fagoté, ée


Recherches associées à fagoté, ée: trompa

FAGOTÉ, ÉE

(fa-go-té, tée) part. passé.
Mis en fagots. Du bois fagoté.
Fig. Fait de pièces diverses et grossièrement comme un fagot.
Le Catholicon [sorte de dictionnaire] de Joannes de Janua fagoté des recueils de Papias et de ceux d'Ugotion [, Préf. du dict. de Furetière]
Familièrement. Vêtu, arrangé comme un fagot.
Eût-elle en vrai magot tout le corps fagoté.... [CORN., le Ment. I, 4]
Vous voilà fagoté d'une plaisante sorte ! [MOL., l'Ét. IV, 1]
Talma était fagoté on ne peut pas plus mal ; des draperies si lourdes et si embarrassantes qu'il ne pouvait faire un pas [P. L. COUR., Lett. II, 136]
Cela est mal fagoté, cela est fait sans talent ou sans goût.