italienne, et qu'elle n'ait acquis, sous sa plume, de la facilité, de la pureté et de l'élégance [VOLT., Aux auteurs de la gaz. litt.]
Absolument. Aptitude à concevoir, à produire, à travailler sans efforts. Cet enfant n'a aucune facilité. Ce peintre a beaucoup de facilité. Acquérir de la facilité.
Tant il a de facilité dans l'esprit [SÉV., 455]
J'aime toujours le P. Rapin ; c'est un bon et honnête homme ; il était soutenu du P. Bourdaloue, dont l'esprit est charmant et d'une facilité fort aimable [ID., Lett. 28 oct. 1685]
On dit dans le même sens facilité d'esprit, de conception. Facilité d'élocution. Facilité d'exécution, de composition, de pinceau, etc.
Tout le monde admirait son activité ; et ses ennemis même ne pouvaient disconvenir de l'étendue et de la facilité de son esprit [VERTOT, Révol. rom. IX, p. 337]
Manière facile dont une chose est ou semble faite. Son style a de la grâce et de la facilité. Cela est écrit avec facilité.
On a des vers du duc de Nevers, du comte Antoine d'Hamilton, né en France, qui respirent tantôt le feu poétique, tantôt la douce facilité du style épistolaire [VOLT., Cons. à un journaliste]
Sensible à l'harmonie de ses beaux vers [de Quinault], charmé de l'élégante facilité de son style, je ne lisais jamais les belles scènes de Proserpine, de Thésée et d'Armide, qu'il ne me prît envie de faire un opéra [MARMONTEL, Mém. IV]
Condescendance, complaisance. Il est d'une grande facilité en affaires. Sa facilité à y consentir me surprit.
Et sa facilité vous doit bien faire voir Qu'elle cherche un combat qui force son devoir [CORN., Cid, v, 4]
Votre facilité se trouverait punie [ID., Tois. d'or, I, 1]
Des longs ennuis où ce retard l'expose, Par ma facilité je me trouve la cause [TH. CORN., Ariane, III, 1]
La facilité du Sauveur du monde à la recevoir et à lui remettre ses péchés [BOURDAL., Car. III, Convers. de Magdel. 121]
Sa justice, sa prudence, la facilité qu'il apportait aux affaires lui méritaient la vénération et l'amour de tous les peuples [BOSSUET, le Tellier.]
Et nos seuls ennemis, altérant sa bonté, Abusaient contre nous de sa facilité [RAC., Brit. v, 3]
....Nous engagea tous deux par sa facilité à la laisser jouir de sa crédulité [ID., Bajaz. I, 4]
Le peuple abusera de ta facilité [VOLT., M. de Cés. I, 4]
Un pardon trop aisé doit me rendre suspect ; Que pourra-t-il penser de ma facilité ? [LA CHAUSSÉE, Préj. à la mode, v, 5]
Manque de fermeté, complaisance, indulgence excessive. C'est votre facilité qui est cause de ce désordre.
Ce grand roi [David] eut aussi trop d'indulgence pour les entreprises d'Absalon et d'Adonias.... et son excessive facilité eut les suites qu'on sait assez [BOSSUET, Polit. VIII, IV, 11]
Encore qu'il [Constantin] eût quelquefois un peu trop de facilité, il avait beaucoup de zèle pour la religion [FLÉCH., Hist. de Théodose, II, 8]
Facilité de mœurs ou de caractère, disposition naturelle à s'accommoder sans peine avec tout le monde.
Au nom de l'amitié, soyez moins épineux dans la société ; c'est la douceur des mœurs, la facilité qui en fait le charme [VOLT., Lett. d'Argens, 1752]
Mais cet air de grandeur était tempéré par la douceur et la facilité de ses mœurs [VERTOT, Révol. rom. XIII, p. 221]
Facilité se dit aussi d'une femme qui se laisse aller sans trop de résistance.

SYNONYME

  • FACILITÉ DE, FACILITÉ À. Avec de, c'est la possibilité qui est laissée de faire une chose sans peine ; avec à, c'est la disposition naturelle qui permet de faire une chose sans peine : pour un prisonnier, que retient un geôlier peu vigilant, facilité de s'échapper ; pour un prisonnier hardi, industrieux, entreprenant, facilité à s'échapper. La facilité d'apprendre, c'est quand on est en position, lieu, place où il est facile d'apprendre ; la facilité à apprendre, c'est quand on apprend vite par une heureuse disposition.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La debonnaireté et facilité de complexion [MONT., I, 197]
    La facilité et les inventions d'Ovide m'ont ravi aultrefois [ID., II, 101]
    Sa facilité de se pouvoir ainsi aiséement tourner d'une façon de vivre en une autre [AMYOT, Alc. 47]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. facilitat ; espagn. facilidad ; ital. facilità ; du latin facilitatem, de facilis, facile.

facilité

FACILITÉ. n. f. Qualité de ce qui est fait, employé sans peine. Cela est de la plus grande facilité. La facilité d'un expédient, d'un moyen. La facilité d'une méthode.

Il signifie aussi Moyen qui permet d'exécuter sans peine. Nous aurons la facilité de nous voir tous les jours. Les désirs s'amortissent par la facilité de les satisfaire. Vous l'obtiendrez avec facilité. Cela peut se faire avec facilité.

Il signifie particulièrement, surtout au pluriel, en termes de Finance et de Commerce, Commodités, Délais accordés à un acheteur, à un débiteur. Facilités de paiement. Vous aurez, vous obtiendrez toutes les facilités désirables. Il vous procurera des facilités pour cet emprunt.

Il signifie également Disposition naturelle ou acquise, grâce à laquelle on exécute quelque chose sans peine, sans effort. Se mouvoir avec facilité. Marcher, courir avec facilité. Donner de la facilité aux mouvements. Cet enfant commence à parler avec facilité. Cet orateur improvise avec une rare facilité. Écrire avec facilité. Il a une grande facilité à parler, à s'exprimer. On n'a toujours que trop de facilité à mal faire.

Il signifie souvent Aptitude à concevoir, à produire, à travailler facilement. Cet enfant n'a aucune facilité. Cet écrivain, ce peintre a une grande facilité, une facilité prodigieuse. Acquérir de la facilité. Défiez-vous de votre facilité. Il y a une facilité malheureuse. On dit dans le même sens Facilité d'esprit, de conception. Facilité d'élocution. Facilité d'exécution, de composition, de pinceau.

Il signifie encore Manière dont on exécute une chose sans peine. Cela est écrit avec facilité. Son style a de la grâce et de la facilité. Il sait donner l'apparence de la facilité aux ouvrages qui lui coûtent le plus d'efforts.

Il signifie aussi Tendance à se plier aux circonstances, à se prêter à ce que l'on attend de vous. Sa facilité à y consentir me surprit. La facilité avec laquelle il y adhéra. Il est d'une grande facilité en affaires. En mauvaise part, C'est votre facilité qui est cause de ce désordre. Ses allures font accuser cette femme de trop de facilité.

facilité

Facilité, aisance ou inclination, Procliuitas.

Facilité de se plier, Lentitia.

Facilité, quand aucun est facilement et incontinent appaisé, quand il est aisé à appaiser, Facilitas.

Ma facilité t'apprend mal, et te donne occasion de mal faire, Male docet te mea facilitas multa.

facilité


FACILITÉ, s. fém. FACILITER, v. act. [dern. é fer. dans le verbe comme dans le substantif.] Facilité est la disposition qu'on troûve, ou dans les chôses ou dans soi-même, pour les faire sans peine. "Cela se peut faire avec facilité. Il a une grande facilité de parler, de s'expliquer. Acad. "Une facilité de parler, qui saisit avidement les premières pensées, et qui ne permet jamais aux secondes de leur donner leur perfection et leur maturité, d'Agues. "On n'a toujours que trop de facilitè à mal faire. — Facilité d'esprit, de génie; facilité de style, facilité de moeurs. Voy. FACILE. — Facilité, indulgence, faiblesse. "On abuse de sa facilité. "Elle se reprochoit d'avoir eu la facilité de consentir à une visite, qui blessoit son devoir. Le Sage.
   Rem. Facilité régit de ou à, suivant qu'il est employé avec l'article ou défini, ou indéfini. "Il a, dans cet endroit la facilité d'aprendre plutôt les nouvelles. "Il a de la facilité à écrire, à peindre. L'exemple cité plus haut du Dictionaire de l'Acad. paraît contraire à cette remarque; mais j'ôse aussi ne pas l'aprouver. Je pense qu'il faut dire. "Il a une grande facilité à parler, à s'expliquer, et non pas de parler, etc. "Son heureûse facilité à tout saisir, à tout concevoir devançoit les soins qu'on se donoit pour l'instruire. "Des hommes d'un esprit râre et supérieur ont souvent moins de facilité à s'exprimer que des persones d'un esprit médiocre, parce qu'ils pensent davantage. L'Abé Trublet.
   FACILITER, c'est rendre facile. "On lui a facilité les moyens de, etc. "Faciliter le passage aux Troupes. = Il a le datif pour 2d régime. Un Auteur moderne lui fait régir à devant les verbes. "Faciliter les Chimistes à tirer cette matière de, etc. Ce régime serait utile, mais l'usage ne l'a pas encôre admis.

Synonymes et Contraires

facilité

nom féminin facilité
3.  Aptitude à agir sans peine.
Traductions

facilité

grifheid, vlotheid, gave, gemak(kelijkheid), meegaandheid, vaardigheid, gemakkelijkheidfacility, ease, easiness, fluencyקלות (נ), קלילות (נ), קַלּוּתfacilecokemudahanfacilidadeάνεση, ευκολίαagevolazione, facilità (fasilite)
nom féminin
1. fait de se faire sans effort la facilité d'un exercice
2. capacité à faire qqch sans effort avoir des facilités pour les langues

facilité

[fasilite]
nf
[travail, devoir] → easiness
[utilisation, accès, installation] → ease
facilité d'accès → ease of access
d'une grande facilité d'utilisation → very easy to use
un logiciel d'une grande facilité d'utilisation → a piece of software that is very easy to use
(= disposition) avoir de la facilité → to have ability
Il a beaucoup de facilité mais il ne travaille pas assez → He has a lot of ability but he doesn't work hard enough.
(le moindre effort)easy option
tomber dans la facilité → to go for the easy option
solution de facilité → easy option, easy way out facilités
nfpl
(COMMERCE)terms
facilités de crédit → credit terms
facilités de paiement → payment terms