faiseur

(Mot repris de faiseurs)

faiseur, euse

[ fəzœr, øz] n.
1. Personne qui fait habituellement qqch : Une faiseuse de bouquets. C'est un faiseur de problèmes.
2. Péjor. Personne qui cherche à se faire valoir fanfaron, hâbleur, prétentieux

faiseur

FAISEUR, EUSE. (On prononce Feseur.) n. Celui, celle qui fait certains ouvrages, qui fabrique certains objets, en parlant des Choses de mode. Un costume du bon faiseur, une toilette de la bonne faiseuse.

En dehors de cette acception, il ne s'emploie plus que dans quelques locutions spéciales.

Prov., Les grands diseurs ne sont pas les grands faiseurs, Ceux qui se vantent le plus, qui promettent le plus sont ordinairement ceux qui font le moins.

Il désigne souvent Celui, celle qui fait ou qui dit souvent et médiocrement les mêmes choses. Faiseur de livres, de tragédies. Faiseur de compliments. Faiseur d'affaires.

Fig. et fam., C'est un faiseur d'almanachs. Voyez ALMANACH.

Un faiseur de tours, Un équilibriste, un escamoteur.

Un faiseur d'embarras, Celui qui se donne de grands airs, qui affiche de grandes prétentions.

Il désigne absolument Quelqu'un qui cherche à se faire valoir, à se donner une importance excessive. Ce n'est qu'un faiseur.

faiseur


FAISEUR, ou FESEUR, EûSE, s. m. et f. [Fé-zeur, ou fe-zeur, zeû-ze: 1re é fer. ou e muet. Trév. et l'Acad. ne mettent que le 1er. Dans le Rich. Port. on ne met que le 2d: c'est l'ortographe de quelques Écrivains, entr'autres, de M. Linguet. Pour la prononciation, il parait que le plus grand nombre de ceux-là même, qui écrivent faiseur prononcent feseur.] Ouvrier, ouvrière. Faiseur de Luths, de clavecins, de malles, d'almanachs. Faiseûse de collets, de modes, etc. — On ne dit pourtant pas faiseur de souliers, de serrures, d'éperons, etc. On dit cordonier, serrurier, éperonier, etc. La raison de cette diférence est sensible: c'est que ceux-ci ont un nom partiulier qui les distingue, et qui est conu de tout le monde: les aûtres n'ont point de nom particulier, ou n'ont qu'un nom peu conu. = En parlant des modes et des ouvrages recherchés, on dit le bon faiseur, la bone faiseuse; et c'est un mot fort usité parmi les petits maîtres, et les petites maitresses. "Ne sommes-nous pas les vrais faiseurs et les fournisseurs de toute l'Europe? Coyer. "Votre panier n'est pas de la bonne faiseûse. Id.
   On dit, par mépris, feseur de vers, feseur de livres, d'un mauvais Poète et d'un méchant Auteur. "M. le S... ne se plaindrait pas tant des prétendus faiseurs et destructeurs des réputations, s'il voulait travailler plus lentement. Mercûre. On dit aussi, faiseur de contes, d'un homme qui aime à en faire, à en dire. = Le proverbe dit: les grands diseurs ne sont pas les grands faiseurs. Ceux qui se vantent et qui promettent le plus, sont ordinairement ceux qui font le moins.

Synonymes et Contraires

faiseur

nom masculin faiseur
1.  Personne qui se vante.
bluffeur, bravache, cabotin, fanfaron, faraud, hâbleur, intrigant, prétentieux, vantard -familier: crâneur, frimeur, m'as-tu-vu -littéraire: capitan, matamore, rodomont -vieux: esbroufeur, gascon, tranche-montagne.
2.  Personne qui fait quelque chose.
auteur, créateur, fabricateur, inventeur -littéraire: fabricant, forgeur, ouvrier.
Traductions

faiseur

Macker

faiseur

actor, maker

faiseur

[fəzœʀ, øz]
nm/f
faiseur de → maker of
faiseur de miracles → miracle-worker
nm → (bespoke) tailor